The Tunnel Thru The Air - WD Gann

Discussions sur les ouvrages d'astrologie mondiale et boursière.

The Tunnel Thru The Air - WD Gann

Messagepar Stephane » Dim 25 09 11 17:46

The Tunnel Thru The Air or Looking Back from 1940

« The Tunnel Thru The Air or Looking Back from 1940 », livre écrit par WD Gann en 1940, est un ouvrage à plusieurs facettes, jamais traduit en français (et il ne le sera sans doute jamais). Il mérite pourtant tout notre intérêt. Oh, pas pour l’histoire d’amour à l’eau de rose qui sert de trame au bouquin, non.

Je la résume en quelques phrases : Robert Gordon, un jeune homme qui a étudié l’Astrologie et la Bible, fait des découvertes qui en font un riche trader rapidement. Il est amoureux de Marie depuis le collège, mais elle le plante pendant 5 années, disparaissant de sa vie au prétexte que sa présence lui enlèverait son désir de réussir. Lettres d’amour, recherches, poésies de l’auteur, tourments amoureux c’est sirupeux à souhait… et ça se fini en apothéose quand Robert devient Général en chef des EU (et son ami d’enfance son second), pendant la guerre mondiale qui voit les USA attaqués par le Japon (bien vu en 1927). Il a entretemps inventé le radar, l’avion furtif, la bombe à neutron…etc, Marie tombe dans ses bras à la fin du livre, comme prédit par un astrologue nommé Mr Joyeux. Voilà l’histoire apparente, dont WD nous dit qu’elle est moralement très édifiante. Pourquoi pas…

Gann nous dit qu’il faut lire ce livre trois fois
, la première pour cette belle histoire (hmm…), la seconde parce qu’elle prouve les lois de la Bible et la troisième pour comprendre le secret qui est révélé dans le livre, celui de l’utilisation de l’astrologie pour permettre de faire des prévisions. Le secret de Gann au bout de 3 Arlequins, c’est tentant, mais…

Il existe peu d’auteurs qui ont communiqué leurs découvertes sur « TTTA », ils ne sont pas faciles à trouver et n’ont pas été traduit en français. Il s’agit de Bonnie Lee Hill et Petter Ivan Amundsen et ils ont droit à notre gratitude, ils se sont donnés du mal pour déchiffrer ce livre, qui est effectivement un manuel d’astrologie, mais réservé à ceux qui se donnent la peine de chercher. Je vais donc résumer une partie de leurs découvertes…

Gann a réalisé avec cet ouvrage un manuel d’astrologie financière, personnelle, médicale et mondiale. Il s’est donné un mal de chien pour que chaque date, chaque trade puisse trouver son explication astrologique pour ceux qui chercheront dans leurs éphémérides les motivations des actions des personnages du livre.

Pour Gann, tout est ordre et loi, l’histoire est cyclique, elle se répète. Il donne quantité de citations qui nous montrent l’essence de sa pensée, notamment au chapitre VII :

« In making my predictions I use geometry and mathematics, just as the astronomer does, based on immutable laws »

“My calculations are based on the cycle theory and on mathematical sequences. History repeats itself. That is what I have always contended, that in order to know and predict the future or anything, you only have to look up what happened in the past and get the correct base or starting point.” He then points to Eccl. 1:9

“Every thought you think makes a circle, and it comes back to you. It may take years but you will get the effect, good or evil, according as the thought was good or evil”.

“… like causes produce like effects. It is just as easy to figure 100 years or 1000 years in the future as one or two years ahead, if you have the correct starting point and know the cycle which is going to be repeated”.


En astrologie financière, il donne de manière voilée des règles de trading :
- Des matières premières (coton et blé, on verra pourquoi)
- De quelques actions (on verra pourquoi)

Et nous montre un certain nombre de techniques, notamment :
- Le rôle de la Lune
- L’usage des Transits mondiaux
- Le rôle des Eclipses
- Celui des Déclinaisons
- L’intérêt du thème des EU
- Le Centre Galactique (dont la découverte en Sagittaire date de 1918 par Shapley, confirmée en 1927 par Jan Oort) :
o p. 82 il indique ainsi, « To those who understand numbers « 266 » reveals some remarkable events that are to follow the election of the new pope…in fact the entire world must yet pass thru some very evil period between 1926 and 1930-32. It also confirms that the major and minor cycles which indicate that the years 1928 and 1930-32 are to be years of famine, depressing business conditions and panic…”. Gann poursuit en disant que cela ne sera pas fini avant 1934, et que la période 1940-44 est également mauvaise pour les EU… » comment a-t-il fait pour établir cette prévision ?
o Le héros est nommé Super Commander Gordon avec insistance, mais est ce SCG ou plutôt SGC… comme Solar Galactic Center ?


Commençons par les revelations de Petter Ivan Amundsen, qui met en évidence le rôle de la Lune dans le livre, en pointant une série de « coïncidences » qui n’en sont sans doute pas :

1) La répétition du nombre « 69 » dans le livre, symbole du Cancer, dont la Lune est le maître.

- Le héros, Robert Gordon est né le 6.9.1906, soit en notation française le 9 Juin (superbe thème de naissance d’ailleurs…avec une conjonction Soleil-Jupiter-Pluton-Mercure en Gémeaux, gouverné par Mercure le Trader !),
- Son bureau à Wall Street sera situé au N°69, New York est indiquée comme étant liée au signe du Cancer dans le livre et…
- Le secret sur l’astrologie qu’il annonce avoir découvert se trouve page….69.

2) La révolution lunaire serait un des thèmes du livre
- Marie écrit sa lettre de rupture à Robert le 5/6/1927 à 3 AM, ils se retrouvent le 30/08/1932 à 11 AM…la Lune est respectivement à 20° et 21° du Lion, donc la même position à 1° près, dans les deux cas on voit aussi une conjonction Venus/Mars, c’est ce qu’on appelle la révolution lunaire ou « Lunar return » en anglais. Peut être que « Lunar Return » se trouve dans le titre ?

- Le titre « « The Tunnel Thru The Air or Looking Back from 1940 » ne veut rien dire (Le Tunnel qui Traverse l’Air, en regardant depuis 1940 !), encore moins dans le cadre d’une histoire d’amour, surtout pour un ouvrage écrit en 1927, dont l’action s’achève en 1932. Or les livres codés contiennent souvent une clef dans le titre. En reclassant les lettres et en remplaçant le « 0 » de 1940 par un « O » Petter obtient :

« From the Lunar Return, Looking back to hi_ _othe_” , il reste le 1, le 9 et le 4.

1 x 9 x 4= 36, 3 x 6= 18, soit la lettre “R”
1 & 9 forment « 19 », soit la lettre « S »
9 + 4 = 13 soit la lettre « M »

Ce qui nous donne :
« From the Lunar Return, Looking back to his mother” 40 chiffres / lettres dans les deux cas. Le titre est une sorte de jeu de mot, signifiant que depuis la révolution lunaire (fin du livre), on regarde en arrière vers le début (il commence par parler de sa mère au tout début du livre). La mère est bien sûr… la Lune en astrologie. Petter pointe enfin que la première date du livre est le 9 Mai 1927 et que la dernière date mentionnée est le 30 Août 1932, soit exactement 1940 jours… amusant !

Tout dans ce livre est à l’avenant, toutes les dates sont signifiantes et font partie du jeu de piste laissé par Gann pour ne dévoiler sa méthode qu’à ceux qui la méritent. S’il insiste sur la Lune, c’est qu’il l’utilise, mais pas en Transit mondial, enfin pas de la façon classique. Pour l’instant, gardons en tête qu’il nous dit : regardez la Lune et les révolutions lunaires.

Au sujet du secret de Gordon page 69, Gann écrit :

« I believe there was a secret meaning in what he said ; that the Son of man be three days and three nights in the heart of the earth. I believe that a man who understands the leaning of that has all the power under heaven and earth, as the Bible says he shall have. I believe that is the key to the interpretation of the future. I am sure I have found it and know how to apply it”

Petter pointe vers John Mars Langham, un des premiers auteurs en astrologie (début années 30) avec WD Gann et Louise Mc Wirther, dont un ouvrage au moins est assez facile à trouver sur internet. Il aurait écrit sur les révolutions lunaires et la nouvelle lune de l’équinoxe du printemps, à laquelle fait allusion WD Gann.

Ce n’est pas évident à décoder, mais la fameuse page 69 cite 3 versets de l’évangile de St Mathieu : 12:38-40, ce que Petter traduit comme : « entre 1238 et 1240 jours » en regardant en arrière, comme Gann nous le demande de faire dans le titre et à partir de notre point de départ (le 30 août 1932). Donc…1239 jours avant ce 30 août, soit le 9 Avril 1929, jour de la Nouvelle lune, pendant laquelle la Lune est invisible 3 jours, comme Jonas dans le ventre de la baleine, cité aussi page 69…

Petter a certainement trouvé des signes laissés par Gann, mais il n’a rien découvert comme règles de trading concrètes, ou alors n’a rien partagé. Il semblerait d’après certaines sources que son groupe d’étude se soit séparé au bout de 5 ans sans découvertes significatives.

Continuons avec Bonnie Lee Hill. Avec beaucoup de bon sens, cette ingénieure de formation s’est demandée où est ce qu’un astrologue pourrait cacher ses secrets, et comme ce n’est pas dans la trame romanesque… c’est dans les dates, bien sûr. J’avais commencé à les noter, mais en pensant que quelqu’un avait déjà dû faire le travail, je suis tombé sur la conférence de BLH.

R.Gordon commence sa carrière par une spéculation sur le coton au printemps 1927 (Gann était d’ailleurs plus un trader de matières premières que d’actions, dont il se méfiait, il faut le savoir). Il nous indique dans son roman avoir découvert dans Ezéchiel qu’il y aura une inondation dans le Mississipi au printemps 1927 qui perturbera la récolte de coton et fera monter les prix, il se positionne donc à la hausse deux mois avant, et bingo ! les pluies trop abondantes font monter le coton.

Ezéchiel, c’est bien avant Jésus Christ et s’il était un prophète, ses préoccupations étaient quand même assez éloignées du niveau du Mississipi aux EU, pays inconnu à l’époque en Judée. Cette déclaration ahurissante doit donc nous mettre la puce à l’oreille, d’autant qu’en 1907, la famille Gordon avait souffert des pluies qui avaient endommagé la récolte de coton. Alors un cycle de 20 ans ? Non…BLH consulte ses éphémérides pour voir ce qu’il se passe début 1927 et début 1907 ayant trait aux pluies, et trouve les deux fois un lien Uranus/Neptune, très approprié. Gann se servait-il des cycles naturels pour faire des prévisions météos ? Très possible !

BLH va donc consulter l’historique de toutes les inondations du Mississipi depuis 1735 grâce aux données officielles de l’Army Corps of Engineers et établir deux règles qui sont toujours validées concernant les pluies et les récoltes.

Analyse des aspects de 1735 à 1993

1) La première crue survient au printemps 1735. Nous avons Uranus opposition Neptune le 24 Jan 1735. Mais les crues ne détruisent les récoltes que si l’aspect géocentrique Uranus / Neptune aspect a lieu au printemps. Si cet aspect a lieu en août, il ne causera pas de crue de de la rivière Mississippi. Gann n’utilisait cet aspect qu’en fonction de la saison pendant laquelle il survenait, géniale intuition ! En 1735, nous trouvons donc Uranus opposition Neptune et plus de 90% de la Nouvelle Orléans était sous l'eau !

2) En 1762, nous trouvons Uranus 135 Neptune. Ce fut une inondation majeure. Par exemple, le niveau d'inondation dans la ville de Cincinnati a augmenté de 80 pieds. Le sommet d'un clocher de l'église était le seul chose qui sortait de l'eau dans la petite ville de Cincinnati.

3) En 1821 (Uranus conjonction Neptune), une autre inondation majeure. Ils ont appelé c'est le "pire inondation du siècle». Les journalistes ont dit qu'ils avaient pas de mots pour décrire les dommages causés par cette inondation. Ils ne pouvaient même pas estimer le coût des dommages.

4) La prochaine inondation survient en 1881 (Uranus trigone Neptune). Notez qu’on peut avoir des inondations avec les conjonctions, les oppositions, les carrés, sextiles, semi-carrés, etc Si l'aspect se produit au printemps : inondation ! Notez aussi que l’inondation majeure de 1881suivie d’une autre 1882. En raison de rétrogradation, nous avons eu le même aspect le 26 Fev 1881 et 8 avril 1882. Il y a des cas dans lesquels de graves inondations ont eu lieu trois ans d’affilée parce que le même aspect survenait au printemps les trois ans

5) La prochaine inondation survient en 1907 (Uranus opposition Neptune). C'est le déluge mentionné par Gann dans TTTA. Autre inondation en 1908 : le même aspect s'est produit au printemps deux fois de suite du fait des rétros.

6) Le prochain grand déluge survient en 1927 (Uranus 150 Neptune). C'est le seul que Gann prédit dans le tunnel à travers les airs. 1,8 million d'acres de terre étaient sous l'eau. Un grand nombre de gens pensent que cela a été l'une des causes de la Grande Dépression: l'inondation ayant détruit l'économie du bassin du Mississippi et totalement détruit les cultures de coton.

7) La prochaine inondation majeure survient en 1935 (135 Uranus Neptune). Le même aspect est survenu au printemps de 1936, et une deuxième inondation s'est produite. L'inondation de 1936 provoqué 270 millions de dollars en dommages.

7+1) En 1943, Uranus trigone Neptune. Une inondation majeure est survenue qui a causé 172 millions de dollars en dommages.

9) En 1973, Uranus semi-carré Neptune. Une inondation majeure provoque 420 $ millions de dollars de dégâts.

10) En 1979, une inondation majeure: Uranus était semi-sextile Neptune en Mars.

11) Maintenant, nous allons tourner notre attention vers 1993, et Uranus Neptune en conjonction le 2 février. Qu'est-il arrivé en 1993 ? La même chose qui s'est produite en 1821, environ 173 ans plus tôt. Une fois encore, le fleuve Mississippi ressemble à un lac intérieur. Le montant des dommages estimé pour cette crue était de 12 milliards de dollars.

Il faut préciser que les marchés de l’époque n’étaient pas aussi mondialisés qu’aujourd’hui, et que donc une inondation américaine suffisait à faire monter les cours. Ce n’est plus aussi vrai aujourd’hui, même si l’étude des conditions climatiques en Ukraine devrait être intéressante pour le blé (sécheresse récente par exemple).

La deuxième règle révélée par Gann (enfin, par BLH) concernant la Météo, et que les aspects Ju/Nep occasionnent des pluies régulières et abondantes… et donc des surproductions et des baisses de prix. A nouveau, quantité d‘exemples et nous n’en sommes qu’au tiers de cette conférence unique en son genre et cette note de lecture est déjà longue ;-)

Parmis les conseils divers dans ce livre, Gann nous indique très clairement que vouloir trader trop d’actions ou de matières premières en même temps c’est s’exposer à l’échec. Il conseille de bien connaitre son secteur et donne des repères chronologiques pour plusieurs d’entre eux : les transports aériens, automobiles et ferroviaires.

En clair, il applique le principe des cycles planétaires aux secteurs, matières premières et même à la météo. JF l’applique souvent aux économies, pays et aux partis politiques, il mettait ses pas dans ceux de Gann sans le savoir ;-)

Ces méthodes sont très intéressantes pour les astrologues financiers, parce que comme beaucoup, je pense que les marchés actions seront bien déprimés sur 2012-2020, malgré quelques bouffées de reprises techniques ici ou là. Mais les matières premières devraient nous fournir des sujets d’études très intéressants.
Dernière édition par Stephane le Lun 26 09 11 17:12, édité 3 fois.
"Le marche peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable". JM Keynes
Stephane
 
Messages: 1317
Inscription: Mer 03 12 08 14:36
Localisation: Paris

Messagepar Ramon » Dim 25 09 11 21:34

Bonsoir Stéphane,

C'est un peu du Nostradamus, il faut savoir lire entre les lignes, interpréter, imaginer, un boulot monstre mais passionnant.

Il y a déjà des pistes à explorer, j'espère que tu pourras en retirer toute la substance et ....nous la faire partager.

Gann voulait forcer le lecteur à mériter son trésor ou peut être le faire accéder à une dimension interdite au non croyant ( à l' astrologie).
Ramon
 
Messages: 610
Inscription: Ven 12 10 07 15:52
Localisation: Nord-Est

Messagepar Stephane » Lun 26 09 11 08:49

Bonjour Ramon, oui, c'est un livre codé, comme les Centuries de Michel de Nostredame, excellent médecin et astrologue brillant. Au moins les dates sont'elles écrites en clair, alors que dans les Centuries elles sont codées de manière symbolique, ce qui laisse une grande latitude pour situer les évènements. Mais tu as raison, c'est pour les courageux, il faut y passer du temps.
"Le marche peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable". JM Keynes
Stephane
 
Messages: 1317
Inscription: Mer 03 12 08 14:36
Localisation: Paris

Messagepar Stephane » Mer 19 10 11 12:43

Uranus / Neptune lié aux inondations historiques ? Encore une preuve en Thaïlande actuellement...
"Le marche peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable". JM Keynes
Stephane
 
Messages: 1317
Inscription: Mer 03 12 08 14:36
Localisation: Paris


Revenir vers NOTES DE LECTURE ET LIENS DIVERS

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités

cron