L'incendie de notre Dame de Paris était-il prévisible ?

Discussions sur les différents sujets d'actualité.

L'incendie de notre Dame de Paris était-il prévisible ?

Messagepar Jean-Francois Richard » Mar 16 04 19 13:05

L'incendie de Notre Dame, tout un symbole en France évidemment, était-il prévisible astrologiquement ?

D'abord, aucun astrologue ne l'avait prévu.

Ensuite, je pense personnellement que c'était imprévisible. L'astrologie a des limites évidentes, qu'il faut accepter. N'en déplaise à nombre de feuilletonistes de l'astrologie... ;)

Pour aller un peu plus loin, un de mes amis (Johnny John ici) avait parlé il y a quelques mois d'un thème "potentiellement" fondateur pour Paris : le 3 juillet 987 sous Hugues Capet (lire ci-dessous .

J'ai regardé ce "thème astral" ce matin. C'est vrai que l'on a un barycentre (Jupiter-Saturne-Noeud Lunaire Nord-Pluton) qui hier était "parfaitement exact" en opposition (négative) du Soleil natal de ce thème. Or, le Soleil, c'est l'essence même d'un thème astrologique, son existence, son aura, son dynamisme, ses capacités, etc.

Bon, très bien, ce thème de 987 est peut-être utilisable.

Mais même en ayant remarqué ce mauvais barycentre contre le Soleil natal de ce thème, aurait-on pu en déduire ou seulement envisager la possibilité d'un drame de cette ampleur pour Paris ?

La réponse ne peut être que négative. Même si ce barycentre est puissant car "presque" parfaitement exact depuis près d'un mois, donc théoriquement puissant, on ne pouvait pas en déduire un tel drame.

A la limite, quelques attaques au couteau le même jour et donc hier ou un "petit" drame ici ou là. Mais en aucun cas, l'incendie d'une cathédrale qui fait partie de la fondation de Paris, de la France, de la Nation.

On trouvera cependant, j'en suis sûr, des devins divers et variés pour venir nous expliquer que c'était prévisible et, bien sûr, qu'ils l'avaient eux-mêmes prévu !

L'astrologie doit être plus modeste.
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 7155
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Re: L'incendie de notre Dame de Paris était-il prévisible ?

Messagepar Christophe » Mar 16 04 19 18:22

Un peu long à lire mais pas inintéressant.
https://www.horoscope-annuel.com/nostradamus-2019/

Dans la logique du bouleversement universel, les dons semblent devoir affluer.
On en retiendra l'extraordinaire empathie des plus grands fortunés, en occultant les défiscalisations.
Dont ne bénéficieront pas les plus modestes parce que non assujettis à l'IR.
Par contre, les classes moyennes, les plus lourdement taxées, subiront la générosité des édiles de leur contribution sur des deniers non budgétisés.
Mais en tireront gloriole pour leur magnifique implication...
Et plus aux prochaines élections ???

Dernière fake news du jour :
Le Qatar promet une participation de 1 milliard $, à une seule condition :
Nommer le prochain imam.
Christophe
 
Messages: 1248
Inscription: Mer 09 06 10 21:38
Localisation: Paris

Re: L'incendie de notre Dame de Paris était-il prévisible ?

Messagepar Jean-Francois Richard » Mar 16 04 19 18:55

Oui, on ne parle même pas des assurances sur les travaux qui étaient en cours...
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 7155
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Re: L'incendie de notre Dame de Paris était-il prévisible ?

Messagepar Johnny John » Mar 16 04 19 23:58

Bonjour à tous.

En fait, Jean-François, suite à ce désastre j'ai bien sûr regardé ce thème et j'y ai vu des choses assez remarquables pour en faire la remarque. Comme cela peut intéresser quelques modestes passants, parlons-en en passant.

Ceux qui pratiquent l'astrologie traditionnelle, les autres aussi d'ailleurs, il n'y a pas de raison, n'aiment pas trop voir les deux maléfiques, comme on disait du temps de l'édification de Notre-Dame, venir frapper concomitamment un point particulièrement sensible et hautement symbolique d'un thème astrologique pour lequel ils ont de la sympathie. Et comme beaucoup d'astrologues ont sans nul doute de la sympathie pour Notre-Dame, ils n'auraient pas aimé, s'ils avaient rapporté ce thème aux travaux en cours dans cet édifice, savoir que Saturne et Mars enfermaient le 15 avril 2019 la conjonction Mars/Pluton du thème de Paris c'est-à-dire du sacre de Hugues Capet, dans une pince de 110 qui ne laissait à cette conjonction aucune autre possibilité que d'être le mi-point parfait de ce qui finit par se révéler un parfait incendie.

Les mi-points de ce genre, personne n'aime les voir venir en transits dans son thème. Une coquetterie sans doute, mais bon, chacun peut avoir ses faiblesses. Les mi-points ne goûtent pas de faire les choses à moitié, contrairement à leur apparence, aussi non content d'offrir sa conjonction Mars/Pluton en mi-point sacrificiel, le thème de Paris s'est offert le luxe d'un second mi-point aux allures apparemment beaucoup plus sympathiques, sous les traits de Vénus touchée en ce jour d'anti-grâce du 15 avril 2019 par un double trigone Soleil-Jupiter.

Cette dernière configuration, n'a bien évidemment de sympathique que l'apparence, car dans la simultanéité de l'émergence des deux mi-points, il indique simplement l'efficacité assurée de ce qui touche l'autre. C'est une sympathie donc toute relative.

Si l'on devait douter encore de l'efficience de ce thème vis-à-vis de Paris, il faudra chercher une autre occasion sans doute. Et il n'y a pas de raison qu'il ne s'en présente pas, il suffit d'attendre, c'est-à-dire de ne pas être pressé.

A présent, pouvait-on prévoir cet affreux incendie ? Oui et non. Deux réponses valent toujours mieux qu'une, l'union fait la force.

Oui, peut-être, si un astrologue muni de ce thème l'eût rapporté à un édifice particulier, en l'occurrence la cathédrale de Paris. C'est donc un oui conditionné à la consultation d'un autre thème, qui sans doute lui manque quelque peu, celui de la date de la pose de la première pierre de ce bâtiment, ou celle de la décision officielle par l'autorité compétente de l'édification de celui-ci.

Non, car même si ce thème est très parisien, Paris est une grande ville et beaucoup de catastrophes possibles auraient pu être envisagées. Par contre, en regardant ce thème, certains astrologues auraient pu être inquiets à propos d'un événement fort calamiteux possible dans la Capitale ce jour-là, sans savoir l'identifier par manque du matériel nécessaire à un tel pronostic, c'est-à-dire par manque de l'ordonnée nécessaire à donner son plein sens à l'abscisse constitué par le thème de Paris, c'est-à-dire par manque du thème spécifique de la cathédrale de Notre-Dame qui vient d'être évoqué.

En conséquence, on ne saurait faire de procès à l'astrologie, à propos de cet événement, que si, quelque astrologue capable de manier habilement des cartes célestes, et connaissant celles qui viennent d'être évoquées avec leur manière d'usage, s'était intéressé à la découverte d'une catastrophe possible sur Paris pour l'année en cours et s'était attaché à le faire savoir.

Enfin, outre l'activation des deux mi-points évoqués, on peut relever celle de l'opposition de Mercure à celui de ces mi-points le plus dangereux, à savoir Mars/Pluton. A noter également que l'activation par transit de la conjonction radicale Mars/Pluton s'est faite par un Saturne à proximité de Pluton et du Noeud sud de la Lune, ce qui est loin de laisser indifférent même ce vieux bougre de Saturne qui en a vu pourtant d'autres.

Johnny John
La gravité est le bonheur des imbéciles et la nécessité des religions. (Montesquieu et autre)
Johnny John
 
Messages: 2884
Inscription: Ven 10 10 08 10:49
Localisation: Paris

Re: L'incendie de notre Dame de Paris était-il prévisible ?

Messagepar sivadon » Mer 17 04 19 00:58

Personne d'entre nous n'avait prédit l'évènement (ou quelque chose qui lui ressemble) sur ce site, ni probablement ailleurs. Même si Johnny John apporte des éléments très pertinents.

Ceci dit, nous avons actuellement deux dissonances entre lentes : le semi-carré Uranus-Neptune et l'approche de la conjonction Saturne-Pluton (à 3°, c'est très près), ça suffit pour que l'année 2019 soit fertile en catastrophes. Et je rappelle que la guerre de 14 a commencé à l'approche d'une conjonction Saturne-Pluton. Rien ne dit, d'ailleurs, que le cycle Saturne-Pluton aura autant d'influence au XXIe siècle qu'il en a eu au XXe.

Ces jours-ci, un ensemble de dissonances mettant en jeu la conjonction Saturne-Pluton, l'axe des nœuds, Mars et le Soleil : je pense que n'importe qui (s'il avait pensé à y regarder... mais voilà) aurait dit que ce n'était pas anodin, sans forcément pouvoir en dire davantage. Evidemment il y a aussi le trigone Soleil-Jupiter. Mais aucune catastrophe ne s'est produite avec un ciel ne comportant que des dissonances, car tout est paralysé dans ce cas. Au début des deux guerres mondiales, pour parler de faits objectivement catastrophiques, il y avait aussi des aspects harmoniques. Ces aspects donnent l'énergie et la force pour que le fond dissonant donne autre chose qu'une atmosphère dépressive et impuissante.

A ce propos, je m'étais intéressé à la période du 12 mai, pendant laquelle le Soleil est au trigone de Saturne-Pluton et au sextile de Neptune (avec aussi une opposition Mars-Jupiter). Il y a comme ça des dates que j'avais annotées sur mes éphémérides il y a plusieurs années, comme potentiellement significatives. Faut-il en attendre du positif, des harmoniques qui permettent au fond dissonant de s'exprimer ou rien du tout ? Ceci 15 jours avant les européennes. Je voulais écrire là-dessus et j'ai attendu. J'ai bien fait. Mais est-ce que le trigone "répondra" au carré ?
sivadon
 
Messages: 408
Inscription: Jeu 21 01 10 22:27

Re: L'incendie de notre Dame de Paris était-il prévisible ?

Messagepar Johnny John » Mer 17 04 19 17:53

Bonjour à tous.

Dans l'énumération des configurations de transits du 15 avril sur le thème de Paris, il ne faut pas oublier non plus le carré appliquant de Neptune à Saturne radical avec un tout petit peu plus d'un degré d'orbe seulement.

L'alentour du 12 mai sur Paris proprement dit, on ne peut pas dire que ce soit très très bon vu le carré de Mars à la conjonction Mars/Pluton radicale du thème de Paris, qui s'enchâsse très bien dans le reste des aspects ; mais on peut observer que le ciel de ces transits parisiens n'est guère des plus fameux pour la Capitale depuis le mois de novembre dernier où débuta le mouvement des Gilets jaunes.

Si l'on s'arrête au ciel de la mi-mai, le trigone Soleil/Saturne-Pluton jette un feu un peu tardif pour parler d'autre chose que de sa propre dynamique étant donné que l'opposition martienne du moment est déjà passée depuis quelques temps. Au vu de la vitesse de Mercure, il peut sembler avoir son petit effet revigorant, mais pour ma part, je ne le vois pas se lier symboliquement à d'autres aspects si ce n'est que sur le cours de sa formation il ne néglige pas un sextile à Neptune.

Johnny John
La gravité est le bonheur des imbéciles et la nécessité des religions. (Montesquieu et autre)
Johnny John
 
Messages: 2884
Inscription: Ven 10 10 08 10:49
Localisation: Paris

Re: L'incendie de notre Dame de Paris était-il prévisible ?

Messagepar Johnny John » Jeu 25 04 19 13:28

Bonjour à tous.

Il est beaucoup de dates de l'histoire de Paris qui collent bien avec le thème de 987. Puisque l'actualité fumante a permis d'évoquer la formation d'une pince de mi-point Saturne-Mars sur la conjonction radicale Mars/Pluton de ce thème (à 29 et 30 degrés Vierge), on peut en évoquer une autre donnant une certaine perspective à l'étude astrologique.

Louis XVI, petit dans l'histoire mais trop grand malgré tout pour rester en entier, fut raccourci d'une bonne tête, la sienne, le 21 janvier 1793 en la place Louis XV, appelée à devenir celle de la Concorde.

Voyons quelques transits, puisque cet événement fut organisé comme une festivité parisienne du dernier chic, mettant ainsi la Capitale au rang des phares de la civilisation bien avant l'Etat islamique : de nouveau une pince de mi-point Saturne-Mars se met en place de façon certes un peu moins précise que dans le cas de l'incendie de Notre-Dame (écarts angulaires de 149 pour Mars et de 153 pour Saturne), mais son resserrage ne passe pas inaperçu, l'aspect exact de mi-point ayant lieu le 26 janvier sur Mars radical.

Ce qui déclenche cet aspect de mi-point, le 21 janvier 1793, c'est là encore, comme pour Notre-Dame, Mercure, qui cette fois-ci passe à l'opposition de la conjonction Lune/Mercure radicale.

Johnny John
La gravité est le bonheur des imbéciles et la nécessité des religions. (Montesquieu et autre)
Johnny John
 
Messages: 2884
Inscription: Ven 10 10 08 10:49
Localisation: Paris


Revenir vers LES DÉBATS QUI FONT LA UNE

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron