Récession mondiale

Le bilan et les perspectives des marchés financiers.

Récession mondiale

Messagepar Jean-Francois Richard » Sam 07 05 22 10:24

Récession mondiale

Une récession mondiale semble très probable d'ici la fin de l'année et elle pourrait même être spécialement sévère. C'est en tout cas l’hypothèse astrologique la plus crédible actuellement.

Depuis le mois de février et l'invasion russe de l'Ukraine, nous soulignons régulièrement le danger d'une récession généralisée. Peu d'analystes envisageaient ce cas de figure l'hiver dernier, mais ils sont de plus en plus nombreux à présent à se poser la question.

Les banques centrales courent à présent derrière une inflation hors de contrôle et les taux d'intérêts de marché aux Etats-Unis sont déjà 3 fois supérieurs à ceux de la Réserve Fédérale américaine. Ils sont autour de 3% mais l'inflation est à 8%, ce qui signifie qu'ils devraient être à environ 10% selon les données historiques sur les emprunts fédéraux américains.

La hausse des taux ne fait que commencer et elle va évidemment casser la croissance américaine et mondiale. En y ajoutant la guerre bestiale de la Russie en Ukraine et les confinements répressifs des communistes chinois, on risque même d'avoir une récession très brutale sur les mois à venir.

Au plan astrologique, on a depuis le début 2020 et jusqu'en 2024 un phénomène très négatif de concentration planétaire. Cela concerne les planètes dites "lourdes", c'est à dire les plus éloignées du système solaire et qui déterminent les cycles les plus longs et les plus importants. De Jupiter à Pluton, ces 5 planètes sont concentrées sur un arc de cercle d'environ 110°, ce qui est évidemment très limité par rapport au cercle zodiacal qui en fait évidemment 360.

Historiquement, un pareil regroupement de planètes a toujours impliqué une récession économique mondiale. Cela s'est produit au début des années 1980, puis également au milieu des années 1990. A chaque fois, on a eu une récession.

Par ailleurs, Saturne est en conflit avec Uranus depuis environ un an et pour une année encore. C'est également très négatif pour la croissance mondiale et notamment pour l'économie américaine. Les Etats-Unis sont en effet très dépendants de ce cycle planétaire, au plan économique comme politique.

Pour mémoire, on peut se rappeler la crise des subprime qui a conduit à la récession de 2008-2009, alors que Saturne et Uranus connaissaient un conflit majeur sous la forme d'une opposition de 180°. A présent, c'est seulement un choc négatif de 90° qui est un peu moins nocif mais ce n'est pas pour autant anodin.

Pour ces différentes raisons, on peut donc penser que la hausse des taux d'intérêts va casser la croissance mondiale et entraîner une récession généralisée. La déstabilisation de l'Europe et la nouvelle vague épidémique en Chine ne feront d'aggraver une situation déjà problématique.

Une récession ayant par définition un effet déflationniste, on peut seulement se demander si l'inflation va continuer à se développer. Ce n'est pas sûr, sauf sur le court terme. Le conflit Uranus-Neptune qui nous l'a apporté, notamment avec la hausse du prix du pétrole mais aussi pour des raisons plus structurelles, est en train de se terminer. Cela n'implique pas la fin de l'inflation qui s'est à présent installée, mais cela peut éventuellement en limiter l'importance d'ici 2026 et un assainissement probable des prix.

En tout cas, nous ne serons probablement pas en fin d'année et surtout en 2023 dans une situation de stagflation avec une croissance faible et une inflation élevée comme dans les années 1970. On risque surtout une croissance fortement négative et une inflation plus faible qu'aujourd'hui, mais perdurant pour des raisons structurelles.

Carte du ciel montrant bien la concentration planétaire actuelle des planètes "lourdes" au samedi 7 mai 2022

carte_du_ciel_theme_3 (8).png
carte_du_ciel_theme_3 (8).png (46.48 Kio) Consulté 1189 fois
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 8254
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Re: Récession mondiale

Messagepar Jean-Francois Richard » Sam 07 05 22 10:56

Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 8254
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Re: Récession mondiale

Messagepar vendeo » Sam 07 05 22 18:00

Maintenant que les ultras richesse ont profité des taux négatifs et que leur richesse a décuplé, la bce va monter les taux et les classes moyennes ne profiteront de rien. Les autres profitent des montées et des descentes. Pour qui travaille les banques centrales ?
vendeo
 
Messages: 156
Inscription: Lun 24 12 18 12:43

Re: Récession mondiale

Messagepar vendeo » Sam 07 05 22 18:13

Merci pour la vidéo. J'ai tout compris.
vendeo
 
Messages: 156
Inscription: Lun 24 12 18 12:43

Re: Récession mondiale

Messagepar Jean-Francois Richard » Sam 07 05 22 18:38

Merci ;)
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 8254
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Re: Récession mondiale

Messagepar Johnny John » Dim 08 05 22 13:14

Bonjour à tous.

J'ignore si nous possédons un indicateur astrologique de stagflation, mais les craintes à l'égard de ce phénomène économico-monétaire semblent grandes chez certains.

https://www.latribune.fr/bourse/pour-le ... 16318.html

Johnny John
La gravité est le bonheur des imbéciles et la nécessité des religions. (Montesquieu et autre)
Johnny John
 
Messages: 3659
Inscription: Ven 10 10 08 10:49
Localisation: Paris

Re: Récession mondiale

Messagepar Jean-Francois Richard » Lun 09 05 22 08:37

Si, bien sûr... La stagflation, c'un conflit Uranus-Neptune, comme dans les années 1970 et depuis 2019 actuellement.

Mais ce conflit est en plein délitement et la "concentration planétaire" des lourdes pousse à la déflation et pas à l'inflation, donc à la récession.

Même si l'inflation va perdurer pour des raisons structurelles, elle peut être un peu plus faible que dans les années 1970 notamment. Pour mémoire, phénomène aussi de "concentration planétaire" début des années 1980, lourde récession et... effondrement aussi de l'inflation. ;)
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 8254
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Re: Récession mondiale

Messagepar Christophe » Jeu 19 05 22 14:30

Dans le contexte actuel de crise, dollar et franc suisse restent soutenus.
Le billet vert flirte avec la parité envers la devise helvétique.
A contrario, le cours euro/dollar est au plus bas depuis 20 ans.
Il s’approche lui aussi de la parité de 1 euro pour 1 dollar.
L'UE est confrontée à la persistance, voire l’aggravation du conflit ukrainien.
Ses sanctions économiques risquent de fait de renforcer la tendance baissière de la monnaie unique.
Elle pourrait passer prochainement sous 1 dollar.
Quid alors de l'envol du prix des carburants même sans augmentation corrélative du prix en $ du pétrole.
Nous en subissons déjà les conséquences.

Au début de la crise du Covid, Macron déclarait solennellement avec emphase: «nous sommes en guerre».
Mais aujourd’hui le conflit ukrainien prend une tournure irréversible.
Et le président reste muet, alors que de fait «nous sommes en guerre».
Christophe
 
Messages: 1723
Inscription: Mer 09 06 10 21:38
Localisation: Paris

Re: Récession mondiale

Messagepar Jean-Francois Richard » Sam 18 06 22 10:56

Ils découvrent la récession...

Depuis l'hiver dernier, la "concentration" des planètes lourdes de Jupiter à Pluton signalait la très forte probabilité d'une récession généralisée dans les pays occidentaux et la plupart des pays émergents. De surcroît, le conflit entre Saturne et Uranus indique également une probable chute de la croissance et une hausse du chômage, notamment aux Etats-Unis.

Les économistes n'ont eu d'yeux que pour l'inflation et la hausse des taux d'intérêts, provoquée par le choc Uranus-Neptune qui est en train de s'éclipser lentement. Mais jusqu'à ces derniers jours, le "consensus" ne voyait pas le danger de la récession.

Depuis hier, c'est devenu une banalité de l'envisager et 90% des chefs des entreprises les plus importantes en Occident estiment qu'une récession est inévitable et qu'elle a peut-être déjà commencé. Les grands patrons commencent à la mesurer dans l'activité de leurs entreprises, mais les économistes n'ont généralement rien vu venir.

En fait, les économistes ne prévoient pas souvent ce qui va effectivement se produire. Ne faisant pas d'astrologie moderne, ils n'ont évidemment pas vu que le conflit Uranus-Neptune allait nous apporter une vague inflationniste puissante. Pourtant, l' "argent magique" des banques centrales déversé à tout va ne pouvait que conduire à cela et cela devrait s'apprendre en pemière année de Sciences éco.

Le problème, c'est que la majorité des économistes dépendent de leur employeur, des banques ou des institutions financières qui cherchent à vendre des actions, des fonds ou différents produits à leurs clients. Il ne faut donc pas fâcher les clients en leur ôtant l'envie d'acheter toute la gamme de ces produits. En conséquence, il ne faut pas les inquiéter avec un risque inflationniste ou de récession. On ne parle donc de ces sujets di perturbants qu' une fois qu'il est devenu impossible de nier leur réalité...

Les économistes font donc globalement un assez mauvais travail, rares étant ceux qui ont suffisamment d'indépendance pour réfléchir par eux-mêmes et se poser les bonnes questions. Par ailleurs, une grande majorité d'économistes sont idéologiquement très marqués à gauche : cela complique encore plus une approche pragmatique de leur part car ils sont plus partisans politiquement que neutres économiquement.

Au moins, l'astrologie avait correctement cerné le risque de pandémie et la première récession qui a suivi en 2020, le danger inflationniste et la hausse des taux d'intérêts qui ont assez vite suivis en première partie d'une probable grande crise mondiale.

La seconde partie va nous faire subir à présent et sur les mois à venir une récession probablement profonde. L' "argent magique" des si irresponsables banques centrales a trop coulé à flots pour qu'elles puissent à bon compte s'auto-féliciter depuis la crise des subprime en 2007 et il va à présent falloir payer le prix d'un tel aveuglement.

La "concentration planétaire" actuelle va perdurer jusqu'en 2024, ce qui signale la possibilité d'une contraction économique à la fois profonde et dont on aura du mal à se sortir facilement. Normalement, cela devrait conduire à une déflation et donc à faire baisser l'inflation. Mais ce n'est même pas sûr, car cette inflation provoquée par une création monétaire échevelée risque d'être durablement structurelle et les taux d'intérêts toujours bien trop bas pour y faire face. Seule la partie de l'inflation qui résulte de l'invasion barbare de l'Ukraine par la Russie de Poutine apparaît probablement comme étant plus conjoncturelle, du moins si la guerre s'arrête sur les prochains mois.
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 8254
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Re: Récession mondiale

Messagepar Jean-Francois Richard » Sam 18 06 22 11:25

Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 8254
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)


Revenir vers LES ANALYSES DE BOURSE ANTICIPATIONS

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

cron