Cosmovaleurs ou... le Cosmoplagiat de Bourse Anticipations

Cosmovaleurs ou... le Cosmoplagiat de Bourse Anticipations

Messagepar Jean-Francois Richard » Mar 26 05 09 19:02

Cosmovaleurs ou...

le Cosmoplagiats de Bourse Anticipations



En comparant les prévisions de Bourse Anticipations et de Cosmovaleurs, on ne peut qu'être frappé par leur ressemblance. Les prévisions sont les mêmes sur le long et moyen terme et elles sont également quasi identiques sur le court terme... On constate aussi que des expressions entières, des tournures de phrases ou des mots particuliers reviennent bien souvent dans les deux publications. Certaines techniques journalistiques, consistant par exemple à mettre entre guillemets certains mots pour en souligner l'importance, sont également présentes dans les deux cas. Enfin, certains termes ou qualificatifs très spéciaux se retrouvent aussi d'un côté comme de l'autre.



Il n'y a en fait qu'une seule différence notable à relever : les numéros mensuels de Bourse Anticipations sont diffusés autour du 20 de chaque mois, tandis que ceux de Cosmovaleurs le sont quelques jours plus tard, entre le 27 et le 30...



La comparaison des bulletins mensuels des deux publications



Prenons quelques exemples de ce mimétisme de Cosmovaleurs vis à vis de Bourse Anticipations, qui est une constante permanente depuis son lancement par Solange de Mailly-Nesle en 2002. Précisons que toutes les fautes d'orthographe ou de syntaxe de Cosmovaleurs sont d'origine.



* Dans le numéro mensuel de mars 2007, Bourse Anticipations table sur une première quinzaine médiocre ou négative et une seconde partie de mois positive. Cosmovaleurs répète la même chose.



- Plus significatif, Bourse Anticipations écrit "Si la fin février a été baissière...", qui se traduit dans Cosmovaleurs par "Si fin février a présenté une consolidation significative..." .



- Bourse Anticipations souligne ensuite, pour la semaine du 12 au 16 mars, "l'apparition d'un signal haussier de moyen terme qui va se produire le vendredi 16 mars (et note) par ailleurs une accumulation de petits facteurs haussiers ".



Transcrit par Cosmovaleurs, cela donne : "du lundi 12 au vendredi 16 mars (...) un nouveau cycle positif, de moyen terme, se forme qui est de plus sollicité par des signaux de court terme".



- Bourse Anticipations parle ensuite, sur la semaine du 19 au 23 mars de "facteurs de court terme contradictoires" et Cosmovaleurs de "signaux de court terme contradictoires..." Un seul mot a changé...



Plus précisément, Bourse Anticipations souligne qu'il y a "de petits facteurs négatifs le lundi 19 et vers le mercredi 21 ou jeudi 22 mars", ce que Cosmovaleurs traduit par : "Il ne serait pas étonnant que le Cac marque une légère pause du 19 au 22 mars".



Changement de tonalité pour le 23 mars, Bourse Anticipations notant "un assez beau facteur positif le vendredi 23" et Cosmovaleurs indiquant que "Le vendredi 23 présente un rebondissement".



Bourse Anticipations remarque ensuite "un facteur négatif de court terme autour du mardi 27 mars", ce qui devient dans Cosmovaleurs : "...une baisse le mardi 27".



* Tout cela pourrait relever d'un grand hasard. Pour se convaincre qu'il n'en est rien, comparons les deux lettres du mois de mai 2008.



- De façon générale, Bourse Anticipations parle d'une "situation contradictoire" et Cosmovaleurs de "deux cycles contradictoires".



Bourse Anticipations estime que cela devrait aboutir "à une sorte de yo-yo (...) sans véritable tendance au bout du compte". De son côté, Cosmovaleurs conclut à "un mois de mai jouant au yo-yo (...) pour lequel il est difficile de préciser si à son terme il sera positif ou négatif". Mêmes prévisions, mêmes mots employés et notamment celui de "yo-yo" qui n'est pas si courant...



- Poursuivons dans le détail avec la semaine du 1er au 9 mai. Bourse Anticipations écrit notamment que "le jeudi 8 et surtout le vendredi 9 devraient probablement être haussiers..." Même son de cloche de Cosmovaleurs qui souligne que "les jeudi 8 et vendredi 9, surtout, devraient permettre aux marchés de respirer..." Quelle polarisation, "surtout", sur ce vendredi 9...



- Passons à la semaine du 12 au 16 mai. Bourse Anticipations remarque que "le lundi 12 a de bonnes chances d'être encore favorable", ce qui donne dans Cosmovaleurs : "le lundi 12 manifeste un regain de hausse..."



- Bourse Anticipations ajoute plus loin que "Nous n'avons pas de signaux particuliers le vendredi 16", ce qui donne dans Cosmovaleurs : "... le vendredi 16 ne présente pas d'aspect majeur... "



- Sur la semaine du 19 au 23 mai, Bourse Anticipations parle de "signaux très contradictoires" et Cosmovaleurs répète mot pour mot qu'elle "présente des signaux très contradictoires".



- Non moins éloquent, Cosmovaleurs souligne la présence d'un "paramètre de fonds négatif", une expression que Bourse Anticipations utilise en permanence depuis plus d'un an pour qualifier l'opposition Saturne-Neptune de 2007-2008. On remarquera seulement l'ajout d'une faute d'orthographe de Cosmovaleurs qui confond un "fonds" (de commerce par exemple) avec un fond (d'écran par exemple). Bourse Anticipations ne mentionnait donc que l'existence d'un "paramètre de fond négatif" (sans "s") sur cette période.



- Toujours sur cette semaine du 19 au 23 mai, Bourse Anticipations déduit de ces fameux "signaux très contradictoires" "...une volatilité qui peut s'exercer dans les deux sens" et Cosmovaleurs "... une forte volatilité qu'il est difficile de préciser au jour près".



- Bourse Anticipations ajoute qu'il y a des "signaux positifs potentiellement dynamiques autour du mercredi 21". De la même façon, Cosmovaleurs n'envisage aucun autre signal favorable sur cette semaine et répète que "Seul le mercredi 21 présente de meilleures garanties de hausse...".



- Enfin, à propos de la semaine du 26 au 30 mai, Bourse Anticipations note que "nous aurons notamment ce mardi 27 un signal négatif mais signant également un inversement possible de la tendance". Traduit par Cosmovaleurs, cela donne une tendance "encore fragile, notamment les lundi 26 et mardi 27, mais à partir du mercredi 28 l'horizon s'éclaircit..."



* Prenons un troisième et dernier exemple... Le plus illustratif est certainement quand Bourse Anticipations fait une erreur de prévisions. Car, bien entendu, Cosmovaleurs commet la même.



La plus importante erreur de prévisions de Bourse Anticipations depuis deux ans a eu lieu sur le mois de décembre 2007. Une mauvaise appréciation initiale tablait sur un rôle positif de la conjonction Jupiter-Pluton du 11 décembre.



- Bourse Anticipations soulignait ainsi en novembre 2007, de façon évidemment erronée, que "Nous allons disposer, à partir de ce mois de décembre d'un important facteur positif de moyen terme, qui va précisément intervenir le 11 décembre prochain".



- Et Cosmovaleurs d'indiquer de façon tout aussi fausse que "Nous avons ,à partir du 11 décembre, un cycle positif qui se met en place..."



Arrêtons là l'examen des bulletins mensuels, les mêmes observations pouvant être faites avec chacun des numéros de Cosmovaleurs depuis ses débuts fin 2002.



La comparaison des emails quotidiens



Il n'est pas non plus sans intérêt de comparer les emails quotidiens de Bourse Anticipations et Cosmovaleurs. En voici une étude rapide sur ceux qui ont été diffusés en mars et avril 2009, qui aboutit toujours à la même conclusion : une répétition systématique des prévisions de Bourse Anticipations par Cosmovaleurs, qui s'accompagne à nouveau de mots, tournures de phrases, expressions et techniques journalistiques identiques. Là aussi, toutes les fautes d'orthographe ou de syntaxe de Cosmovaleurs sont d'origine.



* Le 16 mars 2009, Bourse Anticipations écrit à 14h48 : "Mercredi, en revanche, la baisse pourrait l'emporter".



Quelques heures plus tard, à 20h53, Cosmovaleurs répète : "Mercredi, la baisse pourrait l'emporter".



Dans le même email, Bourse Anticipations indique : "Notre signal baissier responsable de la crise actuelle (opposition Saturne-Uranus) est en train de se relâcher de plus en plus (...) La disparition de ce paramètre typiquement récessionniste..."



Et Cosmovaleurs emboîte le pas pour réécrire, fautes d'orthographe en sus : "Cependant, il ne faut pas oublier que notre paramètre de fonds "récessioniste" qui opère depuis la mi-septembre 2008 se relâche peu à peu..."



- Cela faisait d'ailleurs plusieurs mois, et surtout depuis l'automne 2008, que Bourse Anticipations qualifiait de "paramètre récessionniste" les effets de l'opposition Saturne-Uranus. Son bulletin mensuel de décembre 2008 insistait encore sur ce point en titrant : "UN PARAMÈTRE RÉCESSIONNISTE TOUJOURS TRÈS PRÉSENT".



Cette expression imagée a visiblement convaincu Cosmovaleurs de la reprendre à son compte à de nombreuses reprises, notamment pendant tout l'hiver 2008-2009 et le printemps 2009.



Mais revenons aux emails quotidiens...



* Le 23 mars, mêmes similitudes entre les emails des deux publications. Bourse Anticipations écrit à 22h00 que les marchés vont "...probablement progresser davantage avant nos signaux négatifs de jeudi/vendredi prochains".



Et, à 23h22, soit une heure et vingt-deux minutes plus tard, Cosmovaleurs note que le même marché "peut donc progresser sensiblement quitte à reconsolider jeudi/vendredi prochain".



* Le 24 mars, à 11h53, Bourse Anticipations note que "Nous attendons une correction de la reprise engagée depuis début mars. Celle-ci serait d'ailleurs conforme à la logique après une vague de hausse qui a fait plus de +15%..."



Mêmes tournures de phrases une heure plus tard, à 12h53, dans Cosmovaleurs : " J'attends une correction d'ici la fin de la semaine qui peut se manifester le jeudi ou le vendredi: après une hausse de près de 15% , ce serait "naturel;" "



* Le 31 mars, Bourse Anticipations écrit notamment que "Notre signal baissier responsable de la crise actuelle (opposition Saturne-Uranus) est en train de se relâcher de plus en plus."



Et Cosmovaleurs renchérit le lendemain 1er avril : "le paramètre responsable de la baisse des marchés depuis septembre 08 se relâche progressivement..."



* Le 2 avril, Bourse Anticipations écrit à 12h49 que "Cela témoigne à notre avis de la disparition progressive de notre paramètre récessionniste (opposition Saturne-Uranus) des derniers mois. Désormais, il y a peu de chances d'assister à une profonde rechute sur la première quinzaine d'avril (...) le CAC 40 pourrait par exemple évoluer entre 3000 et 2700 points environ."



Et Cosmovaleurs indique 12 minutes plus tard, à 13h01 : "le relâchement de notre paramètre "récessioniste" accélère la reprise (et) il est fort peu probable que les marchés rechutent lourdement: ils pourraient "yoyoter" entre 2760/3000 points:"



* Le 6 avril, Bourse Anticipations indique à 15h27 : "Notons cependant que les valeurs dites défensives n'ont pas profité de la reprise de mars. Celles-ci, par rapport au reste du marché, ne sont donc pas chères actuellement. Mentionnons par exemple Danone, Carrefour, Sanofi-Aventis, Essilor International, Vivendi. On peut en revanche se méfier des bancaires et assurances, de l'automobile aussi, qui ont très fortement progressé".



Et à peine un quart d'heure plus tard, à 15h43, Cosmovaleurs souligne que "Les valeurs (...) qui sont parties comme des flèches présentent donc de fortes chances d'être d'objet de prises de bénéfices (...) En revanche, les défensives comme Essilor et Nestle n'ont pas beaucoup repris... "



* Le 7 avril, Bourse Anticipations indique un signal haussier le 15 avril et précise : " C'est (...) pour nous un "repère" important, car cet indicateur est généralement très fiable et il soutient efficacement les marchés sur les 15 jours/3 semaines suivantes ".



Et le lendemain 8 avril, Cosmovaleurs répète : " le 15 est un repère assez fiable pour envisager une reprise qui pourrait s'étaler sur 15 jours ".



* Le vendredi 17 avril, Bourse Anticipations analyse : "Il nous semble que la prochaine zone de fragilité devrait surtout se situer sur la première quinzaine de mai. Toutefois, nous devenons un peu plus prudents sur le très court terme. Lundi 20 et mardi 21 avril prochains pourraient à cet égard voir les marchés souffler un peu en raison de petits signaux négatifs que nous avons sur ces deux séances. Un éventuel repli devrait cependant être modéré".



Et le surlendemain dimanche 19, Cosmovaleurs répète la même chose : "Jusqu'à mercredi 22 avril environ, il est fort probable que nous assistions à quelques prises de bénéfices, notamment sur les titres qui ont le plus progressé. Ensuite une reprise probablement volatile devrait se manifester d'ici la fin du mois; La première partie de mai est à nouveau fragilisée... ".



* Le 20 avril, Bourse Anticipations souligne à 15h28 que "Nous avons encore des signaux négatifs de court terme demain et ils seront alors à leur apogée. Mercredi, nos indicateurs sont meilleurs et un rebond semble plausible. En prenant un peu de recul, le CAC 40 pourrait monter un peu plus haut que ce qu'il a fait (jusqu'à 3150 points) (...) Il y a théoriquement une petite marge supplémentaire de hausse d'ici la fin du mois ou début mai. Elle nous semble cependant assez limitée (...) D'un autre côté, il n'est pas impossible que les marchés entament une consolidation qui pourrait durer jusque vers les 10/15 mai. Il ne s'agirait alors pas de notre point de vue d'une vraie rechute mais seulement d'une consolidation avant un nouvel élan haussier sur la seconde quinzaine de mai et en juin."



Quelques petites heures plus tard, à 18h40, Cosmovaleurs réécrit la même chose : "La tendance est encore fragile demain voire en partie mercredi: la baisse d'aujourd'hui ne devrait pas à priori entrainer les marchés trop bas et l'on pourrait encore viser d'ici la fin avril la résistance des 3146/3150 même si cela demeure aléatoire; Je ne rachèterai donc pas pour le moment (...) préférant attendre la 2e semaine de mai."



Et encore et à nouveau, dans ce même email de Cosmovaleurs, ce que l'on trouve dans ceux de Bourse Anticipations depuis début avril : "On remarquera que durant les consolidations, c'est au tour des défensives de progresser...".



* Le 23 avril, Bourse Anticipations indique qu' "Il nous semble toujours qu'une reprise de court terme devrait se produire d'ici la fin de la semaine. Dans le meilleur des cas, on pourrait envisager des sortes de "doubles sommets" (3100 points sur le CAC 40 environ)".



Le lendemain 24 avril, Cosmovaleurs emboîte toujours le pas en indiquant : "Nous pourrions aller toucher la barre "psychologique" des 3146/3150 d'ci la fin de la semaine..."



* Concluons sur un dernier exemple, toujours aussi éclairant sur les méthodes de Cosmovaleurs :



Le bulletin mensuel de Bourse Anticipations, portant sur le mois de mai 2009 suivant, a été diffusé le lundi 20 avril. Il indiquait notamment sur ce mois de mai : "C'est surtout la seconde quinzaine du mois qui devrait à notre avis être favorisée dans une optique de court terme. Si notre analyse est juste, il sera sans doute un peu tard pour s'intéresser aux actions par la suite..."



Sans surprise, on retrouve quatre jours plus tard, le 24 avril, dans le bulletin mensuel de Cosmovaleurs : "il me semble important d'avoir quelques liquidités pour se renforcer début mai (...) car de la mi mai à la mi juin il risque alors d'être trop tard : les marchés seront repartis à la hausse."



Edifiant, non ? Il apparaît ainsi que "Cosmovaleurs" n'est que le "Cosmoplagiats" de Bourse Anticipations...



Jean-François Richard

Directeur de Bourse Anticipations
Dernière édition par Jean-Francois Richard le Lun 17 10 11 11:26, édité 3 fois.
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 6950
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Messagepar Alpha » Mar 26 05 09 19:39

Petite histoire de Toto.. :



L’institutrice: « Toto tu as encore copié sur ton voisin ! je ferai un mot à tes parents.. En attendant tu as zéro ! »



Toto : « Non mdame, j’ai pas copié , promis juré ! »



L’institutrice : « Alors peux tu m’expliquer quelque chose . Ton voisin a répondu à la dernière question de l’exercice : « Je ne sais pas », et toi, à cette même question tu as répondu : « Moi non plus ! » Image
Alpha
 
Messages: 1138
Inscription: Jeu 17 05 07 09:04
Localisation: Grenoble

Messagepar henri » Mar 26 05 09 19:39

Oui,cela ne me surprends pas du tout!



J'ai en effet été édifié lorsque je suis par hazard tombé sur une de ses interwiew ou elle s'attribuait certaines observations qui venaient directement de ton (tes?) livre(s) et ou elle s'en attribuait d'autres qu'elle avait recueilli sur le forum qui à l'époque était celui de LDA (par exemple le role des noeuds lunaires lors des principaux accidents boursiers).
henri
 
Messages: 859
Inscription: Ven 11 05 07 19:52
Localisation: montpellier

Messagepar henri » Mar 26 05 09 19:41

Alpha a écrit:Petite histoire de Toto.. :



L’institutrice: « Toto tu as encore copié sur ton voisin ! je ferai un mot à tes parents.. En attendant tu as zéro ! »



Toto : « Non mdame, j’ai pas copié , promis juré ! »



L’institutrice : « Alors peux tu m’expliquer quelque chose . Ton voisin a répondu à la dernière question de l’exercice : « Je ne sais pas », et toi, à cette même question tu as répondu : « Moi non plus ! » Image


:lol: :lol: :lol:
henri
 
Messages: 859
Inscription: Ven 11 05 07 19:52
Localisation: montpellier

Messagepar braun » Mar 26 05 09 19:49

eh ben !... ça me la coupe ! peut-être avez vous étudié avec les mêmes profs ? :?: Aussi, comment reçoit tu ses e-mails au jour le jour dont tu parles ? Bon si Cosmovaleurs et moins cher je laisse tomber Bourse Anticipations :lol:(je ne suis pas encore abonné à Bourse mais j'y pense sérieusement) Si ce que tu dis est vrai, c'est quand même pas marran et ça doit-être décourageant de se faire plagier.
braun
 
Messages: 59
Inscription: Lun 23 02 09 23:23

Messagepar Frédéric » Mer 27 05 09 05:01

C'est écoeurant et , au vu de tes preuves , mériterait amplement une action judiciaire au pénal et devant le tribunal de commerce pour parasitisme , contrefaçon et autres délits de concurrence déloyale clairement documentés et précisés dans les textes juridiques et dont les conséquences peuvent être très sérieuses pour l"auteur si l'infraction est avérée !
Frédéric
 
Messages: 333
Inscription: Ven 11 05 07 18:59

Messagepar ngu yen » Mer 27 05 09 08:09

A priori Fredéric a raison.
ngu yen
 
Messages: 2102
Inscription: Dim 14 12 08 16:21

Messagepar Jean-Francois Richard » Mer 27 05 09 13:11

Pour info, les sanctions pénales sont les suivantes :



Art. L. 335-2. Toute édition d'écrits, de composition musicale, de dessin, de peinture ou de toute autre production imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon ; et toute contrefaçon est un délit.

La contrefaçon en France d'ouvrages publiés en France ou à l'étranger est punie de trois ans d'emprisonnement et de 300 000 € d'amende.

Seront punis des mêmes peines le débit, l'exportation et l'importation des ouvrages contrefaits.

Lorsque les délits prévus par le présent article ont été commis en bande organisée, les peines sont portées à cinq ans d'emprisonnement et à 500 000 euros d'amende.
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 6950
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Messagepar Pierre11 » Sam 30 05 09 16:26

Alors avec un bon avocat, tu devrais pouvoir lui faire fermer son site et obtenir de belles réparations.



Personnellement je n'hésiterai pas à lui coller un procès !



Pierre
(ancien Pierre d'Album du Futur)
Pierre11
 
Messages: 190
Inscription: Mer 19 12 07 14:43

Messagepar schmuck » Lun 01 06 09 09:04

De toute facon,c est pas complique il te suffit d attendre que sa lettre soit publiee pour publier la tienne et de l inviter a realiser une analyse sur plusieurs sous jacent que tu ne suis pas type valeurs du second marche

ou petrole,cuivre etc...ca te permettra d evaluer la situation.

Si elle refuse de collaborer c est qu il y a probablement des doutes legitimes
schmuck
 
Messages: 84
Inscription: Jeu 19 03 09 09:23

Suivant

Revenir vers COSMOVALEURS OU... LE COSMOPLAGIATS DE BOURSE ANTICIPATIONS

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron