L'EI 2015

Discussion sur le Moyen-Orient.

L'EI 2015

Messagepar Johnny John » Lun 23 02 15 23:18

Bonsoir à tous.

Les astres semblent indiquer des actions d'envergure contre l'EI au mois de mars. Mars, après tout, c'est peut-être un bon mois pour des activités martiennes.

http://www.20minutes.fr/monde/1546931-2 ... ntre-daesh

Johnny John
La gravité est le bonheur des imbéciles et la nécessité des religions. (Montesquieu et autre)
Johnny John
 
Messages: 2760
Inscription: Ven 10 10 08 10:49
Localisation: Paris

Re: L'EI 2015

Messagepar Johnny John » Lun 02 03 15 15:38

Bonjour à tous.

Les opérations au sol semblent lancées.

http://www.lefigaro.fr/international/20 ... lancee.php

Johnny John
La gravité est le bonheur des imbéciles et la nécessité des religions. (Montesquieu et autre)
Johnny John
 
Messages: 2760
Inscription: Ven 10 10 08 10:49
Localisation: Paris

Re: L'EI 2015

Messagepar Johnny John » Jeu 12 03 15 00:05

Bonsoir à tous.

Le ciel était en faveur des forces anti-EI. Elles ont donc eu raison de placer leur offensive en ce moment si bien choisi.

http://www.boursorama.com/actualites/le ... 0967bce724

Johnny John
La gravité est le bonheur des imbéciles et la nécessité des religions. (Montesquieu et autre)
Johnny John
 
Messages: 2760
Inscription: Ven 10 10 08 10:49
Localisation: Paris

Re: L'EI 2015

Messagepar Johnny John » Mar 31 03 15 17:44

Bonjour à tous.

Les auspices étaient bons, la réussite est là, avec un Soleil face au Mars de l'offensive fulgurante de l'EI sur l'Irak du 9 juin 2014.

http://www.boursorama.com/actualites/le ... cc2db56d14

Johnny John
La gravité est le bonheur des imbéciles et la nécessité des religions. (Montesquieu et autre)
Johnny John
 
Messages: 2760
Inscription: Ven 10 10 08 10:49
Localisation: Paris

Re: L'EI 2015

Messagepar Johnny John » Dim 05 08 18 16:15

Bonjour à tous.

Si le cycle Saturne/Pluton semble bien coller au Proche-Orient, il dessine également, avec une assez belle fidélité, les contours de son terrorisme. Ainsi, avec Wikipedia, voici quelques souvenirs de ses conjonction, carrés et opposition. Tout cela fait une sorte de dépliant carte-postale qu'on n'enverra pas aux amis, sauf ceux qui aiment s'éclater, bien sûr. Il y a d'autres dates évidemment, notamment 1993, mais bon, si on charge encore l'embarcation va couler.

1966
· 30 août : Nasser accuse officiellement les Frères musulmans d’avoir reconstitué leur organisation. Leur leader Sayyib Qotb est arrêté, jugé et pendu le 29 août 1966.
· 13-17 septembre : sommet arabe de Casablanca. Le souverain saoudien Fayçal lance l’idée des sommets islamiques réunissant des représentants de l’ensemble du monde musulman. Il s’agit de remettre en cause le leadership nassérien sur le monde arabe.

1982
· 3-24 février : massacre de Hama. En Syrie, la ville de Hama se soulève sous l’impulsion des Frères musulmans. Le pouvoir Baasiste riposte le 6 février et déploie l'armée autour de la ville. Après trois semaines de combats et de bombardements (le centre de la ville est rasé), Hama tombe. On estime de 10 000 à 20 000 le nombre de victimes des combats et des massacres qui ont suivi. Le mouvement islamiste s’effondre. (voir Insurrection des Frères musulmans en Syrie).
· 20 juin : Saddam Hussein rappelle ses troupes sur la frontière internationale49. Khomeiny ambitionne d’envahir l’Irak pour y établir une république islamique.

1973
21 février :
· de violentes émeutes éclatent à Hama contre la laïcisation de l’État en Syrie. Elle gagnent rapidement Homs, Alep et le quartier sunnite du Midan à Damas et durent jusqu’en avril. Hafez el-Assadamende le projet de constitution en spécifiant que l’islam doit être la religion du président de la République.

1974
· 18 avril : le « Parti de la libération islamique » commet un attentat contre l’Académie militaire d’Héliopolis, près du Caire, qui vise le président Sadate. Il fait onze morts et 27 blessés. C’est un des premiers attentats perpétrés en Égypte par des groupes islamistes se réclamant de la pensée de Sayyid Qutb. Ils sont démantelés par une répression policière efficace.

1994

21 janvier (Syrie) : mort du fils du président Hafez el-Assad, Basil, prétendant à la direction du régime, dans un accident de voiture. Son frère Bashar est porté au-devant de la scène politique.

· Juillet (Algérie) : Création de l'Armée Islamique du Salut, bras armé du FIS dissous.
· 22 septembre : plus de 200 écoles brûlés par des groupes armés sur l'ensemble du territoire algérien.
· 25 septembre : enlèvement du chanteur berbère Matoub Lounès. Il sera libéré quelques jours après.
· 31 octobre : échec des négociations avec les partis d'opposition. Annonce par le président Zéroual d'élections présidentielles en 1995.
· 13 novembre : Mutinerie à la prison de Berrouaghia, réprimée par la Gendarmerie nationale. 50 détenus tués.
· 24 décembre : détournement par le GIA d'un Airbus d'Air France. 3 passagers sont tués. Autorisé par le gouvernement d'Alger à rejoindre la France, l'avion sera pris d'assaut par le GIGN, qui neutralisera les 4 pirates de l'air.
· 27 décembre (Algérie) : quatre Pères blancs — Alain Dieulangrand (75 ans), Charles Decker (70 ans), Jean Chevillard (69 ans) et Christian Chessel (36 ans), sont assassinés dans leur monastère près de Tizi Ouzou. Un commando de six hommes armés, habillés en policier, les ont abattus les uns après les autres.

2001
· 1er mars : Afghanistan, début du dynamitage des statues des Bouddhas de Bâmiyân, qui s'achève à la fin du mois.
· 6 mars : publication dans le quotidien égyptien El Midan d'une interview accordée par l'écrivain égyptienne Nawal El-Saadaoui, à la suite de l'interdiction de plusieurs de ses ouvrages à la foire internationale du livre du Caire, dans laquelle elle dit que le pèlerinage à La Mecque (où 35 pèlerins sont morts dans des bousculades la veille) et embrasser la Pierre noire relevaient du paganisme.
· 27 mars : le grand mufti d'Égypte, Nasr Farid Wassel, exige que l'écrivain Nawal el Saadawi renie les propos rapportés par le journal El Midan au sujet du pèlerinage à La Mecque, ce qu'elle fera à son retour en Égypte vers la mi-mai.
· 9 septembre : le commandant Ahmed Shah Massoud est assassiné par deux kamikazes en Afghanistan. Il avait, en tant qu’invité au Parlement européen, averti des dangers que courait l’Occident en raison de l’intégrisme de la région.
· 11 septembre : attentats terroristes aux États-Unis, simultanément à Manhattan et au Pentagone faisant au total 3 000 morts environ.

2009
· 29 avril :
des attentats à la voiture piégée à Bagdad font 58 morts.
· Irak : 20 juin un attentat au camion piégé devant une mosquée chiite près de Kirkouk fait 82 morts et près de 200 blessés.
· 30 juin :
· Irak : retrait des troupes américaines des grandes villes du pays. Un attentat à proximité d'un marché dans la ville de Kirkouk fait 33 morts et 90 blessés.
·
· 25 octobre :
· un double attentat fait plus de 130 morts et 600 blessés à Bagdad.
· 25 décembre (terrorisme) : tentative de destruction du vol 253 Northwest Airlines Flight (en) à destination des États-Unis, par le citoyen nigérian Umar Farouk Abdulmutallab.
· 30 décembre (guerre d'Afghanistan) : attentat-suicide de la base de Chapman qui tue plusieurs agents de la CIA.

2010
Printemps arabe
· A la suite de la crise économique, des manifestations éclatent en Afrique du Nord fin 2010. Les révolutions tunisienne et égyptienne conduisent au départ des présidents Zine el-Abidine Ben Ali le 14 janvier 2011, et Mohammed Hosni Moubarak le 11 février 2011. Les protestations dans les pays arabes se multiplient : l'Algérie, la Libye, la Jordanie, le Yémen, le Maroc, le Bahreïn et l'Iran se soulèvent de décembre 2010 à février 20114. Les répressions sont parfois meurtrières ; celles menées par Mouammar Kadhafi en Libye font plus de 100 000 réfugiés libyens et 6 000 morts lors de la guerre civile libyenne de 20115.
· Durant la révolution en Libye en 2011, Kadhafi avait eu recours à de nombreux mercenaires, notamment touaregs. Ces derniers, après la chute du régime, gardent les armes qu'on leur avait attribué et se rendent au Mali, où ils font la guerre au pouvoir de Bamako, avec l'aide de groupes islamistes. En quelques semaines, le nord est totalement sous leur contrôle, tandis que le président élu du Mali est renversé par un coup d'état militaire. Les islamistes écartent ensuite de leur chemin les groupes touaregs, et prennent seuls le contrôle du désert nord-malien. Un des groupes islamistes, Ansar Dine, procède au saccage des mausolées de Tombouctou à partir de mai 2012, ce qui est considéré comme un crime de guerre par la cour pénale internationale6. Le 11 janvier 2013, la France répond à l'appel à l'aide et déclenche une opération militaire7.
· Lors de la Guerre civile syrienne, l'armée syrienne avait déjà tué plus de 60 000 personnes en janvier 20138 et le nombre de victimes atteignait plus de 110 000 au 31 août 20139, avec 2 millions de réfugiés et plus de 4 millions de déplacés10. Un nouveau bilan en avril 2014 était de plus de 150 000 morts11. Un accord de cessez-le-feu à partir de 29 décembre 2016 est conclu avec la Russie, la Turquie, l'Iran, le régime syrien et la coalition de l’opposition syrienne12. Au total, le nombre de victimes (civiles et militaires) est estimé à plus de 300 000 à la fin de l'année 2016. Des villes (Alep) et sites historiques (Palmyre) ont été détruits.
· L'État islamique, organisation terroriste aussi appelée Daech, prend de l'ampleur et conquiert des territoires en Irak et en Syrie en 201513, malgré l'intervention d'une coalition de 22 pays. Elle est responsable de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité, de nettoyage ethnique et de génocide ; mais aussi de destruction de patrimoine.
· En Égypte et en Tunisie, les premières élections libres font la part belle aux partis islamistes, les Frères musulmans en Égypte Ennahdha en Tunisie. Dans ce dernier pays, le nouveau président Moncef Marzouki est pourtant laïc. En Égypte, le pouvoir des Frères Musulmans est contrebalancé par celui de l'armée, qui décide de la dissolution du Parlement juste avant les présidentielles. Dans les deux pays, les salafistes exercent une grande pression dans la rue et dans les débats.
· La guerre civile yéménite qui débute en 2014 fait suite à la Révolution yéménite. Le conflit au Yemen s'est internationalisé en mars 2015 avec l'intervention de nombreux pays musulmans menés par l'Arabie saoudite. Plus de 8 000 personnes sont mortes (à la date du 16 juin 2017) et des millions d’autres ont dû quitter leur foyer depuis l’intervention, le 15 mars 2015, de cette coalition militaire.

Johnny John
La gravité est le bonheur des imbéciles et la nécessité des religions. (Montesquieu et autre)
Johnny John
 
Messages: 2760
Inscription: Ven 10 10 08 10:49
Localisation: Paris


Revenir vers MOYEN-ORIENT

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron