Historique des Stations Rétros et Directes

Discussion sur les résultats statistiques concernant les cycles planétaires.

Historique des Stations Rétros et Directes

Messagepar Stephane » Mar 12 04 11 16:40

Les Rétro des Lourdes ont elles une influence sur les cours du DJ sur les quelques jours qui suivent cet évènement ? La réponse comme d'habitude est "ça dépend" des aspects qu'elles forment à ce moment là avec les autres corps planétaires, une planète stationnaire est immobile, au plus proche de la terre, et donc très "puissante", très agissante. Le petit tableau fourni ci dessous ne prétend donc pas donner des % typiques, ni fournir des éléments au calcul des moyennes, mais permettre d’identifier des situations plus marquées, qui permettent de tirer des enseignements concrets:

Notons au premier abord que la rétro de Pluton a rarement produit un effet négatif au jour J ou J+1, par contre à J+3 l'effet semble plus négatif. Mais il s'agit essentiellement ici d'avoir un outil permettant des analyses du ciel aux dates les plus volatiles.

Image
"Le marche peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable". JM Keynes
Stephane
 
Messages: 1317
Inscription: Mer 03 12 08 14:36
Localisation: Paris

Messagepar Stephane » Ven 22 04 11 12:32

Petit zoom sur les Rétros de Mercure, planète rapide mais qui freine très régulièrement... est ce que les indices y sont sensibles ? A nouveau, ça dépend du contexte...dans les contextes de forte volatilité (2008/9, 2003, 1997/98), on voit bien que ça ajoute du poids, mais à lui seul il ne fait évidemment pas basculer la cote, il faut qu'il soit en aspect. On peut remarquer que les jours d'exactitude ne sont pas les plus volatiles, c'est plutôt ) J-1/-2 ou J+1/+2 que ça se passe, sans doute aussi en fonction des aspects.

Image

Image

On peut aussi remarquer que les Stations directes sont beaucoup plus dynamiques, même si les remarques précédentes s'appliquent aussi.


Image

Image
"Le marche peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable". JM Keynes
Stephane
 
Messages: 1317
Inscription: Mer 03 12 08 14:36
Localisation: Paris

Messagepar Jean-Francois Richard » Ven 22 04 11 22:28

C'est clair que les rétros de mercure ne donnent pas toujours de la baisse, loin de là, et contrairement à un légende tout aussi tenace qu'erronée... :lol:
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 6741
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Messagepar Stephane » Dim 05 02 12 12:19

En regardant les SR de Saturne les plus toniques ces 112 dernières années (134 évènements), et en filtrant sur J+7 (je sais…c’est arbitraire), j’en ai trouvé 9 intéressantes seulement (décalages supérieurs à 3.9% en valeur absolue dans les 7 jours suivant la SR). C’est pas lourd…

Image



6 sont des retournements de trend et 3 n’en sont pas, soit 66% de retournement, c’est relativement significatif seulement. Pas de hasard, les SR de Saturne les plus toniques sont dans les crises : celle des années 30 et celle des années 2000-2002 (éclatement de la bulle internet).

Les 3 continuations de trend :

- En 1933, la SR est en bon aspect à Venus, Ju et Quaoar : hausse de plus belle.
- En 1962, la SR est au carré exact de Neptune et en Opposition au NN… ça se passe très mal.
- En 1987, le SR s’effectue à 5° de la conjonction approchante à Uranus, qui respire mieux du coup : légère hausse.

Les 6 retournements de trend :

- En 1921 Ju et Sat ont fait leur SR le même jour, étonnant, ils étaient en phase d’approche de la conjonction Ju/Sat (négative), et la SR a donc été positive.

- En 1930, Sat s’arrête à quelques minutes d’un carré à Uranus, l’impact se fait sentir quand même, le Dj baisse, et encore plus nettement à J+30/45/60…

- En 1931, sacrés contrepieds, avec un SR qui change le trend en positif à J+7 puis rebascule à la baisse à J+15. Il faut dire qu’il y du monde au balcon céleste, Sat vient de faire opposition à Pluton (et donc y retourne), et Jupiter s’approche d’une conjonction à Pluton et donc d’une opposition à Saturne (pic).

- En 2000, la SR s’effectue à 3° approchant d’un trigone à Neptune, en plus d’un 180° exact Ju/Pl et d’un 90° exact Ur/Sed, ça baisse logiquement…

- En 2001, la SR est à 2° Séparant d’une opposition à Pluton, Saturne remet le couvert, les indices dévissent.

- En 2002, la SR n’a rien de particulier si ce n’est un carré quasi exact à Mercure, un carré à Mars approchant, la lune en opposition à la SR… et presque +8% le Jour J et le suivant !


En 2012, Sat Rétro s’éloignera de son trigone à Neptune, de son opposition à Jupiter et de son quinconce à Uranus. C’est difficile à lire sur le CT (2 semaines), mais sur le MT (2 mois et plus), le desserrement de Ju/Sat signifie la baisse du marché.

Les SD de saturne…
Image

A noter que les SR/SD de Jupiter, Uranus, Neptune sont un peu plus toniques, on arrive à la douzaine de dates significatives (suivant les mêmes critères). Les SR/SD de Mars dans ce cas de figure sont deux fois moins fréquentes (curieux, n’est ce pas ?), elles se comptent sur les doigts d’une main. A peu près pareil pour Vénus.

En revanche… Mercure atteint un score de 42 évènements en SD et 33 en SR, soit 3 à 4 fois plus que les autres planètes. A méditer…
"Le marche peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable". JM Keynes
Stephane
 
Messages: 1317
Inscription: Mer 03 12 08 14:36
Localisation: Paris

Re: Historique des Stations Rétros et Directes

Messagepar Stephane » Mar 24 09 13 17:06

Les Stations Directes de Pluton, qui surviennent deux fois par an, s’analysent de la même façon que celles des autres planètes : elles sont d’autant plus remarquables que Pluton est en aspects avec d’autres planètes et dépendant aussi du contexte boursier : comme on va le voir un même aspect survenant sur un creux de marché peut avoir un effet inverse.

On retiendra les 4 SD les plus volatiles de Pluton à J+5.

Image

Celle de 1932 voit un Pluton au carré appliquant d’Uranus (à1°) et au semi carré séparant de Neptune (0°), on aurait été nombreux à prévoir un plongeon, et on aurait gagné, le marché cotait encore 71.

Celle de 1933 est assez étonnante, puisque Pluton se situe au carré appliquant d’Uranus (à1°) et au semi carré appliquant de Neptune (1°), qui plus est conjoint Lune le jour de la station et à 1° d’un sextile exacte à la dernière éclipse… on aurait été nombreux à prévoir un plongeon, mais non, le marché qui est au plus bas (on est à 56, contre 380 en 1929…) entame alors sa remontée jusqu’en 1937. Le fait que les 5 et 6 avril 1933, Soleil et Lune aspectaient le 150° Jupiter / Saturne y est sans doute pour beaucoup, mais c’était pas gagné d’avance…

En 1938, Pluton est en relation harmonieuse avec Jupiter, Chiron et le NÅ“ud Nord : belle hausse.

En 1962, baisse sensible, dans un mauvais contexte : T carré exact Saturne/Neptune/Nœud Nord, et conjonction Jupiter/Sapho/Chiron opposée à Pluton.
"Le marche peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable". JM Keynes
Stephane
 
Messages: 1317
Inscription: Mer 03 12 08 14:36
Localisation: Paris

Re: Historique des Stations Rétros et Directes

Messagepar karl060 » Lun 04 09 17 09:15

Stephane a écrit:Les Rétro des Lourdes ont elles une influence sur les cours du DJ sur les quelques jours qui suivent cet évènement ? La réponse comme d'habitude est "ça dépend" des aspects qu'elles forment à ce moment là avec les autres corps planétaires, une planète stationnaire est immobile, au plus proche de la terre, et donc très "puissante", très agissante. Le petit tableau assurance chat fourni ci dessous ne prétend donc pas donner des % typiques, ni fournir des éléments au calcul des moyennes, mais permettre d’identifier des situations plus marquées, qui permettent de tirer des enseignements concrets:

Notons au premier abord que la rétro de Pluton a rarement produit un effet négatif au jour J ou J+1, par contre à J+3 l'effet semble plus négatif. Mais il s'agit essentiellement ici d'avoir un outil permettant des analyses du ciel aux dates les plus volatiles.


Bonjour !
C’est un sujet vraiment passionnant qui réveil toute ma curiosité et je ne m’en lasse pas même après l’avoir lu et relus.
Merci !
karl060
 
Messages: 1
Inscription: Jeu 31 08 17 07:03

Re: Historique des Stations Rétros et Directes

Messagepar Christophe » Lun 04 09 17 11:40

Encore de la pub subliminale!!!

Le véritable post de Stéphane

Stephane a écrit:Les Rétro des Lourdes ont elles une influence sur les cours du DJ sur les quelques jours qui suivent cet évènement ? La réponse comme d'habitude est "ça dépend" des aspects qu'elles forment à ce moment là avec les autres corps planétaires, une planète stationnaire est immobile, au plus proche de la terre, et donc très "puissante", très agissante. Le petit tableau fourni ci dessous ne prétend donc pas donner des % typiques, ni fournir des éléments au calcul des moyennes, mais permettre d’identifier des situations plus marquées, qui permettent de tirer des enseignements concrets:

Notons au premier abord que la rétro de Pluton a rarement produit un effet négatif au jour J ou J+1, par contre à J+3 l'effet semble plus négatif. Mais il s'agit essentiellement ici d'avoir un outil permettant des analyses du ciel aux dates les plus volatiles.
Image


Le faux de karl060

karl060 a écrit:
Stephane a écrit:Les Rétro des Lourdes ont elles une influence sur les cours du DJ sur les quelques jours qui suivent cet évènement ? La réponse comme d'habitude est "ça dépend" des aspects qu'elles forment à ce moment là avec les autres corps planétaires, une planète stationnaire est immobile, au plus proche de la terre, et donc très "puissante", très agissante. Le petit tableau http://www.baloune.com/guide-sante-des-chats]assurance chat[/url fourni ci dessous ne prétend donc pas donner des % typiques, ni fournir des éléments au calcul des moyennes, mais permettre d’identifier des situations plus marquées, qui permettent de tirer des enseignements concrets:

Notons au premier abord que la rétro de Pluton a rarement produit un effet négatif au jour J ou J+1, par contre à J+3 l'effet semble plus négatif. Mais il s'agit essentiellement ici d'avoir un outil permettant des analyses du ciel aux dates les plus volatiles.


Bonjour !
C’est un sujet vraiment passionnant qui réveil toute ma curiosité et je ne m’en lasse pas même après l’avoir lu et relus.
Merci !
Christophe
 
Messages: 1237
Inscription: Mer 09 06 10 21:38
Localisation: Paris


Revenir vers LES PLANÈTES EN STATISTIQUES

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité