A quand la débâcle ?

Le bilan et les perspectives des marchés financiers.

A quand la débâcle ?

Messagepar Jean-Francois Richard » Ven 20 04 12 16:20

A quand la débâcle ?

La crise de la dette ne cesse de creuser son petit bonhomme de chemin, l'Espagne, l'Italie et le Portugal se retrouvant en fâcheuse posture. Il n'y a encore rien de dramatique, mais on se situe quand même au bord d'une nouvelle charnière.

Le grand conflit entre Uranus et Pluton (jusqu'en 2015...) laisse peu de doutes sur l'évolution de la situation, mais peut-être à partir d'un élément qui est largement sous-estimé aujourd'hui : la menace récessionniste ! Historiquement en effet, les conflits entre Uranus et Pluton mènent non seulement des Etats en situation de faillite mais a également un effet profondément dépressif sur l'économie.

Les perspectives de l'Europe du Sud sont déjà négatives cette année. Elles sont cependant probablement sous-estimées, tandis que la présidentielle française, au lieu de se polariser sur les moyens de redresser des finances publiques dans un état apocalyptique, s'est focalisée sur des sujets secondaires et des effets de manches. D'ici quelques mois, le débat politique français apparaîtra encore plus clairement pour ce qu'il est : tout simplement grotesque !

Il peut y avoir pire... Uranus se situe en ce moment en face du Soleil natal de la 5ème République. Cela implique normalement de sérieux déboires à venir et concerne notamment la gestion des finances du pays. Or, celles-ci, indépendamment de leur gestion si clientéliste et ruineuse pour les contribuables comme les entreprises, dépend en partie de la croissance. François Hollande comme Nicolas Sarkozy continuent à penser qu'elle va tomber du ciel, se situer à 0,5% cette année et 1,70% environ l'an prochain.

Mais si l'on se fie au conflit entre Uranus et Pluton, ce seront plutôt ces chiffres au négatif qu'il faudrait envisager, et peut-être même des chiffres beaucoup plus négatifs... Ce sera d'autant plus facilement le cas, que les seules solutions envisagées passent toutes par des hausses d'impôts, essentiellement dans le programme socialiste, alors que la croissance française est déjà anémique depuis 35 ans à cause du rôle prédateur de l'Etat sur la richesse nationale. Ce sera bien pire dans les mois à venir, la banqueroute devant logiquement succéder au clientélisme à crédit...

Il existe donc une première possibilité que la crise de la dette et la récession viennent déjà frapper la France sur les mois à venir, dans la foulée de l'Europe du Sud. Toute la construction européenne, si bureaucratique et coûteuse, en serait ébranlée jusque dans ses fondements et la peau de l'euro ne vaudrait alors plus très cher... C'est ce qu'indique déjà le passage de l'opposition entre Jupiter et Saturne, si néfaste pour le Vieux Continent, sa coordination tant politique que monétaire.

Dans l'immédiat, on assiste à une première purge sur les marchés d'actions depuis un mois, ce qui correspond pour le moment à l'anticipation par les investisseurs d'une impossibilité pour l' l'Europe de renouer avec une vraie croissance. Demain, ils anticiperont peut-être pire, très probablement en fait...

L'opposition actuelle entre Mars et Neptune, si redoutable car en place depuis la fin mars et qui sera encore très fortement présente jusqu'au début mai, est en train de faire tomber toutes les illusions de ces derniers mois. Elle prépare ainsi le terrain pour de nouveaux développements peu heureux, notamment en Europe mais aussi aux Etats-Unis.

Certes, cette semaine, le Soleil et Mercure vont sans doute venir apaiser un peu les ardeurs guerrières de Mars vis à vis de Neptune. Sur le fond, cela ne fera pas une grosse différence, même si les marchés s'en trouveront peut-être un peu soulagés.

Jean-François Richard
http://www.bourseanticipations.com

https://www.facebook.com/note.php?saved ... 0846048903

Situation planétaire au lundi 23 juin.

Image
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 8210
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Revenir vers LES ANALYSES DE BOURSE ANTICIPATIONS

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité