LA CRISE VUE PAR L'ASTROLOGIE, par Jean-Francois Richard

Discussions sur "La crise vue par l'astrologie". Livre de Jean-François Richard. Editions Trajectoires - Groupe Piktos.

Messagepar Stephane » Dim 07 03 10 11:10

ngu yen a écrit:Un exemple me vient à l'esprit l'état Israel a été conçu au debut d'un cycle sat/plu , la fin de ce cycle a transformé le type de conflit mais n'a pas fait disparaitre ni Israel, ni la résistance palestinienne, ni le problème de coexistence de 2 peuples.


Peut être qu'Israel, issu d'un peuple et d'une culture millénaire sont appelés à durer, alors que le terrorisme non... 8)
"Le marche peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable". JM Keynes
Stephane
 
Messages: 1324
Inscription: Mer 03 12 08 14:36
Localisation: Paris

Messagepar Jean-Francois Richard » Dim 07 03 10 16:05

Bjr,

Merci ngu yen, voici tout un lot de réflexions passionnantes...

Pour ce qui me concerne, voici quelques éléments d'appréciations supplémentaires, sans qu'elles soient exhaustives ou prétendent tout cerner. Il y a tellement peu (voire pas du tout...) de réflexions sur ces sujets...

1/ L'endettement des Etats, c'est au centre pluton qu'il faut regarder. D'abord avec avec les cycles neptune-pluton (assez rares, surtout depuis plus de 60 ans au n√©gatif), uranus-pluton √©videmment car c'est souvent le plus caricatural, puis saturne-pluton bien s√Ľr. Jupiter-pluton est √† cet √©gard tr√®s secondaire.

Je crois que tu te trompes en mettant au compte du demi-sextile uranus-neptune, bien que pour partie seulement, la crise des déficits actuels à cause des plans de relance qu'ils signifient. Ces plans de relance seraient utiles si l'on pouvait espérer sur les années à venir une vraie reprise de la croissance... Or, on est bien d'accord que ce ne sera pas le cas, sauf sur un ou deux ans sans doute.

Il ne faut pas mélanger l'apport positif d'uranus-neptune (qui essaye de nous sortir de la crise) et les effets successifs depuis 2000 des trois cycles saturniens à présent en phase décroissante, donc négative et "en soi" de nature récessionniste pour l'économie.

Ce sont les cycles saturniens qui cr√©ent les crises des d√©ficits (saturne arriv√© √† son dernier et plus m√©chant carr√© √† pluton, le cycle √©tant d√©croissant), dans la foul√©e des erreurs √©conomiques commises pour rem√©dier √† la pr√©c√©dente crise, celle du krach internet avec l'opposition saturne-pluton (et l'accroissement des d√©ficits pour relancer l'√©conomie !). C'est de l√† qu'il faut partir (au moins...). Puis on a eu les opposition saturne-neptune et encore √† pr√©sent saturne-uranus, mais l'encouragement "politique" aux pr√™ts subprimes et le trop bas niveau des taux d'int√©r√™ts √† cause de Greenspan, tout cela remonte au moins √† la solution (trop provisoire) du krach internet ainsi qu'au co√Ľt de nature presque id√©ologique de la guerre en irak. Voil√† pourquoi les USA sont en faillite (on n'en parle pas encore, on ne s'int√©resse qu'√† la Gr√®ce, mais le probl√®me crucial de l'endettement se niche aux USA et on le verra dans les ann√©es √† venir).

2/ Moi aussi j'ai été frappé (depuis très longtemps...) de constater le nombre de configurations positives durant les 1ere (également...) et 2ème guerre mondiale.

Cela dit, cela ne prend pas en compte l'essentiel, que j'essaye justement de démontrer dans ce livre : la décroissance "capitale" des cycles uranus-pluton et uranus-neptune. Et une fois que la guerre est lancée, elle ne s'arrête évidemment que lorsqu'il y a un vainqueur... Quant aux aspects positifs, ils jouent évidemment aussi. Mais pas sur l'essentiel, à savoir qu'ils ne peuvent arrêter le conflit car étant moins important que les deux cycles cités.

Mais si l'on prend le très long trigone uranus-neptune de 1940 à 1945 par exemple, quelle meilleur concrétisation que la coopération USA-URSS, et plus généralement cet immense mouvement qui a englobé des dizaines de pays alliés pour contrer le militarisme nazi (japonais aussi) ? Et aussi tous ces multiples mouvements de résistance aux quatre coins du globe pour essayer de sauver la liberté ? Si ce n'est pas de l'uranus-neptune à l'état pur, hein... Et au bout du compte, on peut certainement considérer que cette coopération internationale sans aucun précédent dans l'histoire a effectivement permis de détruire le nazisme.

3/ Pour le terrorisme islamiste, ce n'est qu'une hypothèse qui prend sa source dans l'examen des cycles saturne-pluton au plan de la stabilité mondiale. Il me semble en tout cas qu'il y aura une échéance importante en 2020 avec le renouvellement du cycle, mais j'essaye d'être prudent et fournis la possibilité de la fin de ce terrorisme aussi bien qu'un nouvel élan pour lui. Il y a une borne je pense importante, mais on ne peut pas 10 ans à l'avance fournir un schéma clés en mains. On verra comment il évolue sur les années à venir et on pourra à mon avis affiner au fur et à mesure.

Quant à israel et au peuple palestiniens, c'est un peu la même chose. Il y a une échéance qui peut être capitale (souhaitons le pour les deux peuples) mais rien ne saurait garantir que cette grande charnière fonctionne dans un sens constructif et positif. Les astres n'ont pas de morale...

En conclusion, manier tous ces différents cycles de la façon la plus précise possible pousse évidemment à commettre des excès d'appréciation ici ou là. D'autant plus qu'on ne peut isoler un seul cycle des autres et qu'on ne le fait que par commodité. Mais c'est aussi parce que notre compréhension au plan collectif de l'influence des planètes et de leurs différents cycles est encore bien balbutiante.

Si l'on trouve quantité de livres d'astro généralement sans grand intérêt sur les individus, il n'y en a quasiment aucun au plan collectif. Un comble ! Hormis les essais partiels de brahy, barbault ou d'un livre collectif (l'astrologie mondiale), il n'y a rien, c'est le désert. C'est affligeant au plan de la réflexion astrologique. Les progrès à faire pour une meilleure compréhension sont donc immenses...
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 7639
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Messagepar ngu yen » Lun 08 03 10 11:07

Pour ura/nep je me suis peut-etre mal exprimé.Je voulais dire que ça signifierait une euphorie, une spéculation, une relance qui a pris la forme de l'endettement excessif des particuliers pour le cycle en cours.
ngu yen
 
Messages: 2511
Inscription: Dim 14 12 08 16:21

Messagepar Jean-Francois Richard » Lun 08 03 10 17:37

Non, tu t'es bien exprimé mais c'est justement là que je ne suis pas d'accord avec toi. uranus-neptune, de mon point de vue, c'est le sauvetage des banques dans l'intérêt général (quoiqu'on en pense par ailleurs), des politiques coordonnées de baisse des taux d'intérêts et des injections de liquidités pour sauver le système, des plans de relance enfin et surtout pour ranimer l'économie et c'est dans la foulée que l'on peut mesurer la force du tandem.

L'euphorie et la sp√©culation, ce sont des √©l√©ments que l'on rencontre √† chaque fin de vague positive en √©conomie et je ne vois pas √† quoi les relier en particulier... C'est une constante, qui appara√ģt aussi bien apr√®s de l'uranus-pluton (2003-2007 avec le quintile) ou uranus-neptune (1993) ou neptune-pluton (1987), etc. Si l'on veut √™tre plus fins, on peut sans doute avec ces diff√©rents duos appr√©cier √† chaque fois la coloration particuli√®re des vagues sp√©culatives finales. Peut-√™tre...
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 7639
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Messagepar sivadon » Lun 29 03 10 11:24

Bonjour,
Jean-François, tu parles du trigone Uranus-Neptune de la 2nde guerre mondiale. C'est d'autant plus frappant qu'il était déjà présent au "triple 7", 7/07/1937, jour de déclenchement de la guerre sino-japonaise. Tu l'interprètes comme il faut : tout se passe comme si dans le jeu à 3: démocratie, communisme, fascisme, un aspect harmonique voulait dire l'élimination du pire des trois. Peut-on dire que si le trigone avait été évolutif et pas involutif, on se serait débarrassé du communisme aussi ? Ce serait bien imprudent de conclure.
De fa√ßon g√©n√©rale, un fait aussi tragique que le d√©part d'une guerre mondiale n'a pas lieu au moment o√Ļ la situation astrale est la plus noire (type √©t√© 2010, mai ou octobre 1931, etc). Pour une initiative aussi massive, il faut une source d'√©nergie (c'est une m√©taphore), qui ne peut √™tre qu'un ou deux aspects harmoniques. En revanche, les p√©riodes presque uniment noires sont des p√©riodes o√Ļ le monde se d√©bat, presque crucifi√© (c'est une croix qui apparait souvent dans la carte du ciel, enrichie souvent d'une autre dissonance ou plus); typiquement, il ne peut se produire que des faits plus secondaires, mais on d√©couvre quelques ann√©es plus tard qu'ils ont pr√©par√© les plus grosses catastrophes. Autre exemple: l'annexion de la Bosnie-Herz√©govine par l'Autriche le 5 octobre 1908 (tu regarderas la carte du ciel) a √©chou√©, si j'ose dire, √† provoquer une guerre mondiale. Mais voil√†: l'assassinat de Fran√ßois-Ferdinand a eu lieu √† Sarajevo, d'une part, et les relations austro-serbes, aggrav√©es par l'annexion de 1908, sont directement en rapport avec le commencement de la guerre de 14.
Gardons le moral quand même ! 8)
sivadon
 
Messages: 477
Inscription: Jeu 21 01 10 22:27

Messagepar Stephane » Lun 29 03 10 15:37

Intéressante remarque sur les périodes noires. Bien en ligne avec les effets à long terme d'évènements en apparence anodin. Mais les peuples n'oublient pas, leur mémoire est très longue, et des dizaines d'années plus tard des rancunes réapparaissent.
"Le marche peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable". JM Keynes
Stephane
 
Messages: 1324
Inscription: Mer 03 12 08 14:36
Localisation: Paris

Messagepar Jean-Francois Richard » Mar 13 04 10 00:05

Voilà un sujet qui ne peut laisser insensible :

http://www.lefigaro.fr/international/20 ... e8230-.php

J'évoque l'hypothèse (pour l'été 2010, puis de 2012 à 2015 essentiellement, en raison des agressions que va subir Pluton -l'atome notamment- de la part de Saturne et Uranus), celle d'une "bombe sale" explosant dans une grande capitale. Ce n'est qu'une hypothèse parmi tant d'autres, notamment pour l'été 2010, mais on voit bien qu'il n'y a pas que l'astrologie moderne qui puisse la redouter...

L'article ne traite d'ailleurs pas d'une "bombe sale" (explosif classique mais d√©gageant des particules radio-actives), ce qui, malheureusement, serait sans doute beaucoup plus √† la port√©e d'Al Quaida qu'une vraie bombe nucl√©aire. Les d√©g√Ęts n'en seraient pas moins consid√©rables, pouvant contaminer jusqu'√† un tiers d'une grande capitale. L'horreur garantie...

Heureusement, le pire n'est jamais s√Ľr.
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 7639
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Messagepar Jean-Francois Richard » Jeu 22 04 10 22:31

Nouveau rebondissement dans la crise belge, le gouvernement d' Yves Leterme ayant de nouveau démissionné à cause des divisions Flamands/Wallons.

La crise belge est analysée dans "La crise vue par l'astrologie", ce pays dépendant des cycles Jupiter-Neptune (les Wallons) et Jupiter-Uranus (les Flamands). Or, Jupiter se situe actuellement entre Neptune et Uranus, la crise d'identité belge ne pouvant donc se rédoudre qu'après la dernière conjonction Jupiter-Uranus (juin prochain et surtout janvier 2011).

Compte tenu de la place respective de Neptune et Uranus, la solution avantagera très probablement les Flamands...

Notons aussi que le livre analyse la prochaine crise européenne, politique et financière, à cause de l'opposition Jupiter-Saturne (mai prochain et mars 2011). Or, la Belgique doit prendre au 1er juillet la président de l'Union Européenne !
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 7639
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Messagepar Jean-Francois Richard » Jeu 13 05 10 11:13

Juste pour alimenter la rubrique, extrait d'un courrier d'André Santini, ancien ministre, député UMP des Hauts de Seine et Maire d'issy-les-Moulineaux :

"Je l'ai parcouru avec plaisir et tenais, par ces quelques mots, à vous en remercier très sincèrement.

J'ai trouv√© fort int√©ressant votre approche novatrice consistant √† rapprocher les √©v√©nements pass√©s et r√©cents, qui co√Įncident avec un m√™me rapport astral.

Etrange certes, mais peut-être pas pour autant le seul fait du hasard, comme vous le démontrez avec finesse sans jamais tomber dans la caricature ou dans d'austères raisonnements. Votre ouvrage est sérieux mais toujours vivant; c'est une grande qualité."

A suivre...
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 7639
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Messagepar Jean-Francois Richard » Dim 22 08 10 23:00

Ce livre commence à faire parler de lui, et pour commencer dans les milieux astrologiques...

Je remarque avec amusement que certains astrologues, qui l'ont re√ßu gracieusement de la part de ma maison d'√©dition, ne m'ont m√™me pas adress√© un mot de remerciements... Pourtant, c'est la coutume. Je n'irai pas donner des noms, bien s√Ľr. Mais je remarque qu'ils l'ont lu si attentivement qu'ils en r√©citent √† pr√©sent des chapitres entiers, comme si c'√©taient eux qui l'avait √©crit !

Je note aussi que, sur différents forums d'astrologie, d'autres malpolis du même genre s'empressent de s'approprier le contenu de ce livre comme s'il s'agissait de leurs propres conclusions boursières, économiques ou politiques. On m'a transmis certaines "analyses" recopiées de mon livre et présentées comme "mon astro personnelle" par exemple...

Le parasitisme du travail des autres est une spécialité des astrologues, du moins quand ils ont la chance de pouvoir recopier quelque chose. Là, ils ont visiblement trouvé une belle matière, si j'en juge par les échos qui se multiplient en de nombreuses occasions.

M√™me si l'on sait quoi penser de ce genre de proc√©d√©s, c'est s√Ľrement un compliment. :lol: :lol: :lol:
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 7639
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

PrécédentSuivant

Revenir vers LA CRISE VUE PAR L'ASTROLOGIE

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron