Hold Up

Discussions sur les différents sujets d'actualité.

Hold Up

Messagepar Christophe » Sam 14 11 20 12:19

L'euphorie boursière vient des résultats exceptionnels d’un essai clinique de vaccin par le laboratoire Pfizer qui serait efficace à 90 %.
Celui de la grippe oscille entre 40% et 60% selon les années en fonction de la mutation virale.
Or, les données n’ont pas été publiées, ni vérifiées.
Donc, les résultats ne sont pas vraiment statistiquement valides : les protocoles n'ont pas encore pu étudier suffisamment de cas d’infections.
Annoncer des résultats sans publier les chiffres de l’essai va à l’encontre de la déontologie scientifique de base.
Mais la presse ne fait plus son travail de contradiction et de vérification depuis longtemps.
Gageons que le gouvernement s'emploie à la contrôler.

Cela n’empêche pas le patron de Pfizer, Albert Bourla, d’être dithyrambique : "c’est un grand jour pour l’humanité, enfin la lumière au bout du tunnel, la plus grande découverte médicale depuis 100 ans" (y compris la pénicilline, le plasma sanguin, le scanner et autres?).

Selon l’annonce de Pfizer, 39 000 personnes ont reçu 2 doses du vaccin ou leur placebo.
Sur ces 39 000 personnes, 94 auraient contracté le virus et parmi ces 94, plus de 90 % feraient partie du groupe placebo.

On imagine donc que 9 personnes vaccinées ont été infectées contre 85 qui avaient reçu le placebo.
Cela signifie que d’un côté, 0,4 % des placebos ont été infectés et de l’autre 0,05 % des vaccinés l’ont été.

Ce n’est pas anodin, un essai clinique pour un vaccin est un enfer, on doit donner un médicament à une population saine et espérer qu’elle n’attrape pas la maladie qu'il faut combattre.
Et les patients n'ont pas été suivis suffisamment longtemps selon les standards de la FDA américaine :

- Et c’est là qu’entre en jeu Scott Gottlieb, l’ex-patron de la FDA, l’Agence Américaine du Médicament.
- Gottlieb a immédiatement rejoint Pfizer à la fin de son mandat de régulateur en 2019 : il saura faire approuver le vaccin.
- On peut imaginer l’influence que ce patron peut avoir gardée à la FDA auprès de cadres qu’il a recrutés, promus, dirigés pendant des années et jusqu’à 2019 !

Sans négliger que cette annonce intervient très opportunément le lundi suivant la probable victoire de Joe Biden aux États-Unis.

Monsieur Bourla rétorque que le temps de la science n’est pas celui de la politique.

Nous ne sommes pas dans le temps de la science, nous sommes exactement dans le temps de la politique, du marketing et des grosses affaires louches.

Ils nous ont fait le même coup avec l’étude bidon de The Lancet.
N’oublions pas que dans cette affaire de la Covid, la plus vénérable revue médicale mondiale, The Lancet, s’est ridiculisée en publiant une étude fabriquée de toutes pièces contre la chloroquine.

C’est à partir de cette étude que la France a interdit l’usage de l’hydroxychloroquine…
L’étude a été retirée, mais l’interdiction, elle, est restée.
N’oublions pas davantage qu'on nous a raconté tout et son contraire sur l’utilité des masques et du confinement.

Et maintenant le Professeur Raoult fait l'objet d'une bronca judiciaire de la part des sommités du corps médical avec des motifs pour le moins surprenants dont celui extravagant de "charlatanisme".

Derrière RelX, le groupe qui détient The Lancet, et Pfizer, il y a les mêmes actionnaires, les mêmes géants de la gestion d’actifs américains : BlackRock, Vanguard, State Street…

Le patron de BlackRock - gestionnaire d'actifs de fonds de pensions N° 1 mondial avec 7 000 mds $ -, Larry Fink, fut l’un des premiers à être reçu par Emmanuel Macron après son élection et l’est régulièrement depuis.
C’est lui qui a les cordons de la bourse et qui dicte ce que doit faire la France pour être compétitive.

Jean François Cirelli, patron de Black Rock France, a été élevé par Macron cette année au rang d'officier de la Légion d'honneur.
Quoique soupçonné de lobbying dans le projet de réforme des retraites, BRF a été officiellement agréé pour la gestion des retraites privées dans cette perspective.

Or BlackRock détient 8 % de Pfizer et 8,5 % de RelX.

Ainsi l’UE qui ne sait rien, faute de preuves tangibles, achète les vaccins, le PDG vend ses actions :
l’Union Européenne vient de commander 300 millions de doses et dans le même temps, Robert Bourla, PDG de Pfizer, vend 130 000 actions pour 5 millions de dollars.

C’est tout simplement obscène!

Mais une fois achetés à centaines de millions €, il faudra bien amortir la facture.
Ainsi, la volonté est forte de vouloir nous inoculer ce vaccin de gré ou de force.
Avec l'appui des médias, les "Missi Dominici" des temps modernes.

Il suffit d'être à l'écoute des radios ou regarder la TV pour être convaincus des pressions incitatives : environ 50% des Français déclarent vouloir se faire vacciner contre 74% pour le reste de la planète. Source de ces sondages fantômes ?

Le virus dont il nous faudrait nous débarrasser aujourd’hui avant la Covid, c’est le virus de la finance devenue folle et qui emporte nos économies, nos infrastructures, nos biens communs.

Et sans doute plus de vies encore que la Covid qui a bon dos pour justifier tous les excès politiques, sociaux et financiers.

Non, ce n’est vraiment pas la crise sanitaire qui alimente la crise financière mais tout l’inverse, c’est la crise financière qui alimente la crise sanitaire, ce sont les gros sous avant notre petite santé.

Comme disait Coluche "circulez, il n'y a rien à voir"...
Christophe
 
Messages: 1711
Inscription: Mer 09 06 10 21:38
Localisation: Paris

Re: Hold Up

Messagepar Christophe » Sam 05 12 20 00:26

Responsabilité des compagnies d’assurance : la belle hypocrisie des pouvoirs publics

Le ministre de l’Economie B. Le Maire vient de lancer un ultimatum aux compagnies d’assurance, leur intimant d’« en faire plus »pour soutenir les cafés/hôtels/restaurants durement touchés par une quasi-cessation d’activité due aux mesures sanitaires, et mettant en avant la menace d’une taxe exceptionnelle de 1.2 milliard € votée par le Sénat.

En pratique, les problèmes actuels de ce secteur sont à 100% dus à la décision unilatérale de l’Etat de fermer tous ces établissements ou de neutraliser leur clientèle pour contrer l’épidémie, et ce à la différence de ce qui se passe dans d’autres pays voisins.

Il n’y a ainsi aucune raison pour que les autorités mettent en cause la responsabilité des sociétés d’assurance, à qui – selon leur fédération professionnelle – la crise sanitaire a déjà coûté 5 milliards €, dont 2.5 pour les mesures de solidarité collective.

Dont les primes ont été calculées sur la base de statistiques recensant un nombre minime d’établissements touchés en temps normal par les fermetures administratives.

Cela étant, les compagnies d’assurance disposent face à l’Etat d’une arme fatale :

Si ces injonctions financières publiques sont appliquées, les placements d’assurance-vie de leurs clients investisseurs pourraient être -d’après un récent règlement européen – ponctionnés au-dessus de 100 000 € pour rembourser les créanciers.

Il n’est pas sûr que les électeurs épargnants envisagent d’un bon œil cette aimable perspective….

Vox populi, vox dei mais que de surdité et d'imprévoyance chez cet exécutif minable devant ce gigantesque déficit qu'il continue de creuser.
Christophe
 
Messages: 1711
Inscription: Mer 09 06 10 21:38
Localisation: Paris

Re: Hold Up

Messagepar Christophe » Mer 09 12 20 23:28

Déjà l'arbre qui masque la forêt 24 h après les premières vaccinations en GB :
Aucun caractère de gravité, les sujets vaccinés présentaient des allergies significatives.
https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... 13017.html.
Christophe
 
Messages: 1711
Inscription: Mer 09 06 10 21:38
Localisation: Paris

Re: Hold Up

Messagepar Johnny John » Jeu 10 12 20 09:45

Bonjour à tous.

Chez les GiBi ils ont testé sur les vieux. C'est l'avantage d'être prioritaire, tu passes en premier.

Un peu comme pour tous les vaccins, Il pourrait y avoir des effets secondaires, des allergies. Un bouton ou deux sur la peau, ou des eczémas à vie, ou des troubles variés rendant la vie si impossible qu'elle renonce à poursuivre ses effets.

Sans doute devrait-il y avoir des tests prévaccinaux, sauf naturellement pour les plus audacieux, ceux qu'on applaudit si fort et qu'on finit par regretter tellement.

Johnny John
La gravité est le bonheur des imbéciles et la nécessité des religions. (Montesquieu et autre)
Johnny John
 
Messages: 3639
Inscription: Ven 10 10 08 10:49
Localisation: Paris

Re: Hold Up

Messagepar Christophe » Ven 11 12 20 10:56

Humour so british d'une vaccination jubilatoire de masse

https://www.youtube.com/watch?v=7ZoQEVN ... Consortium
Christophe
 
Messages: 1711
Inscription: Mer 09 06 10 21:38
Localisation: Paris

Re: Hold Up

Messagepar Johnny John » Ven 11 12 20 12:15

Bonjour à tous.

Ca fait froid dans le dos, la vidéo ils l'ont colorée tombale. Un signe peut-être...

Johnny John
La gravité est le bonheur des imbéciles et la nécessité des religions. (Montesquieu et autre)
Johnny John
 
Messages: 3639
Inscription: Ven 10 10 08 10:49
Localisation: Paris

Re: Hold Up

Messagepar Christophe » Dim 13 12 20 00:05

Il me semble, qu'outre Sanofi/GSK très en retard, Pfizer et consorts prévoient des difficultés logistiques pour satisfaire les donneurs d'ordres.
Rappel des lois des marchés : ce n'est pas aux consommateurs d'imposer les leurs.
Excellent prétexte pour les marchands de rêves : imposer les prix sans justification, bourses et dividendes obligent.
Christophe
 
Messages: 1711
Inscription: Mer 09 06 10 21:38
Localisation: Paris

Re: Hold Up

Messagepar Christophe » Jeu 21 01 21 17:02

Impossible d'utiliser les fonctions "citer ou éditer

Message par Christophe » Dim 13 12 20 01:05

Il me semble, qu'outre Sanofi/GSK très en retard, Pfizer et consorts prévoient des difficultés logistiques pour satisfaire les donneurs d'ordres.
Rappel des lois des marchés : ce n'est pas aux consommateurs d'imposer les leurs.
Excellent prétexte pour les marchands de rêves : imposer les prix sans justification, bourses et dividendes obligent.

Les vaccinateurs ne sont pas des industriels!
Bien mal leur a pris de claironner qu'avec les doses Pfizer il est possible de pratiquer 6 piqûres au lieu de 5, en principe.
Big Pharma s'en félicite.
Gageons que notre exécutif va intenter un procès à l'Agence Européenne des Médicaments pour non respect du secret médical.
Lorsque l'on est en guerre, tous les coups sont permis.
Don Quichotte Macron dispose de multiples Tartarin.
https://korii.slate.fr/biz/covid-19-vac ... xtor=RSS-2
Christophe
 
Messages: 1711
Inscription: Mer 09 06 10 21:38
Localisation: Paris

Re: Hold Up

Messagepar Christophe » Lun 02 08 21 18:49

Christophe » Lun 02 08 21 19:43

par Christophe » Sam 14 11 20 13:19

"Le virus dont il nous faudrait nous débarrasser aujourd’hui avant la Covid, c’est le virus de la finance devenue folle et qui emporte nos économies, nos infrastructures, nos biens communs.
Et sans doute plus de vies encore que la Covid qui a bon dos pour justifier tous les excès politiques, sociaux et financiers.
Non, ce n’est vraiment pas la crise sanitaire qui alimente la crise financière mais tout l’inverse, c’est la crise financière qui alimente la crise sanitaire, ce sont les gros sous avant notre petite santé". ​


Le prix des vaccins Pfizer et Moderna va augmenter en raison de leur adaptation aux variants

Pfizer va passer de 15,50 euros à 19,50 euros et Moderna de 19 euros à 21,50 euros, selon le quotidien britannique "Financial Times".

Ce lundi 2 août, l'information a été confirmée par Clément Beaune, le secrétaire d'État français aux affaires européennes.

Dans un rapport publié le 29 juillet, l’ONG Oxfam a dénoncé que « les groupes pharmaceutiques profitent de leur monopole pour gonfler démesurément le prix de vente de leur vaccin ».

Depuis le début de la crise, l'Union européenne aurait déboursé jusqu’à 31 milliards d’euros de plus que le coût de production estimé.

Pour la France le surcoût atteindrait 4,6 milliards.

Un comportement prévisible selon Nathalie Coutinet, enseignante-chercheuse à l’université Paris-XIII et spécialiste en économie de la santé, symptomatique de la « toute puissance des laboratoires pharmaceutiques ».

D'autant que la vaccination n'est pas "obligatoire" et qu'une troisième dose s'exerce déjà par Israël précurseur avant d'être "proposée fermement" dans quelques mois par notre avisé président.

Comme disait Coluche "circulez, il n'y a rien à voir"...
Christophe
 
Messages: 1711
Inscription: Mer 09 06 10 21:38
Localisation: Paris

Re: Hold Up

Messagepar Johnny John » Mar 03 08 21 10:58

Bonjour à tous.

Le vaccin est cher certes, mais il respecte la faune, ne l'empêche pas de se reproduire. L'écologie est sa sauvegarde des espèces y retrouve son compte, tout comme les laboratoires.

Johnny John
La gravité est le bonheur des imbéciles et la nécessité des religions. (Montesquieu et autre)
Johnny John
 
Messages: 3639
Inscription: Ven 10 10 08 10:49
Localisation: Paris

Suivant

Revenir vers LES DÉBATS QUI FONT LA UNE

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités

cron