Money and the markets - astrological guide

Discussions sur les ouvrages d'astrologie mondiale et boursière.

Money and the markets - astrological guide

Messagepar Kondratieff » Mer 12 03 08 10:25

Vacances studieuses en Mars, j’ai lu un livre assez intéressant «Money & the Markets, an astrological guide » de Graham Bates & Jane Chrzanowska Bowles. Je reviens donc sur une idée évoquée précédemment, qui est de faire une file réservée à des fiches de lecture ou alors on laisse dans « La parole aux techniciens ». Voilà donc un petit résumé des 4 points saillants de ce livre, qui se concentre sur les marchés actions UK et US, jusqu’en 1994 (date à laquelle il a été écrit).



1. Quelques aperçus historiques de l’astro financière, avec des rappels sur les auteurs pionniers et plus récents. Citons une bonne page de résumé sur McWhirter (p45), quelques citations qui pointent sur les bonnes trouvailles d’auteurs passés, dont D.Williams, C.Matlock, T.Rieder, LJ Jensen. Citons notamment :

– Williams (Financial astrology) – un sextile est favorable, mais la multiplication des sextiles a un effet déprimant sur les cours de bourses.

– Charles Matlock (Man and Cosmos, 1977), qui a travaillé sur les transits déclencheurs du Soleil, dans les aspects du cycle Ju-Sa.

– Thomas Rieder (Astrological warnings and Speculative markets, 1972), qui a travaillé sur l’impact negatif des retrogradations de mars et sur le double cycle Soleil-Mars.

– LJ Jensen – (Astro-Cycles and Speculative Markets, 1978) qui a mis en évidence les transits de Mars et Mercure comme déclencheurs des aspects entre lourdes, couplés aux aspects sur les thèmes nationaux.

– D’une manière générale les auteurs remarquent cependant que les recherches des auteurs plus anciens ne sont pas toujours applicables, et qu’il faut les tester avant de les utiliser aujourd’hui.

2. Un travail d’analyse de nombreux cycles, pas toujours évident à mettre en évidence, car comment peut on isoler un cycle en particulier des autres qui ont lieu au même moment ? Leurs analyses de Jupiter-Pluton et Jupiter-Uranus sont à ce titre… assez peu utiles ! Citons donc leurs analyses les plus intéressantes, qui sont bien sûr à vérifier par des corrélations récentes.

– Le cycle Jupiter – Saturne, avec une reprise des observations de WD Gann, qui indiquait une récession sur l’opposition, et une super récession toutes les 3 oppositions (tous les 60 ans), donc en 1811, 1871, 1930 - 1990 a été négatif, mais pas tant que ça.

– Le cycle des Nœuds Lunaires, qui en fait une simple reprise des thèses de Louise McWhirter, souvent citées.

– Le cycle du Soleil – en général haussier du 21 Dec au 1er Mai, spécialement chaque 4 ans (le dernier a eu lieu début 2007 donc).

– Le double cycle Soleil-Mars – Ils notent que chaque seconde rétrogradation de Mars est plus puissante, et le point bas de ce cycle Soleil-Mars se situe à 30° après la conjonction.

– Le double cycle Mercure-Uranus. Tous les 2 ans, l’opposition marque un pic et la conjonction un plus bas (pic début 92 / début 94…).

– Le triple cycle Hélio de Mercure, qui forme un pic boursier en Vierge (mais où vont-t-ils chercher tout çà…)

– Deux cycles sont mentionnés sur l’inflation :

i. le cycle Saturne-Neptune héliocentrique où l’effet inflationniste survient de l’opposition à la conjonction, à la suite de quoi c’est la décrue (mais je n’ai pas vu les prix baisser, je ne comprends pas bien leur courbe).

ii. Le quadruple cycle de Vénus héliocentrique, qui démarre à 0° Bélier et qui montre une baisse de l’inflation le 1er cycle, et une augmentation les 3 autres. Pas très probant quand même…

3. Une réflexion sur les déclencheurs des aspects entre lourdes, emprunté à Matlock, qui avait mis en évidence les transits Soleil-Lune sur des aspects entre lourdes comme déclencheur (plus que l’aspect exact des lourdes). Deux exemples assez pertinents sont donnés :

– Un exemple surprenant, en Octobre 87, sur le premier Trigone Ju-Sat, donné comme aspect négatif par les auteurs (le second trigone du cycle étant lui favorable). Le dimanche 18 Octobre, une opposition Soleil-Jupiter avait (selon les auteurs), mis le feu aux poudres.

– Un autre exemple sur le carré Sat-PL, en Mai 1992. Où un carré Soleil et Lune était venu mettre l’étincelle en formant une grande croix avec Sat/PL et provoquer une belle chute des indices. Le carré Sat/Pl n’était pas exact (orbe 3°), mais le carré Soleil/Lune l’était.



4. Quelques autres remarques plus anecdotiques, à prendre avec précaution:

– Lune en Scorpion est généralement haussier, même si cet aspect seul ne peut suffire à provoquer des hausses.

– Vénus en Scorpion (surtout le premier jour de l’entrée) est généralement baissier, même si cet aspect seul ne peut suffire à provoquer des baisses.





Pour ceux que ça intéresse, il est disponible sur http://www.midheavenbooks.com/ à 9.99£ et sa lecture me semble ingtéressante.
Kondratieff
 
Messages: 360
Inscription: Dim 15 07 07 20:31
Localisation: PARIS

Messagepar henri » Mer 12 03 08 13:56

Excellente initiative,Kondratieff et merci à toi.



Pour ce qui est du contenu,par contre,à travers ce que je ressens de ce résumé,cela me laisse une impression d'observations disparates mais donne l'impression d'un manque de reflexion derrière pour en dégager ou comprendre le mécanisme.

Mais ne l'ayant pas lu,bien sur,je peux me tromper...
henri
 
Messages: 859
Inscription: Ven 11 05 07 19:52
Localisation: montpellier

Messagepar Kondratieff » Mer 12 03 08 14:56

henri, c'est lié au format du compte rendu je pense, je ne faisais que pointer les choses qui avaient retenu mon attention, sans donner tous les développements. Cela étant, certaines analyses de cycles (Vénus et Mercure Hélio) me paraissent très discutables.
Kondratieff
 
Messages: 360
Inscription: Dim 15 07 07 20:31
Localisation: PARIS

Messagepar henri » Mer 12 03 08 16:47

Pour continuer



Par contre,il semble y avoir quelques remarques interessantes,dans le genre contrarien:

Par exemple la multiplication des aspects positifs conduisant à une baisse.



C'est un concept déjà signalé ici par Alpha sous le nom de "rappel élastique"et dont il faut effectivement se méfier.

Dans ce cas,la multiplication des aspects positifs ont dopé la hausse au delà du raisonnable,tout le monde regardant avec des lunettes roses,et cela conduit à un mécanisme analogue aux bulles.



On en a un très bon exemple en sens inverse lors du 11 aout 1999(déjà cité) ou beaucoup d'aspect négatifs venant de toucher leur apogée ont conduit à un brusque et important rebond sans qu'il n'y ait besoin d'aspect positifs.
henri
 
Messages: 859
Inscription: Ven 11 05 07 19:52
Localisation: montpellier

Messagepar henri » Mer 12 03 08 17:59

PS à propos du précédent exemple d'aout 1999,on pourrait avoir la meme chose en + accentué en Aout 2010:

du 26 juillet 2010 au 20 aout,nous aurons une avalanche de méchants signaux baissiers, une vraie caricature!

Mais à partir du 20 environ,tous ces signaux auront dépassé leur apogée et après une baisse certainement très conséquente,encore accentuée par les noeuds à la mi aout,il faudra se méfier d'un probable violent et brusque rebond du meme ordre,et sans aspect haussiers.

Mais d'ici là vous n'y penserez plus :wink:

Je l'ai en tout cas noté dans mes éphémérides.
henri
 
Messages: 859
Inscription: Ven 11 05 07 19:52
Localisation: montpellier

Messagepar Jean-Francois Richard » Mer 12 03 08 23:00

Je rajoute un petit grain de sel...



Prenons une conjonction soleil-mercure, un aspect positif...

Prenons un sextile vénus, uranus, aspect positif...

Prenons une nouvelle lune, aspect positif...



Oui mais la simple observation conduit à établir que soleil-mercure signe souvent des mini-sommets, qu'un sextile vénus-uranus change automatiquement la tendance antérieure sans donner de direction a postériori et qu'une nouvelle lune peut très bien provoquer le début d'une baisse.



Mais ce sont des planètes rapides, y compris mars qui se comporte parfois comme une lente et parfois comme une rapide. A ne pas confondre avec les lentes et encore moins avec les super-lentes...



En aout 99, je me suis planté à cause de ce que tu soulignes henri, mais parceque je n'avais pas assezpris en compte l'ascension droite de mercure. Un mercure très positif avec les noeuds lunaires en appuis... Au moins cela aurait-il dû inciter au doute après -15% de baisse sur le cac.



@+
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 6762
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Messagepar Ramon » Jeu 13 03 08 00:01

Kondratieff fait du bon boulot, voilà matière à débattre en faisant attention toutefois de ne pas s' égarer avec des théories fumeuses ( l 'expression n'est pas de moi).

Je remarque que les auteurs cités ne parlent pas de figures géométriques célestes en relation avec un évement boursier.
Ramon
 
Messages: 610
Inscription: Ven 12 10 07 15:52
Localisation: Nord-Est

Messagepar Stephane » Jeu 11 02 10 10:26

henri a écrit:PS à propos du précédent exemple d'aout 1999,on pourrait avoir la meme chose en + accentué en Aout 2010:

du 26 juillet 2010 au 20 aout,nous aurons une avalanche de méchants signaux baissiers, une vraie caricature!

Mais à partir du 20 environ,tous ces signaux auront dépassé leur apogée et après une baisse certainement très conséquente,encore accentuée par les noeuds à la mi aout,il faudra se méfier d'un probable violent et brusque rebond du meme ordre,et sans aspect haussiers.

Mais d'ici là vous n'y penserez plus :wink:

Je l'ai en tout cas noté dans mes éphémérides.


On n'a pas oublié, henri... 8) et c'est pour bientôt...
"Le marche peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable". JM Keynes
Stephane
 
Messages: 1317
Inscription: Mer 03 12 08 14:36
Localisation: Paris

Re: Money and the markets - astrological guide

Messagepar Johnny John » Sam 14 09 13 13:45

Bonjour à tous.

Les livres d'astrologie souffrant souvent d'inexactitudes, il est parfois nécessaire de les remettre à l'endroit afin de permettre à leurs lecteurs de les comprendre sans se gratter la tête jusqu'à la calvitie.

Dans "Money and the Markets", leurs auteurs nous gratifient de ce que Stéphane nous rapporte ci-dessous:

" 3. Une réflexion sur les déclencheurs des aspects entre lourdes, emprunté à Matlock, qui avait mis en évidence les transits Soleil-Lune sur des aspects entre lourdes comme déclencheur (plus que l’aspect exact des lourdes). Deux exemples assez pertinents sont donnés :

– Un exemple surprenant, en Octobre 87, sur le premier Trigone Ju-Sat, donné comme aspect négatif par les auteurs (le second trigone du cycle étant lui favorable). Le dimanche 18 Octobre, une opposition Soleil-Jupiter avait (selon les auteurs), mis le feu aux poudres.

– Un autre exemple sur le carré Sat-PL, en Mai 1992. Où un carré Soleil et Lune était venu mettre l’étincelle en formant une grande croix avec Sat/PL et provoquer une belle chute des indices. Le carré Sat/Pl n’était pas exact (orbe 3°), mais le carré Soleil/Lune l’était."

1. Ainsi les auteurs voient, le 18 octobre 1987, l'opposition Soleil/Jupiter enflammer la poudre de l'aspect négatif, selon leur avis, du premier trigone Jupiter/Saturne. Essayons donc de les suivre:

Le dimanche 18 octobre les bourses américaines sont évidemment fermées et ne rouvrent que le lendemain, lundi 19 octobre 1987. Or ce lundi, la chute des indices est certes rude, près de 23% sur le Dow Jones, mais ce jour signe en même temps la fin de la baisse, mesurée d'après les cours de clôture, du marché baissier de 1987.

On se rend compte ainsi que non seulement le trigone en question n'est pas négatif, mais encore que son efficience, favorable, n'est tout simplement pas active et ne prendra le relais du trigone Jupiter/Uranus que plus tard.

2. Les auteurs poursuivant leurs belles démonstrations, nous instruisent du carré Saturne/Pluton de mai 1992 et de sa lancée catastrophique pour les marchés sur le carré Soleil/Lune. Le seul problème, c'est que sur l'année 1992, le marché américain est relativement plat, avant une bonne année 1993, et en mai 1992 on n'observe pas de baisse de ce marché. Or les auteurs sont américains, on peut donc supposer que leurs références sont américaines.

Si l'on oublie ce détail, et que l'on oriente son regard vers l'Europe et le CAC, par exemple, là évidemment on voit bien une baisse importante allant du 11 mai 1992 (2077 points) au 5 octobre 1992 (1611 points), soit un retrait de plus de 22% sur la période. Si cela saute aux yeux, en revanche le fameux carré déclencheur Lune/Soleil ressemble à s'y méprendre à un trigone approché des deux mêmes.

Ensuite le carré Saturne/Pluton, même si la vitesse de Saturne à l'époque permettait d'y être attentif, ne se formera pas sur cette période, puisque Saturne va entrer en rétrogradation et finir son carré "efficient" le 5 octobre à plus de 9° d'orbe de son carré non formé à Pluton.

Comme quoi, il y a d'un côté le ciel et de l'autre les auteurs, et l'on ne sait pas toujours qui des deux voit le mieux l'autre.

Johnny John
La gravité est le bonheur des imbéciles et la nécessité des religions. (Montesquieu et autre)
Johnny John
 
Messages: 2688
Inscription: Ven 10 10 08 10:49
Localisation: Paris

Re: Money and the markets - astrological guide

Messagepar Stephane » Sam 21 09 13 17:34

On avait aussi, ce dimanche 19 Octobre 87... une opposition exacte Pluton/Sedna, et Venus opposée Sedna. Venus et Sedna sont deux planètes qui font parfois des étincelles ! Et le lien Sedna 135° Uranus et Uranus 45° Pluton n'aura échappé à personne. D'ailleurs on pourra bientôt vérifier, début Octobre 2013, Si Pluton, Uranus, Sedna, Venus et mars en aspects négatifs font monter la bourse. A mon avis non...

JJ et moi partageons le même intérêt pour les éclipses et leurs activations. Que voyait t'on le 26 Avril 1986 ? Une opposition Soleil Pluton, avec un Pluton à 1° de l'éclipse précédente, le tout au demi carré (46°) d'Uranus. Il faisait chaud en Ukraine, en Avril 86.
"Le marche peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable". JM Keynes
Stephane
 
Messages: 1317
Inscription: Mer 03 12 08 14:36
Localisation: Paris

Suivant

Revenir vers NOTES DE LECTURE ET LIENS DIVERS

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités

cron