Marée rose-rouge ?

Le bilan et les perspectives des marchés financiers.

Marée rose-rouge ?

Messagepar Jean-Francois Richard » Ven 08 06 12 15:14

Marée rose-rouge ?

L'élection du socialiste François Hollande à la présidence française a consacré, bien qu'avec un petit temps d'avance, l'alternance politique qui était prévisible en fonction du cycle Jupiter-Neptune. Arrivant à l'étape de son carré (angle de 90°) le 25 juin prochain précisément, cela implique en règle générale le succès électoral de l'opposition du moment et un changement d'orientation politique.

On peut donc penser, dans ce contexte, que les législatives vont valider le choix de la présidentielle et que cela aboutira donc à une marée rose-rouge plus ou moins importante. La présidence étant à présent socialiste, on pourrait évidemment envisager que l' "alternance" provoque à présent un succès à droite aux législatives. Ce raisonnement paraît cependant douteux, car il est pour le moins difficile de séparer les législatives de la présidentielle à seulement un mois d'intervalle. Le plus probable est donc que soit confirmé le choix du 6 mai dernier au second tour de la présidentielle.

Politiquement, un tel résultat paraît d'autant plus probable que la gauche et l'extrême gauche sont alliés sans aucun état d'âme, alors que l'UMP conservatrice et le Front National d'extrême droite n'ont aucun accord de désistement pour le second tour. Il en résultera très certainement un grand nombre de "triangulaires" au second tour, qui favorisera évidemment le candidat unique de la gauche et de l'extrême gauche.

Notons aussi la proximité immédiate du premier grand carré entre Uranus et Pluton qui aura lieu le 24 juin et qui, au plan politique et de façon générale, favorise le populisme et l'extrême droite. Il risque ainsi de donner au Front National un score élevé, ou du moins assez élevé pour que ce parti puisse maintenir un grand nombre ou au moins un nombre significatif de candidats au second tour des législatives. Il pourrait même obtenir certains députés, en dépit d'un mode de scrutin qui lui est défavorable sans accord de désistements. Les droites étant divisées, alors qu'elles sont très majoritaires en voix, on peut donc envisager un nouveau succès par défaut de la gauche...

Avec un tel résultat électoral et compte tenu du programme dépensier du nouveau Président, cela donne à penser que la France va s'engager dans une période très dure. Au programme, faillite de l'Etat et des régimes sociaux, récession profonde et durable, envolée du chômage, fiscalité de plus en plus confiscatoire au profit de l'Etat et de ses clients de gauche et notamment assistés, ruine au final des classes moyennes qui fondent toute démocratie.

L'installation d'une situation aussi catastrophique pourrait bien résulter de ce carré Uranus-Pluton qui, actuellement et jusqu'en 2013, prend directement en tenailles le Soleil natal de la 5 ème République qui se situe à 5° de la Balance (notre graphique ci-dessous). Il est certes difficile d'en tirer des conclusions trop péremptoires, sauf à tomber dans l'astrologie "traditionnelle" dont les résultats nous paraissent très contestables au plan prévisionnel. Il n'en demeure pas moins qu'il s'agit d'un repère et que celui-ci est négatif.

Or, on voit par ailleurs que le programme de la gauche, dépensier et clientéliste à souhaits tout autant que ruineux pour les classes moyennes, est totalement insensé dans la période d'explosion actuelle de l'Euro et de l'Europe pour cause d'endettements et de déficits excessifs. Or, la France n'est à ce titre pas mieux lotie que l'Espagne, son endettement cumulé comme son déficit annuel étant même très largement supérieurs...

Cela donne à penser que le pouvoir socialiste sera rapidement obligé d'effectuer un virage à 180° de sa politique dépensière pour entrer à son tour dans des stratégies d'austérité incontournables. Sa popularité devrait évidemment s'en effondrer rapidement, à la mesure des promesses non tenues et de mesures allant à l'opposé. Cela donne même à penser, si la gauche remporte effectivement les législatives de ce mois de juin, que des élections anticipées seront ensuite assez probables : il paraît en effet difficile à un pouvoir qui s'engage aussi mal de tenir 5 années entières dans un contexte qui s'annonce aussi désastreux. A défaut de respecter l'opinion publique et les électeurs, le pays s'engagerait alors dans la voie d'une dictature de fait...

S'il y avait devant nous des configurations planétaires annonçant un retour de la croissance et de la prospérité, on pourrait sans doute être moins pessimistes pour la France. Mais ce n'est pas le cas, c'est l'inverse, le choc planétaire majeur entre Uranus et Pluton annonçant récessions et faillites d'Etats. S'agissant de la France, inutile par conséquent de rêver comme le font certains à partir de considérations entièrement secondaires comme l'entrée de Neptune en Poissons ou une belle relation Saturne-Pluton en 2013. Ce sera secondaire, car la décroissance de tous les cycles saturniens et le carré Uranus-Pluton sont bien plus importants et annoncent une période longue (jusqu'en 2020) de ruine des Etats et d'appauvrissement général des populations. La seule interrogation qui demeure est celle de l'ampleur et de la profondeur exacte d'un tel marasme...

Jean-François Richard
http://www.bourseanticipations.com


Image
Jean-Francois Richard
Site Admin
 
Messages: 8210
Inscription: Ven 13 04 07 18:27
Localisation: F-Lambesc (13)

Revenir vers LES ANALYSES DE BOURSE ANTICIPATIONS

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité