L'hyperinflation allemande des années 1920

Discussions, questions et réponses sur les techniques utilisées pour prévoir l'orientation des marchés.

L'hyperinflation allemande des années 1920

Messagepar Johnny John » Sam 18 04 20 13:44

Bonjour à tous.

Profitons de cette période, qui soulève des craintes inflationnistes chez certains, pour voir comment le ciel s'organisait lors de la célèbre crise inflationniste vécue par les Allemands au début des années Vingt.

Si l'on reprend les historiens, le traité de Versailles possédait assez d'exigences pour expliquer une bonne partie de la suite des événements qui ont conduit au renouvellement du bellicisme germanique en 1939. Considérons donc la date de ce traité, le 28 juin 1919, comme le point de départ des perturbations financières que l'Allemagne connut très vite par la suite.

Le ciel au 28 juin se distribue ainsi : Uranus rétrograde est à 2 Poissons, en face de lui Saturne direct et en phase d'accélération est à 25 Lion. Ca n'augure rien de bon pour la croissance. Par ailleurs, Neptune au 8 du Lion reçoit le sesqui-carré de Mars depuis son 23 Gémeaux, ce qui marque que Neptune est concerné vivement par ce traité. Et puis, pour montrer que le traitement a de forte chance d'être un traitement de cheval, le Soleil est en conjonction parfaite à Pluton au 6 Cancer tout en ayant reçu les épousailles du sceau de la Lune.

Le 22 novembre 1922, le chancelier Wilhem Cuno, espérant un soutien international, demande un sursis d'exécution du traité à la France afin d'assurer la stabilisation monétaire de son pays. La réponse de Poincaré, dont la fine concision reste un modèle du genre, se retrouve toute entière dans les troupes françaises et belges que les Allemands voient venir occuper le bassin de la Ruhr à partir du 11 janvier 1923, les privant ainsi d'une région stratégique pour leur économie déjà mal en point. La résultante en fut l'hyperinflation allemande de cette période.

Le ciel à ce moment du 11 janvier 1923, fut le suivant : Neptune rétrograde au 18 Lion regarde par carré Jupiter au 15 Scorpion; Saturne au 20 Balance se renfrogne d'un carré du Soleil jeté depuis le 20 Capricorne, Uranus au 11 Poissons relâche ses soutiens à Jupiter et Pluton, lequel rétrograde au 10 Cancer; et... car il faut bien une cerise sur le clafoutis, Mars est conjoint au Noeud Sud, c'est toujours ça en plus, ça corse bien le bitonio.

Evidemment tout cela n'améliore pas la situation allemande qui voit passer des brouettes de billets de banque sans quasiment aucune valeur. Aussi officialiser la ruine de la plupart dans ce pays, et redonner du tonus à l'économie, vint Hjalmar Schacht avec sa mise en place du Rentenmark à partir du 20 novembre 1923.

Au 20 novembre 1923, le ciel était ainsi : Le carré de Neptune au 20 Lion à Jupiter au 29 Scorpion prenait fin avec la conjonction du Soleil à Jupiter, lequel Soleil saluait, c'est la moindre des choses, Pluton d'un sesqui-carré de belle facture. Saturne au 27 Balance, quant à lui, s'apprêtait à faire à une même figure de sesqui avec Uranus confiné au 14 Poissons.

Les encours d'aspects de cette époque concernant Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton, montraient une situation assez en rapport avec la suite des événements; mais pour ce moment historique ici circonscrit, les plus curieux, il peut y en avoir même s'ils sont rares, ce qui est une bonne chose, les plus curieux pourront éventuellement s'intéresser à, comment dirais-je... un certain Quaoar, lequel se trouvait en ces situations suivantes : il était au 29 Lion le 28 juin 1919, au 5 Vierge le 11 janvier 1923, et au 7 Vierge le 20 novembre 1923.

Johnny John
La gravité est le bonheur des imbéciles et la nécessité des religions. (Montesquieu et autre)
Johnny John
 
Messages: 3069
Inscription: Ven 10 10 08 10:49
Localisation: Paris

Revenir vers LA PAROLE AUX TECHNICIENS

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités