Europe : entre vampirisme et mafia

Discussions sur les différents sujets d'actualité.

Europe : entre vampirisme et mafia

Messagepar Jean-Francois Richard » Sam 18 03 23 12:54

Europe : entre vampirisme et mafia

L'Union Européenne est entrée dans une période de crise depuis l'été dernier avec une mauvaise boucle du cycle Jupiter-Saturne qui est le plus influent pour le Vieux Continent. On en voit les résultats, alors que ce conflit Jupiter-Saturne se renouvelle précisément le mardi 21 mars : profondes divisions politiques, corruptions, conflits d'intérêts en pagaille, idéologisme vert insupportable...

Où va donc l'Europe ? Alors que Jupiter se situe une troisième et dernière fois au demi-carré négatif de 45° de Saturne, elle tangue de tous côtés.

On a d'abord l'affaire des députés européens plausiblement achetés par le Qatar et le Maroc pour faire leur promotion à coup de grands sacs de billets de banque... Certains sont en prison depuis plusieurs mois, sans que l'on en sache davantage. Pourquoi ? Cela fait évidemment désordre.

Il y a probablement pire et cela concerne directement la Commission Européenne et notamment sa sulfureuse présidente Ursula von der Leyen, celle qui avait laissé un trou de 200 millions d'euros en quittant le gouvernement allemand. Résumons grossièrement... Son mari est très lié au laboratoire Pfizer et sa femme refuse de communiquer les multiples SMS "amicaux" échangés avec le président de Pfizer sur l'achat des vaccins anti-Covid à l'efficacité limitée. Un procès est en cours à l'initiative du New York Times pour imposer à la présidente de la Commission la publication de ces SMS pouvant démontrer un (quasi évident) conflit d'intérêt.

Il y a pire... Ursula von der Leyen a donné 320 millions d'euros à un petit laboratoire monté par son mari en Italie et, semble-t-il, dirigé en fait par le même laboratoire Pfizer. Le conflit d'intérêt paraît en tout cas évident et le népotisme évident.

Mais la Commission Européenne, se décrétant à la fois juge et partie, a décidé contre toute évidence qu'il n'y avait... aucun conflit d'intérêt possible ! Le parquet européen, constitué pour lutter contre la corruption au sein des institutions européennes, ne s'est même pas saisi de cette affaire... Pourquoi ?

En résumé, il y a beaucoup d'affaire potentielles de conflits d'intérêts et de corruptions au sein des institutions européennes. Mais l'opacité et le refus de toute transparence avec la plus grande arrogance sont devenues la règle à Bruxelles. La démocratie en est réduite à couvrir des procédés que l'on peut soupçonner d'être de nature mafieuse, tant les conflits d'intérêts potentiels ou évidents sont multiples.

S'il n'y avait que cela...

L'Union Européenne est en proie à des divisions politiques majeures, qui menacent de la faire exploser. Deux dossiers sont particulièrement saillants :

- Le pseudo "marché de l'électricité" européen, qui ne favorise que l'Allemagne avec ses moulins à vent et autres centrales à charbon... Cela est contraire à l'intérêt des Européens en faisant s'envoler sans aucune raison les factures des consommateurs.

La Commission de l'ineffable Allemande Ursula a proposé une réforme de ce système, qui ne... réforme évidemment rien du tout ! On voit les conséquences de ce marché truqué et corrompu pour favoriser les lobbys écolos de l'éolien et du solaire au détriment de la seule énergie la plus propre, la moins chère et la plus productive : le nucléaire.

Le résultat est une majorité des 27 membres de l'Union Européenne qui veut d'une façon ou d'une autre démolir ce marché idéologique truqué, mais la Commission d'Ursula ne veut pas en entendre parler. En résultant, la bureaucratie sulfureuse de Bruxelles prétend continuer à imposer ses vues démentes à la majorité de l'Europe... Combien de temps un système tyrannique de ce genre peut-il perdurer et détruire l'économie européenne ?

- L'immigration est un autre sujet de discorde, avec une majorité de pays hostiles à la si mauvaise politique de Bruxelles. La moutarde commence à franchement monter au nez des pays, qui subissent le plus directement l'invasion migratoire actuelle : ils ne cessent de réclamer une politique claire pour endiguer la marée, mais la Commission ne leur répond même pas, ou avec désinvolture. Toujours l'arrogance bureaucratique et idéologique...

Pire : ils réclament des moyens pour renforcer leur protection et construire notamment des murs, mais la cassante présidente Ursula, qui donne 320 millions d'euros à son mari, affirme qu'il n'y a pas un centime dans les caisses de Bruxelles pour financer la plus petite frontière...

En résumé, le nouveau conflit entre Jupiter et Saturne du mardi 21 mars pourrait bien aggraver brutalement tous les sujets actuels de querelles ou de ressentiments dans l'Union Européenne. Sans compter le vampirisme de l'eurocratie qui veut imposer une véritable dictature sociale de plus en plus rejetée par les Européens. La dernière en date de tous les délires idéologiques de la Commission serait d'imposer, à chaque transaction immobilière, que le propriétaire applique les normes écolos de Bruxelles avant d'être autorisé à céder son bien. Les gardes rouges de Mao n'avaient pas inventé pire et les députés européens, qui viennent de voter ce projet dément, semblent vouloir leur emboiter le pas... Ne parlons même pas de toutes les immixtions dictatoriales des institutions européennes dans la vie quotidienne des Européens, cette idéologie liberticide est à faire peur à présent au fur et à mesure où la liste s'allonge : entretien des jardins, normes automobiles et de réparations, fosses sceptiques, normes de construction et d'isolation des bâtiments, règles de production et ventes pour les animaux domestiques, etc. Au final, tout cela pourrit la vie des Européens pour ne favoriser à chaque fois que des lobbys économiques.

On va donc voir si tous ces sujets, rapidement passés en revue ci-dessus, vont produire des développements inattendus au cours des prochaines semaines. En tout cas, l'Europe mérite mieux que sa si mauvaise gestion actuelle. Quelques bons coups de balai et réformes structurelles enfin utiles à l'intérêt général seraient à l'évidence nécessaires.

A voir et écouter sur YouTube :

https://www.youtube.com/watch?v=w24LKaEPP4o

Carte du ciel du demi-carré négatif de 45° entre Jupiter et Saturne le 21 mars 2023 :


carte_du_ciel_theme_3 (8).png
carte_du_ciel_theme_3 (8).png (44.16 Kio) Consulté 771 fois
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 8713
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Re: Europe : entre vampirisme et mafia

Messagepar Johnny John » Dim 19 03 23 13:57

Bonjour à tous.

C'est ce que la rabâche politicienne appelle la démocratie, ce système où toute décision se prend sur le cadavre politique des peuples.

Johnny John
La gravité est le bonheur des imbéciles et la nécessité des religions. (Montesquieu et autre)
Johnny John
 
Messages: 3958
Inscription: Ven 10 10 08 10:49
Localisation: Paris

Re: Europe : entre vampirisme et mafia

Messagepar Christophe » Dim 19 03 23 23:36

Extraits de REUTERS

"La ministre suisse des finances, Karin Keller-Sutter, était déterminée à présenter l'accord de rachat du Credit Suisse par UBS comme n'étant pas un plan de sauvetage, mais la meilleure solution possible à une situation difficile".

Il ne s'agit pas d'un sauvetage. Il s'agit d'une solution commerciale, car UBS reprend le Credit Suisse", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse à Berne.

"La faillite du Credit Suisse aurait eu d'énormes dommages collatéraux, tant sur le marché financier suisse qu'au niveau international", a-t-elle ajouté.

Elle a ajouté qu'elle avait été en contact avec des "collègues du Royaume-Uni et des Etats-Unis" qui étaient "très reconnaissants de cette solution parce qu'ils craignaient vraiment une faillite du Credit Suisse avec toutes les pertes qu'elle aurait entraînées".

Quid de L'UE?
Christophe
 
Messages: 1775
Inscription: Mer 09 06 10 21:38
Localisation: Paris


Revenir vers LES DÉBATS QUI FONT LA UNE

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron