Gann’s Scientific Method Unveiled Vol. I – P. Mikula

Discussions sur les ouvrages d'astrologie mondiale et boursiĂšre.

Gann’s Scientific Method Unveiled Vol. I – P. Mikula

Messagepar Stephane » Dim 15 02 09 15:25

Les techniques astrologiques de W.D Gann ont fait l’objet de toutes sortes de conjectures, plus rarement de travaux sĂ©rieux de dĂ©codages. WD n’a en effet jamais clairement explicitĂ© son utilisation de l’astrologie, dont il fut pourtant le pionner : avant mĂȘme Louise Mc Wirther ou Gustave Brahy, dĂšs 1908, il avait mis au point une bonne partie de ses techniques. Son succĂšs nous indique qu’il a trouvĂ© des choses bien intĂ©ressantes
 que bien peu ont su rĂ©pliquer ou mĂȘme expliquer, mĂȘme un demi-siĂšcle aprĂšs.



Patrick Mikula s’est lancĂ© dans l’aventure (en 1995
) et en est ressorti avec plusieurs livres dans lesquels il nous fait partager ses dĂ©couvertes. Il a droit Ă  notre gratitude, car la lecture de Gann dans le texte peut ĂȘtre trĂšs frustrante et ceux qui comprennent quelque chose ne le partagent pas toujours. Je l’ai dĂ©jĂ  dit dans un autre post sur Gann, la clef de dĂ©codage que Mikula a utilisĂ© est le mot « Naturelle ». Gann parsemait ses longues dĂ©monstrations de dates qu’il appelait des dates « Naturelles », lors de plus hauts / plus bas. Un terme qui ne veut rien dire
 mais qui a mis la puce Ă  l’oreille de Mikula, qui a donc cherchĂ© ce qu’il se passait dans le ciel lors de ces dates « Naturelles ». Ses deux livres sur Gann sont le fruit de cette intuition. Il prĂ©cise dans la prĂ©face que ses livres ne doivent pas ĂȘtre lus mais Ă©tudiĂ©s
 on va bientĂŽt comprendre pourquoi.



Avertissement aux astrologues financiers, la façon dont Gann utilise l’astrologie est trĂšs surprenante ! Bien sĂ»r on reconnaitra ici ou lĂ  quelques points communs avec des techniques connues. Mais la plupart du temps, Gann fait usage d’un redoutable empirisme et d’une crĂ©ativitĂ© incroyable. Il fuit les thĂ©ories, ou alors les envisagent de façon si globale qu’elles restent trĂšs conceptuelles (Faraday, Pythagore sont parmi ses auteurs favoris). En deux mots, un des principes de base de Gann dans ses recherches sera de regarder le ciel au moment des plus hauts / plus bas, de valider ses intuitions en remontant le passĂ©, puis d’anticiper ce qui pourrait se passer dans le futur.



Cela lui a bien rĂ©ussi, il a anticipĂ© le krach de 1929, gagnait de l’argent en bourse dans les annĂ©es 30, et alors que les financiers de Wall Street se jetaient par la fenĂȘtre, lui prenait le chemin inverse, et achetait un avion, qu’il faisait piloter par une femme
Un contrarien dans le sang et un avant gardiste !



Quelles sont les techniques (re)découvertes par Mikula ?



Tout d’abord des indicateurs de changement de trend, qui pour le coup sont assez connus et pratiquĂ©s aujourd’hui.



1. Les RĂ©trogradations. ParticuliĂšrement celles de Mercure et Uranus, et surtout lorsque la rĂ©trogradation s’accompagne d’autres aspects. On est lĂ  en terrain connu. Les ascensions droites de Mercure sont un des sujets du Forum, et de JFR en particulier
 et elles sont en effet d’une redoutable efficacitĂ©.



2. Les DĂ©clinaisons – Je n’ai pas dit les parallĂšles de dĂ©clinaisons
 Gann regardait particuliĂšrement le passage de la Lune en dĂ©clinaison ZĂ©ro, qui survient 2 fois par mois, et qui lui signalait des changements de trend, surtout lorsque d’autres Ă©vĂšnements se produisaient simultanĂ©ment (RĂ©tro et IngrĂšs par exemple).



3. Les IngrĂšs – On a un peu tendance Ă  ne pas regarder les signes en astrologie financiĂšre. Gann pensait manifestement que lorsque le Soleil + une autre planĂšte (mais pas la Lune) changent de signe sur 1 ou 2 jours, un changement de trend pouvait survenir, surtout si simultanĂ©ment, on voyait
 des rĂ©tros et des passages de la lune en dĂ©clinaisons zĂ©ro.



4. Jusqu’ici on Ă©tait en terrain connu, les choses se corsent avec la Conversion d’un prix en longitude, et cette technique arbitraire et stupĂ©fiante ne peut pas ĂȘtre nĂ©gligĂ©e, c’est en effet une Pierre Angulaire des techniques de Gann
 De quoi s’agit-il ? Simplement de dire qu’un prix de 97 est Ă©quivalent Ă  7° du Cancer
 Tout comme 457, 817 et 1177, qui sont des octaves supĂ©rieures de 97, de 360 en 360.



Bien sĂ»r, l’inverse est possible, et tout aussi riche : une planĂšte Ă  7° du Cancer peut ĂȘtre projetĂ©e Ă  97, 457, 817 pts sur une courbe de prix, tout comme les longitudes qui sont en opposition (donc 7° du Capricorne), CarrĂ©, Trigone de cette planĂšte.



Gann avec Mikula dans son sillage nous livrent quantitĂ©s d’exemples trĂšs intĂ©ressants de ce qu’il se passe lorsqu’on regarde de telles courbes. Accrochons nous Ă  la rampe




En observant les plus hauts et les plus bas de toutes sortes de marchĂ©s (Coton, Soja, MaĂŻs, BlĂ©), il remarque que lorsqu’on place le prix sur le zodiaque, il est en aspect exact (c'est-Ă -dire Ă  la minute prĂšs) Ă  certaines planĂštes lors de ces dates particuliĂšres.



Franchissant encore une Ă©tape, Mikula remarque que lorsqu’un prix entre en rĂ©sonnance avec une planĂšte (Note : la sĂ©lection de cette planĂšte est empirique, ça peut ĂȘtre Mars, Jupiter, Uranus, il faut tester
), les autres courbes de cette planĂšte (carrĂ©, trigone, opposition) fournissent des lignes de trend, support et rĂ©sistance. Un petit schĂ©ma valant 1000 mots, en voici un exemple ci dessous, mais Mikula en donne des dizaines. DrĂŽle d’endroit pour une rencontre entre Analyse technique et Astrologie n’est ce pas ?







Image



Mikula remarque que la situation la plus typique est une congestion des prix autour d’une ligne planĂ©taire, avant de rebondir ou de casser le trend.



5. Les cycles empiriques – Le titre de ce chapitre est « les combinaisons planĂ©taires spĂ©cifiques », on y dĂ©couvre les rapports entre plus haut et plus bas, souvent liĂ©s par les aspects entre deux planĂštes. Par exemple :



- Venus-Jupiter pour le Lard (qui n’est plus tradĂ© aujourd’hui
)

- Soleil-Mercure pour le Coton

- VĂ©nus-Saturne pour le MaĂŻs

- Mars et Jupiter pour le Soja



Pour ces diffĂ©rents marchĂ©s, en observant les plus haut et plus bas, Mikula met en Ă©vidence les aspects entre ces planĂštes, mais Ă  la diffĂ©rence des canons usuels astrologiques, on peut trĂšs bien voir un plus bas sur une conjonction et un plus haut sur un carrĂ©. AprĂšs avoir passĂ© au crible les exemple de Gann (1890-1940) Mikula prend comme exemple (entre autres) le marchĂ© du Soja entre 1990 et 1995, et remarque que sur 19 aspects Mars/Jupiter, 18 correspondent Ă  un changement de trend, dont 15 Majeurs et 3 mineurs. Je dois dire que c’est souvent convaincant, mĂȘme si certains changements de trend sont assez discrets. Disons que cette mĂ©thode doit s’ajouter aux autres indicateurs pour donner son maximum d’efficacitĂ©.



Ce livre d’astrologie se fondant sur le cours de Gann sur les MatiĂšres PremiĂšres (« Master class commodity trading »), les exemples s’appliquent aussi Ă  ces marchĂ©s. Pour les amateurs, il reste Ă  dĂ©coder le cours de Gann sur les Actions (« Master Stock Trading ») en utilisant la mĂȘme mĂ©thode




6 – L’Hexagone et le carrĂ© de Neuf



Alors lĂ , on entre dans le cƓur de l’ésotĂ©risme astrologique
 Comment Gann a-t-il pu concevoir un truc pareil, mystĂšre








Image



Cette mĂ©thode est baptisĂ©e par l’auteur MĂ©thode Pythagoricienne Il commence donc par mettre un Hexagramme (ou un CarrĂ©, selon les matiĂšres premiĂšres concernĂ©es, le BlĂ© et le CafĂ© par exemple) dans le cercle zodiacal graduĂ©. Cet hexagramme est graduĂ© d’une maniĂšre prĂ©cise, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Le mieux est de l’imprimer sur une belle feuille blanche
 et d’imprimer sur une feuille de plastique transparent les angles majeurs tracĂ©s sur un cercle vierge.



