France : blocages, violences et dérapages…

Le bilan et les perspectives des marchés financiers.

France : blocages, violences et dérapages…

Messagepar Jean-Francois Richard » Mer 18 04 18 12:57

France : blocages, violences et dérapages…

Le pays ne fonctionne plus normalement : grèves de nuisances à la SNCF, blocage de facultés évidemment littéraires car sans débouchés et saccage de locaux comme à Tolbiac, guerillas dans les champs à Notre Dame des Landes ou dans les cités comme à Toulouse… Un climat anarchique s'est installé comme allant de soi et ne cesse de se développer, ce qui provoque évidemment l'effarement de ceux qui ne l'approuvent pas et qui constituent l'immense majorité.

Nous avons des signaux clairs d'ébranlement politique de la France et de ses institutions l'an prochain. Mais pas cette année de la même façon… Toujours est-il que des minorités agissantes et souvent violentes sont en train de dicter leur loi et de pourrir la vie de ceux qui ne sont pas concernés par leur narcissisme ou leurs fantasmes.

En fait, la France est visiblement très sensible au choc actuel entre Uranus et Neptune qui a commencé de façon exacte l'été dernier et qui va se poursuivre jusque autour de 2020. Or, un conflit entre ces deux planètes favorise au plan politique l'expression du gauchisme sous toutes ses formes. Il est clair que la France résume bien toute la palette du délire possible de ces extrémistes !

Il est donc inquiétant de voir, avant même d'être en 2019 où nous avons des signaux négatifs et potentiellement inquiétants pour la 5ème République française, qu'un état d'esprit gauchiste sans aucun complexe prétend dicter ses lubbies à toute la société. C'est surtout le cas des "zadistes" ou d'un certain nombre d'étudiants, mais cela rencontre aussi l'état d'esprit des lobbys syndicaux du secteur public qui ne cherchent à produire que les nuisances maximales pour protéger leurs privilèges.

En règle générale, un conflit entre Uranus et Neptune signe l'échec des contestations gauchistes et, bien souvent, cela se termine par une répression assez brutale contre leurs auteurs. Si l'on regarde la France aujourd'hui, c'est bien le sentiment que l'on pourrait avoir : l'immense majorité des Français ne veut pas des violences gauchistes et condamne les grèves actuelles dont elle est évidemment la première victime. On verra cependant au fil des mois comment l'opinion évolue. Il y a peu de chances qu'elle finisse par soutenir le gauchisme. Mais le problème peut venir de la gestion de cette crise par le pouvoir en place.

La dernière fois qu'il y a eu un conflit entre Uranus et Neptune, cela s'est produit au début des années 1970, à l'évidence si gauchistes. Pour prendre deux exemples puissants sur les conséquences de ce conflit plus négatif cependant qu'aujourd'hui : on a ainsi assisté à l'établissement de la dictature de Pinochet au Chili à cause de l'effondrement du pays dans les délires sociaux de la gauche; mais aussi à l'établissement de la sanglante dictature de Pol-Pot au Cambodge par un coup d'Etat, même s'il a été renversé quelques années plus tard mais après des centaines de milliers de morts.

En fait, la situation actuelle est tout à fait illustratrice d'un pays si mal géré depuis 40 ans et où le clientélisme est devenu la seule règle politique. S'en écarter ne serait-ce qu'un peu mène à des conflits déments, comme on le voit aujourd'hui dans différents domaines. Le laxisme des années antérieures se paye aujourd'hui par la violence ou la virulence de ceux qui entendent bien continuer à en profiter sur le dos des autres.

Le pouvoir risque donc d'être lourdement ébranlé au fil des mois et, en fait, bien plus vite que nous ne l'envisagions intialement. Cela commence dés le printemps 2018 et non en fin d'année ou début 2019…
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 6882
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Revenir vers LES ANALYSES DE BOURSE ANTICIPATIONS

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité

cron