L'espace des trolls...

Ce qui marche et ce qui ne marche pas en astrologie, c'est ici ! Laissez-vous aller...

Messagepar Kepler69 » Mer 05 11 08 20:37

Sérieusement ???

Vous voulez dire que si un jour vous ou l'un de vos proches est recalé parce qu'un astrologue aura jugé qu'il le faut, et sans avoir rencontré cette personne, vous ne direz rien ??? Cela ne vous gênera pas que l'astrologue ne sache pas si la personne en question a effectué un travail sur soi ou non ??? Tant pis si c'est le cas ??? :shock:

Vous êtes sérieux, là ?

Vous ne faites pas la différence entre regarder le thème d'un candidat et choisir un candidat en fonction de son thème ???

C'est grave... :shock:

Personnellement je pense que tout être humain peut transcender son thème, ce pourquoi on ne peut pas utiliser l'astrologie dans le recrutement n'importe comment, par exemple sans que l'astrologue ne rencontre le candidat. C'est la moindre des choses.

Le pb des potentialités c'est qu'après coup ou en cas de coup dur oui, il est intéressant d'en discuter AVEC LA PERSONNE, mais que juger des potentiels qualités et surtout défauts a priori, juste à l'aide d'une carte de naissance ce n'est pas de l'astrologie, c'est de la divination. Et c'est nier tout ce qui fait la personne. Si vous ne la rencontrez pas, elle est virtuelle... vous ne savez rien de comment elle vit son thème, ni quel est son parcour, son évolution. A moins que vous ne la lisiez dans le CV et la lettre de motivation que vous dénonciez plus tôt :D ?

De même que ce n'est pas parce que la critique est blessante qu'il faut éviter la critique, ce n'est pas parce qu'il y a une dictature des CV, ce que je ne remets pas en question, que cela justifie l'usage de l'astrologie sans précaution en lieu et place.
Kepler69
 
Messages: 15
Inscription: Jeu 11 09 08 07:29

Messagepar Kondratieff » Mer 05 11 08 21:03

Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas écouter. Ni comprendre. Bye Keppler69.
Kondratieff
 
Messages: 360
Inscription: Dim 15 07 07 20:31
Localisation: PARIS

Messagepar Jean-Francois Richard » Mer 05 11 08 23:07

Cool, kondratieff... :wink: :wink:



Mais je partage évidemment ton point de vue à 1000%.



C'est quand même l'un des atouts de ce forum d'aborder l'astrologie avec infiniment de précautions et de modestie. Tous les échanges en témoignent...



Alors, voir débarquer quelqu'un d'agressif venir nous donner des leçons en la matière, c'est vraiment l'hopital qui se moque de la charité. Surtout pour défendre les thèses sectaires de l'afis et de ses clones !



Mais il paraît que l'on a les amis que l'on mérite... :lol: :lol:
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 7232
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Messagepar Kepler69 » Jeu 06 11 08 12:15

Jean-Francois Richard a écrit:Cool, kondratieff... :wink: :wink:



Mais je partage évidemment ton point de vue à 1000%.



C'est quand même l'un des atouts de ce forum d'aborder l'astrologie avec infiniment de précautions et de modestie. Tous les échanges en témoignent...



Alors, voir débarquer quelqu'un d'agressif venir nous donner des leçons en la matière, c'est vraiment l'hopital qui se moque de la charité. Surtout pour défendre les thèses sectaires de l'afis et de ses clones !



Mais il paraît que l'on a les amis que l'on mérite... :lol: :lol:


Je vois que je vous ai blessés et que ce sera l'opportunité pour vous de ne pas entrer dans le dialogue... je vous en demande pardon, ce n'était pas mon objectif.



Vous avez raison, il n'est pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre... toutefois, celui qui est sourd de naissance a beau vouloir entendre, il n'y réussira pas plus. Par contre, il aura la conscience tranquille, si vous voyez ce que je veux dire. Certaines choses s'acquièrent et je pense avoir passé plus de temps sur l'astrologie que vous sur la critique de l'astrologie... mais vous pourrez toujours me répondre "pas assez" puisque c'est irréfutable...

Le temps de l'autocritique de l'astrologie n'est manifestement pas encore venu ici, et tant qu'elle sera associée au scepticisme effectivement, toute critique sera réduite à une attaque et il sera opportun de ne pas l'examiner par principe. Pourtant... la valeur de la critique ne devrait pas être jugée au niveau des convictions ou de l'affect... tant pis.



Rappelez-vous tout de même qu'il ne faut pas vous étonner si, l'un de vos interlocuteurs acceptant d'entrer dans le détail des choses, il commence à se montrer agressif en voyant que vous préférez en rester aux généralités et à la justification facile, c'est à dire refuser d'examiner ses arguments. Désolé pour cette formulation, mais quand on justifie le recrutement par l'astrologie par sa capacité à décrire la personnalité et les potentialités d'un individu en mettant de côté toute recherche de limites, la messe est dite... et la question de la déontologie mise à la poubelle illico sous couvert de bonnes intentions ou de spiritualité.

Je le répète, c'est dommage pour l'astrologie. Elle n'est pas encore adulte puisque ses fêlures lui sont trop difficiles à examiner et que l'on se cache dans la bouderie, les bonnes intentions ou la victimisation pour se défendre.



Je défendrais les thèses de l'AFIS ??? Ce ne sont plus des oeillères à ce niveau-là... Mais bon il ne sert à rien de construire un dialogue autour des catégories du bien et du mal (tout le monde il est méchant ou il est gentil). Laissons cela aux enfants et aux naïfs. Certaines nuances deviennent impossibles... les sceptiques ne sont pas méchants (ce qui ne serait pas tout à fait faux) ils sont TOUJOURS méchants (ce qui est faux mais permet d'éviter bien des questions gênantes). A l'autre extrême de la facilité, les astrologues ne sont pas gentils (ce qui ne serait pas faux non plus) ils deviennent TOUJOURS gentils (ce qui est faux). Et acquièrent en plus une compétence comme par magie (parce que cela n'a rien à voir avec les bonnes intentions). Enfin... le temps de la réponse à la critique bien sûr, parce que dès que le débat est fini hop ! on recommence à critiquer la tradition :oops:



Quand un sceptique bien primaire vient vous voir pour vous demander des fondements scientifiques pour l'astrologie avant toute discussion, je suis sûr que vous le balancez... et quand comme moi on vient pour discuter sans même poser la question des dits fondements, vous le balancez aussi ? et en plus, en vous étonnant ou en jouant ceux qui sont "au-dessus de tout ça" ?

Fréquenter le 3ème cycle universitaire (par soi-même bien sûr, donc sur la durée, pas par lectures ou discussions interposées...) vous ferait tout drôle : l'esprit critique, notamment l'autocritique, est primordial et passe avant les bonnes intentions ou la répétition des exemples positifs : il faut alors intégrer la contradiction, non la rejeter systématiquement.



Allez bonne continuation donc, dans ces échanges en vase clos.
Kepler69
 
Messages: 15
Inscription: Jeu 11 09 08 07:29

nécessité de la courtoisie

Messagepar sivadon » Jeu 28 01 10 22:29

Astrologue, fort médiocre à mon avis, et n'ayant heureusement jamais publié ni fait mon gagne-pain de l'astrologie, je suis un peu étonné de voir l'attitude courtoise de Kepler69 saluée par quelques réactions brutales. Pour un scientifique, l'astrologie doit prouver sa validité. Comment ne pas apprécier un dialogue sur la question, bien éloigné des divagations d'un Charpak par exemple? Comment ne pas admettre que le scepticisme, qui n'est jamais un défaut en lui-même, soit encouragé par ce qu'est l'astrologie dans tant de cas ? Quand on ne connaît pas le sujet, mais qu'on demande à l'approfondir, on n'est pas capable d'emblée de faire la part entre la rubrique astrologique de la plupart des journaux, les affirmations aventurées d'Elisabeth Teissier, et le travail plus rigoureux d'André Barbault, de Jean-François Richard et, avec toutes les limitations qu'un horoscope destiné à toutes les personnes d'un même signe, sans plus de précisions, peuvent comporter, de Marie Bériau. C'est donc à nous, astrologues, calmement et posément, de répondre à toutes les questions, remarques ou critiques qui sont adressées à notre objet de recherche, qui a parfois mérité quelques suspicions à son égard. 8)

Amicalement
sivadon
 
Messages: 421
Inscription: Jeu 21 01 10 22:27

Messagepar Johnny John » Lun 01 02 10 13:59

Bonjour à tous.



Plus orienté vers la débauche que l'embauche, je ne saurais dire si l'astrologie peut résoudre quelque problème que ce soit à ce dernier égard.



Une chose cependant est sûre: on se trompe avec tout. Sociologie, psychologie, économie, politique, religion, tout est bon pour se tromper; on a même bâtit les choses pour ça d'ailleurs; même en science, les vérités d'un jour sont les errements du lendemain, c'est dire. On se trompe voilà tout. Où est le problème ? On est des couillons, et alors ?



Aussi, tant qu'à se tromper, puisque c'est inéluctable, autant le faire avec plaisir, puiqu'on le fait déjà avec abondance. L'astrologie, non exclusivement bien sûr, m'apparaît à cet égard avoir bien des attraits, on y parle des dieux, on y cotoie les étoiles, on peut même paraît-il faire quelques menues prévisions sur la période de faveur où l'on va pouvoir rencontrer la femme qui va vous tromper. C'est quand même top chic, non?



Pour la ferraille de poche, c'est pareil, ça peut, dit-on, donner un coup de main, le ciel. Et là j'espère ne pas trop me tromper, car j'ai misé lourd sur un canasson de boursier. Il manquerait plus que Vénus me lâche. Aussi je la surveille de près celle-là. Et pour ça, il n'y a que l'astrologie, non?



Johnny John
La gravité est le bonheur des imbéciles et la nécessité des religions. (Montesquieu et autre)
Johnny John
 
Messages: 2927
Inscription: Ven 10 10 08 10:49
Localisation: Paris

Messagepar Kepler69 » Sam 06 02 10 12:20

Merci à vous pour ce commentaire lucide... J'avoue qu'à part des opinions négatives sur mon texte et des menaces si on ne retirait pas qq références, je n'ai eu droit à AUCUN argumentaire en retour...
Et j'en suis très triste, et je ne vois pas comment ne pas m'interroger sur cette absence de discussion encore et encore. A des contre-exemples on ne répond pas par des exemples, à des arguments de fond on ne répond pas par des renvois vagues à des livres et des forums sans rien préciser. On appelle cela une fuite, un refus du dialogue.
Mais bon...
Serge
Science et pseudo-sciences N°287 : le chant du cygne de la critique traditionnelle (de l'astrologie) ?
Kepler69
 
Messages: 15
Inscription: Jeu 11 09 08 07:29

Messagepar Alpha » Sam 06 02 10 17:28

Bonjour Monsieur,

Je découvre cette file que je viens de parcourir très rapidement, et je me remémore un échange difficile que j’ai eu jadis avec l’un de mes amis passionné par les mathématiques et la science. Celui ci est lion ascendant vierge avec une conjonction soleil mercure en vierge, et son thème se rapproche étrangement du votre.

Votre thème est dominé par des planètes en Vierge avec Mercure et Saturne en conjonction, ainsi que le Soleil et votre ascendant également dans ce signe.

Vous êtes un analyste, méticuleux, minutieux, vous avez le sens du détail, critique, vous allez au fond des choses, vous êtes hyper rationnel, souvent enfermé dans vos convictions. (sens de la maison 12 avec mercure et saturne), votre esprit ne s’arrête jamais, vous êtes toujours dans l’analyse.

Si vous vous amusiez à feuilleter n’importe quel dictionnaire astrologique, pour étudier la signification de Mercure en Vierge, (votre planète dominante située dans son domicile), à moins d’être un animal qui ne se reconnaît pas dans un miroir, il y aurait là de quoi commencer à vous remettre en question…

Mais votre esprit ne comprend que ce qu'il voit et démontrable en pleine lumière, et je le comprends tout à fait. C’est donc peine perdue que d’essayer de vous convaincre.

Image
Alpha
 
Messages: 1138
Inscription: Jeu 17 05 07 09:04
Localisation: Grenoble

Messagepar Jean-Francois Richard » Sam 06 02 10 18:31

Pour être bien vu, c'était bien vu... :lol:
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 7232
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Messagepar Alpha » Sam 06 02 10 18:50

Monsieur Kepler,

Toujours dans votre thème, Mercure en vierge est attaquée par Pluton et Jupiter, la masturbation intellectuelle typiquement « vierge » qui en résulte peut conduire à une forme de questionnement perpétuel, à l’inquiétude, et au final à des désordres intestinaux qui ne peuvent être soulagés que par des antispasmodiques.. Mais heureusement pour vous, vous êtes encore jeune..

Sur un autre plan, plus philosophique peut être, cette overdose mercurienne en vierge symbolise aussi le séparatisme humain, celui qui conduit à notre souffrance à tous. Car quelque part nous sommes tous détachés, et séparés du « tout » et amenés à souffrir, tant que nous n'avons pas compris..

Quelle est notre véritable identité ? sommes nous en interaction avec l’univers auquel nous appartenons pleinement, où tout est énergie .. ?


Certes ce questionnement est très éloigné des lois du hasard inventées par la science d’aujourd’hui pour tout expliquer.. Chaque être humain arrive t’il par hasard sur terre ? un peu comme une bouse de vache au milieu d’un pré, pour disparaître de la même manière… ? car l’âme n’existe pas bien sûr, d’un point de vue scientifique… Nous ne sommes qu'un amas de chair..

Certes je vais peut être un peu loin...
..
Alpha
 
Messages: 1138
Inscription: Jeu 17 05 07 09:04
Localisation: Grenoble

PrécédentSuivant

Revenir vers CRITIQUE ET DÉFENSE DE L'ASTROLOGIE

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron