Nouvelle Calédonie: la croisée des chemins

Discussions sur les différents sujets d'actualité.

Nouvelle Calédonie: la croisée des chemins

Messagepar Stephane » Mer 05 06 24 17:28

Bonjour Ă  tous,

J'ai vécu une quinzaine d'années en NC, je connais pas mal le sujet, je partage avec vous mes réflexions, si vous avez une autre lecture des transits actuels, je suis preneur !

Pour dresser le thĂšme de la NC, J’ai choisi le 24 Septembre 1853, Ă  15h, en me basant sur le livre d'Albert de Salinis, qui cite la dĂ©claration de l'amiral FĂ©bvrier Despointes qui proclame la prise de possession Ă  cette heure-lĂ . Le lieu est HienghĂšne -Balade, oĂč s'effectue cette dĂ©claration. Asc Verseau donc.

Si Jean François pouvait nous mettre la carte du ciel et les transits actuels en post suivant, ça serait chouette :)

La crise actuelle se voit bien sûr sur le thÚme natal et les transits, et voilà ce qu'on peut en dire :

Les transits de toutes les planÚtes lourdes du zodiaque (Neptune, Pluton, et bientÎt Uranus et Saturne) semblent se donner rendez-vous de façon trÚs spectaculaire dans le ciel calédonien et touchent Soleil, Vénus et Mars natals, mais aussi Saturne et Pluton natals ! La déflagration actuelle était donc inévitable.

Le passage actuel de Neptune (et mĂȘme bientĂŽt de la conjonction Saturne/Neptune) en opposition au Soleil natal, renvoient Ă  1860, date du dernier passage de Neptune Ă  cet endroit prĂ©cis du zodiaque, donc par un curieux hasard, Ă  quelques annĂ©es prĂšs, Ă  la prise de possession de 1853
 1860 c’est aussi la date prĂ©cise Ă  laquelle la Nouvelle-CalĂ©donie devient une colonie Ă  part entiĂšre, et s’affranchi d’une tutelle (!), celle de Tahiti en l’occurrence. Neptune en transit contraignant au Soleil (la force et la vitalitĂ© du pays), ce sont des dĂ©bordements, invasions, des illusions communautaristes, le dĂ©sordre, les complots, des courants contraires Ă  l’ordre et au progrĂšs.

Ce retour de Neptune dans un angle aussi fondamental, associĂ© bientĂŽt Ă  Saturne (donc une conjonction Sat/Nep qui sera opposĂ©e au Soleil natal bientĂŽt et exercera ses effets jusqu’à la mi 2026 !), s'effectuera donc sur la durĂ©e. Saturne opposĂ© au Soleil, c’est un mauvais commandement, des faillites, un effondrement Ă©conomique possible, des blocages sociaux, etc. Ce ne sont pas des « Ă©meutes », c’est un changement majeur et inĂ©luctable qui est en cours.

Comme si cela ne suffisait pas, on voit aussi un transit plutonien qui touche au degré prÚs les planÚtes au natal suivantes :
- Pluton Trigone Soleil (aspect positif de revitalisation, mais qui passe par les valeurs plutoniennes de mort et renaissance quand mĂȘme),
- Pluton opposé Mars, symbolisant la violence et la destruction
- Pluton Trigone Saturne (un aspect positif qui implique de profondes transformations des structures profondes de gouvernance)

On note en bouquet final de ces transits longs, un aspect Pluton CarrĂ© Pluton natal sur l’annĂ©e 2025, qui est indicateur de bouleversements TRES profonds, qui vont s’étaler sur les 18-24 mois Ă  venir.
Pluton CarrĂ© Pluton c’est la mort et la renaissance, au besoin par la force et la destruction. Le dernier aspect de Pluton Ă  lui-mĂȘme, une opposition, date du milieu des annĂ©es 1980 (1984-1986) et donc de la derniĂšre crise calĂ©donienne. Pas de hasard ici non plus. La crise actuelle a les mĂȘmes marqueurs astrologiques que la prĂ©cĂ©dente.

Si on remonte avant 1984-86, la rĂ©volte kanake de Mai 1917 voit le mĂȘme marqueur Pluton, cette fois au carrĂ© du Soleil natal et sextile pluton natal, avec en plus un carrĂ© Neptune Ă  Pluton natal / Setxil soleil natal. Les cycles Plutoniens sont marquants en NC.

Et en remontant à 1878 et la révolte d'Ataï, c'est le passage de Jupiter au carré de Pluton natal / Opposition Mars natal qu'on observe, un cycle qui se revoit tous les 12 ans, sans toutefois qu'on observe des guerres à chaque fois.

Pour complĂ©ter le tableau, Uranus, la planĂšte des rĂ©volutions, sera Ă  la mi-2025 en conjonction Ă  Saturne natal (changement d’une ancienne gouvernance, Ă©lection favorable, rĂ©forme utile), trigone au Soleil natal (aspects positifs pour une Ă©lection, des alliances, le rayonnement).

C’est toujours dĂ©licat en mondial de discerner quelque chose de prĂ©cis comme dĂ©nouement d'une histoire, mais on peut dire Ă  minima:
- Qu'il est impossible que la CalĂ©donie d'aprĂšs ressemble Ă  la CalĂ©donie d'avant. Quelque chose bascule en ce moment de façon dĂ©finitive, et le nouvel Ă©quilibre sera trĂšs diffĂ©rent de l'ancien dans sa gouvernance. Impossible de revenir Ă  un statut qui serait une copie de l’ancien avec quelques ajustements (type un siĂšge d’observateur Ă  l’ONU ou d’autres gadgets de ce type) comme certains l’espĂšrent encore.

- Du fait des planÚtes lentes actives sur le sujet, que les troubles vont perdurer pendant 2 bonnes années, pendant lesquelles une solution sera recherchée dans la douleur. Reflétant le dilemme de la France, quel que soit le président : ne pas reculer sur le dégel et le statut (Calédonie française) c'est garantir la poursuite des troubles sans pouvoir les réprimer par la force (la guérilla urbaine est impossible à mater si la jeunesse kanake demeure impossible à maitriser), reculer c'est admettre la loi de la minorité, tolérer la haine raciale et renier les trois référendums passés.

Si ces signatures astrologiques ne parlent pas d’un changement majeur, voire d’une rĂ©volution en cours, je ne comprends plus rien Ă  l’astro


Quels scénarios possibles ?

Il reste un faible espoir qu’à l’issue de cette pĂ©riode de troubles majeurs une indĂ©pendance ou un statut qui en aurait tous les attributs soit de nature consensuelle, la majoritĂ© de la population kanake prenant conscience du gouffre vers lequel une indĂ©pendance violente va les prĂ©cipiter. Et la majoritĂ© des autres ethnies prenant conscience qu'Ă  minima seule une rĂ©forme drastique de la citoyennetĂ© calĂ©donienne coupant le lien avec la MĂ©tropole est acceptable pour les Kanaks. La minorisation est leur hantise. MĂȘme si leur culture a dĂ©jĂ  profondĂ©ment changĂ© et continuera de le faire. Les fleuves ne remontent pas vers leur source.

Il y a aussi une possibilitĂ© importante qu’elle se fasse Ă  l’algĂ©rienne, dans la violence et le dĂ©sordre, les fusils sortant des deux cĂŽtĂ©s, et Dieu fasse que le gouvernement français ne contribue pas Ă  cela, en s’accrochant Ă  une position qui n’est pas tenable, pour des raisons de politique intĂ©rieure ou d'orgueil.

Quelque chose DOIT lĂącher avec de tels aspects.

En tout état de cause, un statu quo et un retour à la gouvernance des Accords de Nouméa me semblent, à la lecture de ces transits, trÚs peu probables. Ne serait ce que pour la question économique, qui va entrainer des départs et modifier les équilibres démographiques.
DerniÚre édition par Stephane le Mer 12 06 24 10:34, édité 1 fois.
"Le marche peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable". JM Keynes
Stephane
 
Messages: 1330
Inscription: Mer 03 12 08 14:36
Localisation: Paris

Re: Nouvelle Calédonie: la croisée des chemins

Messagepar Jean-Francois Richard » Sam 08 06 24 12:32

Voilà, voilà, le thÚme de la Nouvelle Calédonie présenté par Stephane. ;)

Les cycles influents possibles à étudier sont de mon point de vue Jupiter-Neptune, Jupiter-Pluton et forcément Uranus-Pluton.

Il me semble que les troubles actuels ont commencé avec le long carré Jupiter-Pluton récent. A voir...

carte_du_ciel_Nouvelle_Calédonie.png
carte_du_ciel_Nouvelle_Calédonie.png (82.94 Kio) ConsultĂ© 120 fois
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 8763
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Re: Nouvelle Calédonie: la croisée des chemins

Messagepar Stephane » Mer 12 06 24 10:40

Merci Jean François !
"Le marche peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable". JM Keynes
Stephane
 
Messages: 1330
Inscription: Mer 03 12 08 14:36
Localisation: Paris


Revenir vers LES DÉBATS QUI FONT LA UNE

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités