L'édifice démocratique se lézarde

Discussion sur divers sujets internationaux.

L'édifice démocratique se lézarde

Messagepar Jean-Francois Richard » Mar 24 05 11 15:53

L'édifice démocratique se lézarde

On assiste progressivement à un effondrement des systèmes politiques traditionnels, dont le seul précédent historique connu remonte aux années 1930 : la Belgique est toujours sans gouvernement depuis plus d'un an; le "scandale DSK" comme la débâcle des socialistes espagnols dimanche dernier constituent un camouflet cinglant pour la social-démocratie; les échecs électoraux successifs d'Angela Merckel en Allemagne, la saga sexuelle-judiciaire de Sylvio Berlusconi en Italie, les scandales multiples et l'impopularité de l'exécutif de droite en France montrent à quel point le camp conservateur est si mal loti; enfin, le "mai 68" des jeunes Espagnols contre la crise et la "corruption politique" constitue le symbole fort de la défiance croissante vis à vis des partis politiques traditionnels.

Tout cela n'est évidemment pas anodin...

La gauche internationale subit la décroissance du cycle Saturne-Neptune et son sesqui-carré actuel. Elle est certes soutenue par le demi-sextile Uranus-Neptune, ce qui devrait se voir sur les prochains mois par le biais de différentes initiatives social-démocrates, y compris en y intégrant le président américain démocrate Barack Obama, mais la crise n'en a pas moins laminé cette famille politique. Comment faire du social sans croissance et au milieu de dettes grandissantes ? Voilà résumé le cercle vicieux dans lequel se débat la gauche. Et il n'y a évidemment aucune issue...

La droite conservatrice, de son côté, multiplie les divisions, les scandales politico-financiers et l'impopularité. C'est dans la logique du cycle décroissant Saturne-Pluton arrivé à l'étape de son carré. Et aussi, de l'influence grandissante du carré Uranus-Pluton qui favorise si fortement l'extrême-droite et les mouvements populistes. Au point que l'UDC suisse (le vote contre les minarets...) est depuis plus d'un an le premier parti de la confédération helvétique... Au point aussi, que Marine Le Pen en France fait un tabac dans les sondages d'opinion sur les personnalités. Etc.

On comprend donc la jeunesse espagnole qui occupe toujours différentes grandes places de villes espagnoles en signe de protestation : contre la crise, contre les injustices, contre les partis traditionnels et leur corruption... Dans ce mouvement, on y voit bien l'empreinte de l'opposition Saturne-Uranus actuelle (comme en 1968...), qui pousse la jeunesse à contester massivement et publiquement. Elle a lancé les mouvements populaires en Tunisie et en Egypte, elle continue à présent avec l'Espagne... Et l'année n'est pas terminée : la jeunesse mondiale n'a sûrement pas fini de faire parler d'elle !

Dans sa contestation très naïve et très irréaliste à bien des égards, la jeunesse est épaulée par le demi-sextile Uranus-Neptune. C'est lui qui a permis le succès des révolutions tunisienne et égyptienne et devrait bientôt mettre à bas le régime de Khadafi en Libye, peut-être aussi la dictature syrienne. Cette relation planétaire pousse aux grands mouvements démocratiques et sociaux. C'est bien le cas...

Le mouvement de la jeunesse espagnole pourrait d'ailleurs traverser les frontières européennes et même l'Atlantique, voire déboucher sur les rivages chinois. Rien n'est sûr, l'astrologie ne permettant pas de "prédire". Mais c'est possible, tout simplement parce que l'influence Uranus-Neptune est loin d'être finie : elle va durer encore une année entière et, dans la foulée de ce qui se passe depuis le début de l'année, on a encore largement le temps de voir les jeunes rééditer l'année 1968 qui avait ébranlé toute la planète. Et pas seulement la France au mois de mai...

La période est cependant très différente de 1968, comme nous le rappelons régulièrement depuis plus d'un an : 1968, c'étaient les trente Glorieuses et une croissance de fer dans les pays occidentaux; 2011, c'est une crise économique loin d'être finie avec la menace mortelle des dettes souveraines... Le jour et la nuit en somme.

Si l'on essaye de se projeter un peu en avant, on voit bien que la contestation de la jeunesse constitue un mouvement d'essence "gauchiste". Leur anarchisme est bien sympathique, tout le monde en convient, mais il faut quand même caractériser un tel mouvement. Il peut obtenir un certain nombre de concessions politiques au plan social mais, dans un contexte de "crise de la dette", il est évident que ce mouvement est sur le fond sans aucune issue ni débouché. C'est d'ailleurs dans la logique d'une opposition Saturne-Uranus de provoquer des contestations sans solutions. Heureusement qu'il y a le demi-sextile Uranus-Neptune, qui devrait panser quelques plaies...

Cependant, si l'extrême-gauche a un certain avenir en raison de l'effondrement actuel de la social-démocratie internationale, elle ne nous paraît pas la plus favorisée. L'extrême-droite l'est pour le moment bien davantage, profitant de la montée inexorable en puissance du grand carré Uranus-Pluton, comme de la décroissance du cycle Saturne-Pluton. Déjà, pour en rester à l'Espagne, l'extrême-droite est entré dans un certain nombre de municipalités dimanche dernier, profitant d'une alliance à géométrie variable avec les conservateurs du Parti Populaire. Cette alliance droite-extrême-droite en Espagne en préfigure d'ailleurs bien d'autres ailleurs...

La contestation aujourd'hui anarchiste de la jeunesse grecque ou espagnole, demain portugaise et italienne, etc. pourrait ainsi bien virer prochainement à l'extrême-droite... C'est en tout cas dans ce sens là que plaident les astres. Même si ce n'est pas pour tout de suite et que cela peut prendre différentes formes. Quoiqu'il en soit, on peut mesurer à quel point de nombreux pays dits "démocratiques" se retrouvent aujourd'hui déstabilisés. Les partis traditionnels sont de plus en plus maudits par l'opinion et les électeurs, en raison de leurs mensonges, de leur corruption et de leur clientélisme. En temps ordinaire, personne n'y fait très attention, c'est assez secondaire; mais en temps de crise, cela devient insupportable.

C'est désormais insupportable... Rien qu'en France, on en est à près d'une dizaine d'affaires depuis le début de l'année : affaire Guérini et DSK (PS), affaire Chirac, Pasqua, Lagarde-Tapie et deux autres affaires Lagarde, MAM-Tunisie, Fillon-Egypte, Woerth-Bettencourt, Balladur/Sarkozy-Karachi, Bougrab-Haldes, etc. Que penser d'un pays qui multiplie ainsi les scandales, le plus souvent d'ordre financiers mais aussi sexuels ou constituant des abus de pouvoir ? Le résultat, on le voit dans l'ensemble des pays occidentaux, y compris aux Etats-Unis avec le mouvement populiste du Tea-Party en attendant son pendant gauchiste : les partis traditionnels s'effondrent. A des degrés divers et avec une ampleur également variable. Mais la tendance est là, puissante... C'est une immense lame de fond qui ébranle dans ses fondements les démocraties traditionnelles.

Tout le monde a aujourd'hui de bonnes raisons de contester, de revendiquer, de critiquer... Des raisons de gauche et des raisons de droite parfois, des raisons de simple bon sens aussi. Mais l'incapacité actuelle des grands partis de se réformer et de représenter effectivement leurs électeurs constitue une menace évidente pour la démocratie. Leur effondrement actuel ne peut en effet être jugé positivement, si l'on prend le recul qu'il convient. Aucun esprit sensé ne peut en effet penser que les solutions à la crise actuelle, économique, sociale et politique, puissent venir de l'extrême-gauche ou de l'extrême-droite ! Ce serait encore pire, bien entendu. Ce serait tomber carrément dans l'abîme... Comme dans les années 1930.

La crise politique actuelle n'en est qu'à ses débuts. C'est surtout cela qui peut effrayer... S'il est impossible d'en prévoir exactement les ultimes conséquences avec l'astrologie, il n'en demeure pas moins qu'il n'y a pas beaucoup de raisons d'être optimistes pour le moment. Le pire, sur ce plan là comme sur d'autres, est toujours devant nous...

Le 24 mai 2011
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 7773
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Revenir vers ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité