La présidentielle française

Discussions sur les différents sujets d'actualité.

Re: La présidentielle française

Messagepar Christophe » Mar 07 12 21 11:32

Fodor DostoĂŻevski - 1864 -

"La tolérance atteindra un tel niveau que les personnes intelligentes seront interdites de toute réflexion afin de ne pas offenser les imbéciles".

Mise Ă  jour - 2021-

L'intolérance etc.
Christophe
 
Messages: 1643
Inscription: Mer 09 06 10 21:38
Localisation: Paris

Re: La présidentielle française

Messagepar sivadon » Mer 08 12 21 23:47

Dans le monde renversé du boboïsme, 1984 est réalisé, l'antiracisme c'est le racisme :
https://www.lefigaro.fr/elections/presi ... s-20211206
sivadon
 
Messages: 509
Inscription: Jeu 21 01 10 22:27

Re: La présidentielle française

Messagepar Jean-Francois Richard » Dim 12 12 21 16:24

Qui va remplacer Macron ?

Emmanuel Macron ne devrait pas ĂȘtre Ă©lu pour un second mandat prĂ©sidentiel. Le cycle planĂ©taire de la France, entre Jupiter et Neptune, se renouvelle en effet prĂ©cisĂ©ment le 12 avril 2022 : c'est le signe trĂšs fort d'une alternance politique et de nouvelles orientations politiques.

Les derniÚres conjonctions importantes pour la politique française entre Jupiter et Neptune ont eu lieu en 1997 et, à la surprise générale, Lionel Jospin est devenu le Premier ministre de Jacques Chirac; et auparavant, en 1958 quelques jours avant le référendum de fin septembre qui a vu l'instauration de la 5Úme République par le Général de Gaulle.

Si l'on veut remonter plus loin dans l'histoire de France, la 4Úme et la 1Úre République ont également été fondées dans la foulée immédiate d'une conjonction Jupiter-Neptune. Napoléon 1er s'est couronné Empereur en décembre 1804 sur un autre renouvellement de ce cycle. Et, bien plus loin encore, Charlemagne a lancé la création de son empire juste aprÚs une autre conjonction planétaire.
En résumé, il y a donc toutes les raisons de penser qu'Emmanuel Macron ne pourra pas remporter le scrutin présidentiel d'avril 2022.
La droite conservatrice française est par ailleurs favorisĂ©e pour cette Ă©lection, comme le soulignent tous les sondages. En effet, les planĂštes Saturne et Pluton ont formĂ© elles-mĂȘmes une conjonction en janvier 2020, renouvelant ainsi ce cycle et amorçant un renouveau pour les domaines concernĂ©s. Or, le gaullisme dĂ©pend Ă©troitement de ce cycle planĂ©taire : son premier parti politique, le RPF du gĂ©nĂ©ral de Gaulle, a Ă©tĂ© fondĂ© en 1947 lors d' une autre conjonction Saturne-Pluton !

Si la gauche est logiquement en perdition car son propre cycle Saturne-Neptune est en fin de parcours et donc propice à toutes les désillusions, le renouveau d'une droite conservatrice est amorcé avec la derniÚre réunion des planÚtes Saturne et Pluton en 2020.

Le successeur d'Emmanuel Macron devrait donc ĂȘtre un conservateur de droite.

La rĂ©cente ascension de ValĂ©rie PĂ©cresse dans les sondages, menaçant mĂȘme Macron au second tour, collerait parfaitement avec ce nouveau dĂ©part du cycle Saturne-Pluton. C'est a priori le camp gaulliste qui est favorisĂ© et donc son candidat est celui qui a logiquement le plus de chances de remporter l'Ă©lection prĂ©sidentielle.

Peu importe Ă  cet Ă©gard toutes les critiques donc ValĂ©rie PĂ©cresse peut faire l'objet : ses origines trĂšs bourgeoises, son parcours bureaucratique Ă  partir de l'ENA, son opportunisme bien connu et ses prises de position sur de multiples sujets variant en fonction de l'air du temps. Sur ce plan, elle ne fait pas mieux que Chirac ou Sarkozy... Mais cela ne peut de toute façon pas ĂȘtre pris en compte pour analyser ses chances d'ĂȘtre ou non Ă©lue.

ValĂ©rie PĂ©cresse est donc en tout cas la candidate qui paraĂźt avoir le plus de chances d'ĂȘtre la prochaine prĂ©sidente en avril prochain. Dans son thĂšme natal ci-dessous, il n'y a pas de relation directe entre Jupiter et Neptune, alors que cela a Ă©tĂ© le cas de la plupart des prĂ©sidents et Premiers ministres de la 5Ăšme RĂ©publique. Charles de Gaulle avait un superbe trigone de 120°, la plus belle relation aprĂšs la conjonction de 0°...

On remarque cependant que ni ValĂ©ry Giscard d'Estaing ni Emmanuel Macron n'ont de relation Jupiter-Neptune, mĂȘme si les deux planĂštes et surtout Neptune sont en valeur dans leurs thĂšmes de naissance. Par ailleurs, le thĂšme de ValĂ©rie PĂ©cresse se situe au tout dĂ©but d'un carrĂ© de 90° entre Jupiter et Neptune. La relation n'est pas trĂšs puissante, mais on peut Ă  la limite considĂ©rer qu'elle existe. En tout cas, tous les prĂ©sidents français n'ont pas eu nĂ©cessairement de relation directe entre Jupiter et Neptune, ce qui n'est donc pas un handicap absolu pour ValĂ©rie PĂ©cresse.

Cela dit, la situation de cette prĂ©sidentielle nous semble un peu plus compliquĂ©e. Comment cataloguer par exemple la candidature d'Éric Zemmour qui revendique sa filiation avec le gĂ©nĂ©ral de Gaulle depuis bien longtemps ? Lui aussi est donc un gaulliste, mĂȘme s'il n'est pas reconnu par le parti gaulliste historique et bien qu'il y ait beaucoup d'amis. De surcroĂźt, Éric Zemmour est nĂ© la mĂȘme annĂ©e que la 5Ăšme RĂ©publique et il possĂšde de son cĂŽtĂ© une trĂšs belle conjonction Jupiter-Neptune Ă  la naissance ! On ne peut donc Ă©carter totalement la possibilitĂ© d'un succĂšs de la candidature d’Éric Zemmour.

Finissons avec Marine Le Pen qui a largement transformé le parti de son pÚre pour en faire un mouvement conservateur finalement assez classique. Elle possÚde à la naissance un quintile de 72° entre Jupiter et Neptune, ce qui la rend évidemment trÚs sensible à ce cycle planétaire, ce qui pourrait favoriser sa candidature.

C'est peut-ĂȘtre assez contestable, mais on pourrait quand mĂȘme se dire que le Rassemblement National peut Ă©ventuellement devenir le nouveau parti conservateur français en remplacement d'un parti LR qui n'a jusqu'ici pas vraiment brillĂ© ces derniĂšres annĂ©es. C'est Ă©videmment une analyse possible, mais nĂ©anmoins peu convaincante au premier abord, surtout aujourd'hui avec l'envolĂ©e de ValĂ©rie PĂ©cresse dans les sondages. A condition Ă©videmment que cela perdure sur les prochaines semaines...

En rĂ©sumĂ©, on peut donc faire une sorte de point d'Ă©tape aujourd'hui avec les Ă©lĂ©ments Ă  notre disposition : ValĂ©rie PĂ©cresse a le plus de chances de l'emporter, mais Éric Zemmour conserve des chances non nĂ©gligeables et Marine Le Pen vient en troisiĂšme position en situation d'outsider.

Carte du ciel de Valérie Pécresse, née le 14 juillet 1967 à Neuilly-sur-Seine à 00h10.




Pécresse_Valérie.png
Pécresse_Valérie.png (76.37 Kio) ConsultĂ© 391 fois
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 7945
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Re: La présidentielle française

Messagepar vendeo » Lun 13 12 21 12:23

Sondage favorable pour valérie Pécresse, oui les sondomanes de tous poils
qui se trompent tout le temps...Curieux cet indéboulonnable 24 % pour Macron
depuis 2 mois aussi, Pécresse c'est Macron en jupon de toute façon
zemmour est celui qui colle le plus Ă  la conjonction jupiter Neptune
Marc cerbĂšre donne Macron gagnant pour un deuxiĂšme mandat et un autre
astrologue disait qu'un candidat ayant la lune en Poisson comme Zemmour et MĂ©lenchon
n'ont jamais gagné une élection présidentielle statistiquement.
A voir, passionnant tout çà
vendeo
 
Messages: 72
Inscription: Lun 24 12 18 12:43

Re: La présidentielle française

Messagepar Christophe » Jeu 16 12 21 12:01

OĂč va Macron tant il envoĂ»te?
Au bord du gouffre, plus qu'un pas à faire


Audiences comparées des deux derniers blablas du futur ex- président :

10 novembre 2021 : toutes chaßnes confondues 20,9 millions de téléspectateurs dont 8,1 millions sur TF1

15 décembre 2021 : diffusion restreinte sur le seul canal imposé par le Chef de l' Etat 3,8 millions sur TF1
Christophe
 
Messages: 1643
Inscription: Mer 09 06 10 21:38
Localisation: Paris

Re: La présidentielle française

Messagepar vendeo » Sam 18 12 21 15:45

Qui a dit: " le prochain président sera une femme "?
vendeo
 
Messages: 72
Inscription: Lun 24 12 18 12:43

Re: La présidentielle française

Messagepar Johnny John » Lun 20 12 21 11:46

Bonjour Ă  tous.

Une femme ? Une femme ?... Ce n'est pas ce que les modernes du cro magnon universitaire appellent la lacto-nourriciĂšre ? Une lacto-nourriciĂšre Ă  la prĂ©sidence, c'est les bambins qui vont ĂȘtre contents.

Johnny John
La gravité est le bonheur des imbéciles et la nécessité des religions. (Montesquieu et autre)
Johnny John
 
Messages: 3534
Inscription: Ven 10 10 08 10:49
Localisation: Paris

Re: La présidentielle française

Messagepar Christophe » Mar 28 12 21 10:39

Devoir de mémoire pour ne pas oublier le vide dans 4 mois..
Source Wikipedia

La République en marche (abrégée LREM ou LaREM) est un parti politique français lancé en avril 2016 par Emmanuel Macron.

Le parti est classé du centre gauche au centre droit de l'échiquier politique français et présenté comme un parti attrape-tout.

AprÚs avoir été élu président de la République en 2017, Emmanuel Macron démissionne de la présidence du mouvement qu'il a fondé.

Délégué général Stanislas Guerini
Délégués généraux adjoints Marie Guévenoux et Jean-Marc Borello
Fondateur Emmanuel Macron
Porte-paroles Roland Lescure
Ilana Cicurel
Laetitia Avia
Hervé Berville
Jean-Baptiste Moreau
Mounir Mahjoubi
Prisca Thévenot
Maud Bregeon
Mouvement de jeunesse Les Jeunes avec Macron

Positionnement :
Idéologie Social-libéralisme
RĂ©formisme
Europhilie
TroisiĂšme voie
Transformisme
Affiliation nationale "Ensemble citoyens"
Groupe au Parlement européen "Renew Europe"

Présidents de groupe
Assemblée nationale Christophe Castaner (LREM)
Sénat François Patriat (RDPI)
Parlement européen Stéphane Séjourné (RE)

Représentation
Députés
270 / 577
SĂ©nateurs
17 / 348
Députés européens
11 / 79
Présidence de conseils départementaux
2 / 95
Présidence de conseils régionaux
1 / 17
Maires de communes de plus de 30 000 habitants
4 / 279
Christophe
 
Messages: 1643
Inscription: Mer 09 06 10 21:38
Localisation: Paris

Re: La présidentielle française

Messagepar sivadon » Mer 05 01 22 19:02

Jupiter-Neptune a trouvé son outil, le Président de la République. La derniÚre sortie de Macron et son envie d'emmerder les Français commencent à préciser le scénario de la campagne des présidentielles, sans qu'on puisse connaßtre encore le gagnant.

Lorsqu'on Ă©lit un PrĂ©sident et surtout un nouveau PrĂ©sident, on souhaite implicitement, sauf peut-ĂȘtre Ă  l'extrĂȘme-gauche, Ă  tout recommencer, sans rĂ©animer les querelles du passĂ©. C'est un sentiment d'unitĂ© et non de division qui est dans l'esprit de l'Ă©lecteur. C'est pourquoi l'exclusion de la citoyennetĂ© pour les non-vaccinĂ©s empĂȘchera celui qui l'a prononcĂ©e de gagner l'Ă©lection. Mais j'attribue peut-ĂȘtre trop d'importance Ă  la derniĂšre sottise de Macron et il faudra encore d'autres Ăąneries pour que le rĂ©sultat soit dĂ©finitif et que l'alternance soit certaine. Oui, mais celle-ci vient de rĂ©activer dans la mĂ©moire des Ă©lecteurs d'autres propos choquants ou mĂ©prisants, alors que Macron avait fait semblant d'avoir changĂ©. Encore une fois, le macronisme, c'est le boboĂŻsme et le boboĂŻsme, c'est la haine et le mĂ©pris des gens ordinaires.

Les dĂ©clarations de Macron sont d'autant plus dangereuses pour lui qu'elles se situent Ă  3 mois du premier tour et dans le cycle actuel Saturne-Pluton. Macron croyait pouvoir gagner en Ă©tant disruptif, comme on dit, pour regrouper ses partisans potentiels. Mais on n'est plus en 2017. Saturne-Pluton, c'est le crĂ©puscule du boboĂŻsme, sans lequel Zemmour, malgrĂ© ses Ă©normes dĂ©fauts et maladresses, n'aurait pu avoir son influence sur le dĂ©bat public. Macron est dans la partie de l'opinion qui reflue, c'est pourquoi il aurait dĂ» ĂȘtre prudent, bienveillant et consensuel. L'un est poussĂ© par le vent, l'autre l'a contre lui.

Que faut-il attendre pour les semaines qui viennent ? Probablement une petite baisse de Macron dans les sondages, de quelque %. Et c'est alors que se dĂ©clenchera l'aggravation de la chute. Macron Ă©tait jusqu'Ă  prĂ©sent le favori, mais si ce rĂŽle lui est contestĂ©, les modĂ©rĂ©s (ou qui se considĂšrent comme tels) ne peuvent plus le considĂ©rer comme l'assurance contre l'extrĂȘme-droite, d'autant plus que PĂ©cresse peut jouer ce rĂŽle. Les gens de gauche, dĂ©sespĂ©rĂ©s de voir leur tendance accĂ©der Ă  l'ElysĂ©e, s'Ă©taient rĂ©signĂ©s Ă  voter utile et Ă  choisir le moindre mal, Macron. Ils ne voteront pas PĂ©cresse au premier tour, mais reviendront Ă  la maison et les candidats de gauche en bĂ©nĂ©ficieront, sans pour autant espĂ©rer la victoire. En fin de compte, ne restera Ă  Macron que les plus fidĂšles, c'est Ă  dire pas assez pour accĂ©der au second tour. On peut donc avoir un duo PĂ©cresse-Le Pen, PĂ©cresse-Zemmour ou un autre auquel je ne pense pas.
sivadon
 
Messages: 509
Inscription: Jeu 21 01 10 22:27

Re: La présidentielle française

Messagepar sivadon » Mer 05 01 22 19:05

Je n'oublie pas, nĂ©anmoins, qu'il y a un boboĂŻsme d'extrĂȘme-gauche.
sivadon
 
Messages: 509
Inscription: Jeu 21 01 10 22:27

PrécédentSuivant

Revenir vers LES DÉBATS QUI FONT LA UNE

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron