Récession historique

Discussions sur les différents sujets d'actualité.

Récession historique

Messagepar Jean-Francois Richard » Lun 06 04 20 11:26

Récession historique

A cause du Covid-19, une récession historique généralisée est en train de se développer. Elle va conduire à la suppression de dizaines de millions d'emplois à travers le monde.

Astrologiquement, cela correspond d'abord à un phénomène de concentration planétaire qui est assez rare. Le graphique ci-dessous montre que l'ensemble des planètes de notre système solaire se situe sur un arc assez restreint d'environ 100 à 110° par rapport au cercle zodiacal qui fait évidemment 360°. Nous l'avons établi au 10 mars dernier, uniquement pour fixer les idées, la date précise n'étant pas importante en soi.

Ce phénomène de concentration planétaire est en fait une sorte de rétractation du système solaire et cela conduit toujours à des récessions économiques qui sont plus ou moins importantes.

La dernière fois que ce phénomène a eu lieu, c'était en 1982. L'arc de cercle était alors encore plus étroit, de l'ordre de 60 à 70° seulement. Et il y avait eu une période de récession pendant quasiment une année entière...

La fois précédente, cela avait été encore plus dramatique puisque cela s'était passé en 1940 au début de la seconde guerre mondiale. Toutes les planètes du système solaire s'étaient alors trouvées concentrées sur un arc de cercle d'environ 130°.


carte_du_ciel_theme_3 (9).png
carte_du_ciel_theme_3 (9).png (65.47 Kio) Consulté 1036 fois


Bien sûr, chaque situation n'en est pas moins différente. Cela explique que la récession de 1982 n'ait pas été très puissante, alors que les destructions nées de la seconde guerre mondiale ont été majeures.

Aujourd'hui, la récession est d'autant plus forte qu'elle est provoquée par une pandémie mondiale. Celle-ci résulte de deux facteurs supplémentaires qui s'additionnent négativement et concernent de façon spécifique la planète Neptune.

Cette dernière est toujours responsable des épidémies en cas de confrontation avec d'autres planètes. On peut remonter très loin jusqu'à l'Empire romain pour s'en convaincre... Mais plus récemment, nous avons par exemple eu de sévères épidémies de grippe en 1957 et 1969.

Or, lors de ces deux années comme c'est le cas également aujourd'hui, la planète Jupiter approchait à un ou deux ans près d'une conjonction à Neptune, ce qui constitue toujours une période difficile et négative. Le SRAS de 2002-2003 avait par ailleurs correspondu à une opposition non moins favorable de Jupiter à Neptune...

Par ailleurs, depuis 2017 et jusqu'à aujourd'hui, Uranus est en confrontation avec le même Neptune par le biais d'un mauvais demi-carré de 45°. Depuis le mois de décembre dernier et au moins jusqu'à mai prochain, ce choc entre Uranus et Neptune est extrêmement serré et donc aussi puissant que potentiellement destructeur. On en voit les résultats...

Il est d'ailleurs possible que le coronavirus, après une accalmie sur les semaines et mois à venir, revienne sur la fin de l'année et notamment l'hiver prochain. Uranus et Neptune reformeront en effet leur demi-carré négatif de façon plus lâche mais encore assez précise. Ce sera sans doute moins nocif si cela doit être le cas, mais il peut y avoir une nouvelle petite vague de contaminations.

Au plan économique enfin, un mauvais Neptune pèse sur la consommation des ménages. Or, c'est bien ce qui est en train de se développer. En dehors de la baisse immédiate du pouvoir d'achat à cause des politiques de confinement, les faillites d'entreprises qui on déjà lieu et vont s'amplifier sur les prochains mois vont conduire à une explosion du chômage et donc à une baisse sans doute sévère de la consommation sur les prochains mois. La récession promet d'être sévère et sans doute historique.

Heureusement, il y a aussi en ce moment une belle relation entre Neptune et Pluton depuis la mi-mars, sous la forme d'un angle favorable de 54°. Il y a eu aussi des conjonctions de Saturne et Jupiter à Pluton, qui sont elles-aussi bénéfiques de façon générale.

Pour l'essentiel, la belle relation Neptune-Pluton peut favoriser l'émergence d'un traitement médical efficace, par exemple celui préconisé par le Pr. Didier Raoult à base de chloroquine. Et puis, cela pourrait aussi favoriser la mise au point d'un vaccin qui sera peut-être disponible avant la fin de l'année...
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 7481
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Re: Récession historique

Messagepar vendeo » Lun 06 04 20 13:23

Bonjour,

Il y a aussi le fait que toutes les planètes se situent d'un même côté par rapport à l'axe des noeuds, avec de temps en temps
la lune qui s'y échappe. C'est une configuration rare.
On la retrouve en Janvier 2021, je mettrais bien une pièce sur l'éclatement de l'Europe.
vendeo
 
Messages: 29
Inscription: Lun 24 12 18 12:43

Re: Récession historique

Messagepar sivadon » Mar 07 04 20 13:54

Vendeo, la conjonction Jupiter-Saturne est en décembre, donc a priori le risque d'éclatement de l'Europe ça serait plutôt avant.
Il n'empêche, le début d'année est inquiétant. Nous avons vu ce que donnait ce phénomène : l'opinion ne voit qu'un seul côté des choses, comme un conducteur qui ne regarderait que sur sa droite ou que sur sa gauche... l'accident menace ! Et ça va durer trois mois, si j'ai bien regardé. Mars passera la frontière fin mars.
sivadon
 
Messages: 461
Inscription: Jeu 21 01 10 22:27

Re: Récession historique

Messagepar Jean-Francois Richard » Mar 07 04 20 16:47

Les noeuds lunaires sont effectivement un élément de plus dans la partie... Mais je n'en ai pas parlé, car je ne sais pas comment manier ce phénomène. Mais c'est sans doute une pièce de plus au puzzle...
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 7481
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Re: Récession historique

Messagepar Christophe » Mer 08 04 20 11:05

Au delà de la "récession historique", économies, marchés financiers, mondialisation si décriée aujourd'hui à juste titre, reviendront tôt ou tard ragaillardis, performances à l'appui.

Mais pas les victimes qui ne sont de que des nombres sans aucune véritable signification.

Le site ci-dessous est une réponse à la vacuité du monde actuel.

Un peu de patience, le lien s'ouvre lentement.

https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps ... 7b48e9ecf6
Christophe
 
Messages: 1325
Inscription: Mer 09 06 10 21:38
Localisation: Paris


Revenir vers LES DÉBATS QUI FONT LA UNE

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 0 invités