On a vu que Gann pensait que les plus hauts/bas de certains marchĂ©s Ă©taient synchrones avec des aspects planĂ©taires, par exemple VĂ©nus Saturne
 Eh bien, on dĂ©couvre que si on place la planĂšte la plus lente sur le 0°, et l’autre sur l’angle qui va bien, le prix est en rapport avec les deux planĂštes. Et les phrases mystĂ©rieuses de Gann sur le temps et le prix prennent tout Ă  coup une autre signification : « When Time and Price square, change is inevitable”





Image



On voit ici que le jour oĂč VĂ©nus Ă©tait au carrĂ© exact de Saturne (Ă  la minute prĂšs, il faut le souligner, car le dĂ©bat sur les orbes n’existe plus dans cette technique, ce qui est bien commode
), le plus haut touchĂ© Ă©tait entre 33 et 34(cf la tĂąche de jaune), et l’angle de 90° qui rejoint Venus et Saturne sur l’hexagramme passe aussi entre 33 et 34
 sidĂ©rant, non ? Mikula donne 17 exemples de cette technique sur la pĂ©riode de Gann et quantitĂ© d’autres sur les marchĂ©s modernes, le prix touchĂ© se situant toujours sur une des lignes de force, par forcĂ©ment celle de l’angle entre les deux planĂštes, mais toujours sur un des angles principaux.



On comprend que la technique de Gann Ă©tait trĂšs subtile. Au lieu d’essayer de prĂ©voir ce que fera le marchĂ© en regardant les transits (c’est utile, mais un peu casse gueule Ă  court terme quand mĂȘme, pas vrai ?) il fait exactement le contraire. Il s’efforce de prĂ©voir la date ET le prix auxquels le trend s’inversera, et trade dans le sens de cette inversion
 Remarque de l’auteur : sur des marchĂ©s peu actifs / avec des Ă©carts peu Ă©levĂ©s, cette technique ne permettra pas toujours d’identifier des Ă©carts suffisamment importants pour ĂȘtre tradĂ©s.



Autre technique dĂ©rivĂ©e de la premiĂšre, celle qui consiste Ă  placer une planĂšte sur l’hexagramme. LĂ  aussi il faut suivre le raisonnement :







Image



VĂ©nus et Saturne sont carrĂ©s avec un Saturne Ă  environ 12° Vierge, donc converti en un prix de 162. Et ce prix de 162 et en trigone avec 75.5, qui se trouve ĂȘtre le prix attendu par Gann pour ce plus haut




7 – Les Eclipses




Vu le nombre de dates « naturelles » qui tombent sur des éclipses, il est manifeste que Gann les utilisait, mais avec des rÚgles inattendues et précises, que Mikula met en évidence en étudiant les exemples :



- Mikula pointe vers une gradation dans l’importance des Ă©clipses du plus au moins puissant on a : Solaire Totale, Solaire Annulaire, Lunaire PĂ©nombrale, Solaire Partielle, Lunaire Partielle, Lunaire Totale.

- FidĂšle Ă  son empirisme, Gann semble sĂ©lectionner ensuite les seules Ă©clipses qui ont provoquĂ© un changement de trend, pourquoi s’embarrasser d’une thĂ©orie si elle ne fonctionne pas toujours ?

- Lorsqu’une Ă©clipse a bien provoquĂ© un changement de trend, elle peut alors devenir un outil de prĂ©vision, il note pour cela les Ă©vĂšnements astrologiques concomitants : IngrĂ©s, RĂ©trogradations, Lune en dĂ©clinaison zĂ©ro +/- 1 jour avant l’éclipse, et regarde sur un Ă©phĂ©mĂ©ride le moment oĂč la lune repassera sur sa longitude lors de l’éclipse. Si les planĂštes qui Ă©taient en aspects ce jour lĂ  refont un angle majeur, quel qu’il soit, c’est un indicateur de changement de trend.

- Autre indicateur de changement de trend, lorsqu’une planĂšte fait un angle avec la position qu’elle occupait pendant l’éclipse.

- Bien entendu, ces techniques se marient aussi avec les hexagrammes et les carrĂ©s, pour des prĂ©visions de prix
chaque technique s’imbriquant dans celles qui prĂ©cĂšdent pour constituer un ensemble cohĂ©rent.

- A noter que Gann savait que les Ă©clipses se rĂ©pĂštent au mĂȘme endroit tous les 18 ans (Cycle du Saros). Si une Ă©clipse a eu un impact sur le marchĂ©, il s’attend donc Ă  une rĂ©pĂ©tition 18 ans plus tard. Ca peut faire sourire, mais on verra bientĂŽt que ce type de prĂ©vision Ă  long terme est une des spĂ©cialitĂ©s de Gann.

- Il y a 120 pages d’exemples sur le fonctionnement des Ă©clipses
la recommandation finale de Mikula est de sĂ©lectionner les Ă©clipses qui ont eu un impact important sur le marchĂ© Ă©tudiĂ© et de bien regarder les cycles planĂ©taires en relation.



8 – L’Equilibre du Temps et du Prix



« - Encore une technique trÚs étrange ?



- Oui, Votre Honneur, trĂšs Ă©trange
Monsieur Gann se paie le luxe d’annoncer une date importante sur le marchĂ© du BlĂ© 7 ans Ă  l’avance
 »



Empirique comme Ă  son habitude, il constate un plus haut en Janvier 1925 (sur VĂ©nus 0° Jupiter), un plus haut 12 ans aprĂšs en Avril 1937 (sur VĂ©nus 90° Jupiter) et tout de go notre homme annonce que Juillet 1949 (VĂ©nus 180° Jupiter) sera une date importante. Effectivement, Ă  3 centimes prĂšs (1.82 contre 1.79) c’est un plus bas qui ne sera pas retouchĂ© avant Juin 1958. Pas mal non ?



Nombreux exemples de ce type dans le livre




Au final, cet ouvrage est un des plus fascinants que j’ai lu sur l’astrologie financiĂšre, pour un prix plus que raisonnable (49$). Il reprĂ©sente une somme d’efforts incroyable, et prĂ©sente sous une forme trĂšs pĂ©dagogique des techniques qui sont restĂ©es secrĂštes pendant des dĂ©cennies. Sa lecture et son Ă©tude sont plus que recommandĂ©es et me semblent mĂȘme indispensables Ă  celui qui veut pĂ©nĂ©trer les arcanes des mĂ©thodes de WD Gann.



Plus d’infos sur : https://blossom.safe-order.net/mikulafo ... order.html
Stephane
 
Messages: 1324
Inscription: Mer 03 12 08 14:36
Localisation: Paris

Messagepar Ramon » Lun 16 02 09 11:28

Bjr,



Gann démontre que notre champ d' investigation est immense, étrange cette relation entre les aspects et les prix mais pourquoi pas avec cet univers géométrique et mathématique.

J'ai aussi remarqué que les pics et les creux se plaçaient indifférement sur les " bons ou mauvais aspects" ( polarité inversée ?) et que la déclinaison de la lune jouait un rÎle parfois dans le rythme de la tendance.

Merci Sthéphane de nous faire profiter de tes recherches.
Ramon
 
Messages: 610
Inscription: Ven 12 10 07 15:52
Localisation: Nord-Est

Messagepar henri » Lun 16 02 09 13:57

Oui,merci Stéphane pour ce long et précis résumé.

Infatigable dans tes recherches :wink:

C'est bien!



C'est vrai que ce domaine est vaste,et ,comme en analyse technique,il faut arriver à selectionner les outils que l'on maitrise bien et qui sont adaptés à son propre horizon d'investissement.



Pour les déclinaisons de la lune cela marche non seulement pour le passage du zéro mais peut etre meme encore plus nettement lors des changements de sens (aux environs des +ou-26).

Cela marche bien mais c'est du court terme Ă  ne pas surestimer.



@+
henri
 
Messages: 859
Inscription: Ven 11 05 07 19:52
Localisation: montpellier

Messagepar Jean-Francois Richard » Lun 16 02 09 14:32

A mon tour de féliciter stephane pour ce brillant exposé...
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 7601
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Messagepar Stephane » Lun 23 02 09 09:53

Merci de vos encouragements...



C'est vrai que j'aime bien chercher des techniques nouvelles, j'ai toujours besoin d'un os à ronger, et le dernier (Gann) est sacrément costaud, je pense qu'il faut des années pour le maitriser...
Stephane
 
Messages: 1324
Inscription: Mer 03 12 08 14:36
Localisation: Paris


Revenir vers NOTES DE LECTURE ET LIENS DIVERS

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité